Tout ce qu’il faut savoir sur la cosmétique maison

jeudi, avril 23, 2015 18 Permalink

Il y a quelques temps, à la Crêpe Party Oh my Blog!, j’ai rencontré Fanny, l’une des deux créatrices de la marque de cosmétique maison Joli’Essence. J’ai longtemps papoté avec elle et elle est tellement pétillante, souriante et passionnée que j’ai tout de suite eu un trop plein d’affection pour elle !

La jolie marque responsable qu’elle a créée avec son amie Tiphanie colle si bien à mes valeurs (matières premières locales, consommation raisonnée et écologique, pas de test sur les animaux …) que j’avais envie de vous présenter le travail de ce joli duo et surtout, vous faire bénéficier de leurs connaissances de pro en matière de cosmétique maison !

Joli'Essence : Fanny et Tiphanie

Je laisse mon clavier à Fanny à qui j’ai confié la mission de vous dévoiler tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la cosmétique homemade !

Cosmétique maison : ce qu'il faut savoir avec Fanny de la marque Joli'Essence

Accessibles à tous y compris aux débutants, faciles et personnalisables, les recettes cosmétiques livrent en toute transparence les secrets de fabrication des produits cosmétiques issus de l’industrie.

La Nature offre dans le monde entier des trésors afin que l’on puisse fabriquer nous-même nos propres soins de beauté 100% naturels, comme le faisaient nos grands-mères, adaptés à nos goûts et à nos besoins. Alors pourquoi s’en priver ?

Il est aujourd’hui possible de trouver sur le net toutes sortes de matières premières, d’ingrédients, d’actifs cosmétiques pour la majorité naturels ou issus de l’agriculture biologique, mais aussi des packagings vides et du petit matériel de chimiste pour franchir le cap de faire soi-même à la maison ses produits de beauté.

Le savoir-faire et les compétences de formulateurs cosmétiques sont aujourd’hui accessibles à tous au travers de recettes mises à disposition gratuitement pour initier chacun à fabriquer ses produits cosmétiques de manière simple et rapide.

Décryptage de la cosmétique maison en 10 questions !

cosmétique homemade : 10 conseils d'une pro avec Fanny de Joli'Essence

1. Est-ce compliqué à fabriquer ?

Au contraire, c’est idéal pour réveiller le créateur et le formulateur qui est en chacun de nous, et ce quel que soit l’âge !

Plusieurs sites de cosmétique maison proposent des fiches illustrées et détaillées des ingrédients, comment les manipuler, les incorporer dans une recette cosmétique. Il existe également beaucoup de vidéos tuto et dossiers explicatifs. Comme en cuisine, vous partez de vos ingrédients de base que vous pesez, chauffez, mélangez etc pour arriver à une recette finale. Si vous savez faire une mayonnaise, alors vous saurez sans hésitation réaliser une crème cosmétique !

.

2. Est-ce que cela coûte cher ?

Réaliser soi-même ses produits de beauté permet de s’affranchir des marges habituelles pratiquées par les sociétés de cosmétiques « classiques ». Vos cosmétiques deviennent beaucoup moins coûteux grâce à l’absence de marges imposées par les distributeurs, des frais de conditionnement, de développement packaging, les frais publicitaires… Le coût de revient est généralement 4 à 5 fois moins cher qu’un produit tout prêt.

Cosmétique maison : tout ce qu'il faut savoir pour fabriquer ses produits de beauté  avec Fanny de Joli'Essence

3. Les produits se conservent-t-il aussi bien que les cosmétiques traditionnels ?

La plupart des conservateurs naturels tel que l’extrait de pépins de pamplemousse, est efficace sur une durée moyen terme, c’est-à-dire qu’il va conserver votre produit entre 1 et 6 mois, dépendant de la composition initiale (les produits chargés en eau sont les plus sensibles).

En cosmétique maison, les recettes proposés le sont toujours pour des petites quantités afin d’assurer une conservation optimale dans le temps d’utilisation estimé. Tous comme vos fruits et légumes, votre produit cosmétique fabriqué à base d’ingrédients frais et naturels est une matière vivante qui évolue dans le temps et dont la conservation a une durée plus limitée que les produits du commerce chargés en conservateurs synthétiques.

.

4. Réaliser ses propres recettes supprime-t-il le risque d’allergie ?

Non le risque d’allergie n’est pas diminué même dans les produits naturels faits maison, mais l’avantage est que si vous savez identifier l’ingrédient auquel vous êtes allergique, cela permet de maîtriser parfaitement les compositions des produits cosmétiques réalisés.

La parfaite connaissance de la formule donnée pour chaque recette vous permet d’adapter vos réalisations selon vos besoins, vos problématiques et vos envies en toute sécurité.

Il est important de toujours faire un test d’application de votre préparation dans le pli du coude avant application afin de vérifier que pendant 24h minimum vous ne faites aucune réaction (rougeur, picotement, gêne respiratoire…).

Cosmétique maison : tout ce qu'il faut savoir pour fabriquer ses produits de beauté  avec Fanny de Joli'Essence

5. Les ingrédients peuvent-ils interagir dangereusement entre eux ?

Il n’y a pas de contre-indication à mélanger entre eux les extraits végétaux naturels tels que les huiles essentielles, les huiles végétales, les beurres et les hydrolats. Tous sont compatibles sans craindre de réaction chimique dangereuse. Néanmoins, nous recommandons toujours de suivre une recette élaborée par un formulateur professionnel qui aura été testée au préalable.

En cosmétique maison, on ne manipule pas de produits dangereux même si certains peuvent être agressifs (la soude dans les savons par exemple). Pour cela, il est nécessaire de prendre quelques précautions pour respecter les bonnes pratiques de fabrication de vos produits maison : hygiène des mains, matériel désinfecté et protection individuelle avec le port de gants, lunettes et blouse.

Vérifiez toujours les étiquettes de vos ingrédients mentionnant les indications concernant leur manipulation et respectez les dosages recommandés. Un produit sur-dosé ne le rendra pas plus efficace mais risquera d’entraîner des déconvenues.

.

6. La cosmétique maison est-elle synonyme de consommation responsable, écologique, éthique…?

Il ne faut pas confondre le Fait-maison avec le Naturel, le Bio et l’éthique. Ce n’est pas parce que vous réalisez un gâteau vous-même qu’il sera 100% naturel, bon pour votre santé et pour le respect de la planète. Tout est une question de choix des ingrédients de base, du matériel et des packagings utilisés. L’origine et le mode d’acheminement (pays lointain ou approvisionnement local), le mode de culture (conventionnelle, sauvage ou bio) ainsi que la manière dont les produits ont été fabriqués au départ (non test sur les animaux, biodynamisme, développement durable, commerce équitable…) sont autant de paramètres qui feront de votre recette cosmétique finale un bon produit Fait maison, éthique, ET écologique !

Cosmétique maison : tout ce qu'il faut savoir pour fabriquer ses produits de beauté  avec Fanny de Joli'Essence

7. Un cosmétique fait maison est-il aussi efficace qu’un cosmétique issu du commerce ?

En termes de composition et de mise en œuvre, la formulation de recettes cosmétiques à faire soi-même n’est pas très différente de celle réalisée dans un laboratoire si ce n’est la quantité fabriquée. Les ingrédients naturels proposés par la plupart des sites de cosmétique maison sont identiques (voir de qualité supérieure lorsqu’ils sont certifiés Bio ou d’origine naturelle) à ceux utilisés dans les plus grands laboratoires industriels cosmétiques. Les recettes proposées sont généralement testées et contrôlées afin d’assurer une sécurité optimale à l’utilisateur, l’objectif recherché étant la facilité de mise en œuvre, le soin ciblé sur-mesure et l’efficacité.

Prenons l’exemple d’une lotion démaquillante à l’acide hyaluronique : en cosmétique maison, nous choisirons de la réaliser avec un hydrolat chargé en molécules aromatiques actives plutôt que 80% d’eau habituellement. Il en est de même pour l’acide hyaluronique où la quantité intégrée à la recette pourra être choisie à sa plus forte concentration recommandée.

Dans le commerce, c’est souvent une toute petite quantité d’actif qui est réellement incorporée au produit, et souvent dissimulée en fin de liste dans la composition INCI. Les dosages n’étant pas dévoilés, il est difficile d’y voir clair.

.

8. Faut-il beaucoup de matériel, d’équipements pour démarrer ?

Pour formuler, nul besoin de matériel extraordinaire : un fouet, deux bols et une plaque chauffante, et le tour est joué pour réaliser une émulsion !

Bien sûr on peut agrémenter ce trio avec des petits accessoires pratiques et peu onéreux : cuillères doseuses, bécher, verre doseur pour vos dosages et seringues pour les transferts. Pour aller encore plus loin, une balance de précision et un thermomètre peuvent vous faciliter la tâche mais ne sont pas indispensables pour se lancer.

Cosmétique maison : tout ce qu'il faut savoir pour fabriquer ses produits de beauté  avec Fanny de Joli'Essence

9. Puis-je vendre les préparations cosmétiques que j’ai moi-même réalisées à la maison ?

La règlementation dans le domaine cosmétique est stricte et oblige à se déclarer en tant qu’établissement de fabrication, de conditionnement ou d’importation auprès de l’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé). Il faut ensuite pour chaque ingrédient rédiger un DIP (Dossier d’Information Produit) et pour chaque produit fini ou recette cosmétique, un dossier cosmétique mentionnant les informations de sécurité, les allégations, la certification bio…etc. Il est donc interdit de vendre ses propres créations si votre démarche ne respecte pas la règlementation en cours. Plus d’infos ici !

.

10. En fait, la cosmétique maison, c’est un peu comme la cuisine ?

Exactement ! Et c’est pour cette raison que tout le monde est capable de formuler ses produits cosmétiques si l’on y met du cœur et de la volonté. Il suffit de bien choisir sa recette au départ en évaluant ou en se référant à son degré de difficulté.

La majorité des sites spécialisés en cosmétique maison propose des recettes illustrées et détaillées pas à pas, parfois même sous forme de tuto étape par étape en image ou en vidéo. Une fois les ingrédients et le matériel en votre possession, il ne reste qu’à suivre le mode opératoire.

Fabriquer ses produits de beauté avec Joli'Essence

 Un immense merci à toi Fanny pour toutes ces infos !

Retrouvez Fanny et sa marque Joli’Essence sur les réseaux :

Site / Facebook / Pinterest

.

Crédit photos : Sweet & Sour

Rendez-vous sur Hellocoton !
18 Comments
  • LOLA Rennes
    avril 23, 2015

    cet article est très intéressant! l’interview des créatrices est sympa, j’ai pu avoir des réponses à pas mal de questions 😀

    • marie
      avril 28, 2015

      Coucou ! Je suis contente qu’il ait pu t’aider ! 🙂
      A bientôt !

  • Laura
    avril 24, 2015

    Aaah mais il est top cet article Marie, parfait pour celles qui veulent se lancer 🙂

    • marie
      avril 28, 2015

      Merci ma poulette ! Ton petit mot d’amour me fait cro plaisir ! <3 😛
      Bisous !

  • deltreylicious
    avril 24, 2015

    Merci pour le partage !
    Deltreylicious

    • marie
      avril 28, 2015

      Avec plaisir ! 🙂

  • Bérénice
    avril 25, 2015

    Je ne suis pas forcément d’accord avec son avis sur le coût. Tout dépend en fait des ingrédients utilisés. Certains sont très chers (je pense par exemple à l’huile essentielle d’hélichryse italienne) et certaines recettes demandent beaucoup d’ingrédients !
    Par contre c’est top pour tout le reste ! Je fais déjà mes cosmétiques moi-même donc on ne peut pas dire que j’ai appris grand chose mais c’est une super approche pour les débutants 😀

    • marie
      avril 28, 2015

      Coucou Bérénice !
      Oui j’imagine que l’on peut se lancer dans des recettes compliquées avec des ingrédients relativement chers mais si on reste sur des recettes simples, je pense qu’on gagne pas mal niveau quantité/prix par rapport à des produits classiques.
      Le risque, c’est de craquer pour toujours plus d’huiles végétales, hydrolats, huiles essentielles ou autres, et d’y consacrer une petite fortune ! C’est intéressant et économique quand on utilise les mêmes matières premières pour plusieurs produits que l’on fabrique régulièrement je pense.
      Mais je ne suis pas une pro comme toi 😉

  • Mon hibou rose
    avril 25, 2015

    Super article !
    Merci beaucoup 🙂
    J’ai tout plein d’ingrédients qui attendent d’être « cuisinés ».. je pense que je vais me lancer !

    • marie
      avril 28, 2015

      Coucou ! Qu’est-ce que tu as prévu de fabriquer ? :p

  • Julie
    avril 26, 2015

    Bonjour, super article ! Je me posais aussi ces questions, c’est ce qui me retenait de me lancer (surtout au niveau de l’efficacité et des allergies). Maintenant y’a plus qu’à ! Bonne soirée

    • marie
      avril 28, 2015

      Cool ! Je suis contente que cet article ait pu t’aider alors ! 🙂 A bientôt !

  • Orane
    avril 28, 2015

    Très bon article!
    Attention toutefois au paragraphe 9 sur la réglementation des produits cosmétiques qui n’est pas tout à fait exact (l’AFSSAPS n’existe plus, le contrôle des produits cosmétiques relève de l’ANSM) et renvoi vers un lien obsolète (plus de transposition dans le droit français depuis juillet 2013 et donc plus de déclaration aux centre anti-poison mais notification électronique européenne, etc). Bref le sujet est pointu mais sachez que si vous souhaitez vendre des produits cosmétiques en Europe, cela peut coûter cher car une évaluation de la sécurité du produit est nécessaire par un toxicologue ou diplôme équivalent reconnu par l’UE (dossier long et coûteux).

  • ELISE
    avril 28, 2015

    Très bon article Marie!!!

  • Orlane
    avril 29, 2015

    Coucou ! Sympa cet article ! Je n’ai pas encore testé les matières premières de Joli’Essence, mais j’en ai entendu beaucoup de bien de la part d’autres cosméteuses.

    C’est vrai qu’au départ, se lancer peut faire un peu peur, mais en fait c’est assez simple ! Par exemple, moi je ne sais pas faire de mayonnaise ! Mais plein d’émulsions en tous genre pour le visage et le corps sans problème ! Et puis pour débuter, peu d’ingrédients suffisent.

    Attention toutefois aux sites internet proposant des recettes toutes faites. La plupart du temps, quand on veut suivre avec précision une recette, il nous manque des ingrédients, et dans ce cas, ça peut finir par revenir cher. En ce sens, pour débuter, je trouve que le mieux c’est de commencer par des kits recettes (tous les ingrédients / contenants pour la réalisation d’un ou plusieurs produits) pour bien se faire la main. Et ensuite, mon meilleur conseil, c’est d’étudier les fiche techniques des ingrédients, pour se limiter à ceux qui nous correspondent le mieux, et apprendre à formuler. Ça n’est pas si sorcier (… quoique, on peut y voir un peu de sorcellerie ☺). Il existe des groupes facebook parfait pour apprendre, comme Cosmé’team par exemple. A bientôt ☼

    • marie
      mai 4, 2015

      Coucou Orlane !
      Je suis d’accord avec toi, quand on se lance, la note peut monter vite tellement on est tentée par tout plein d’ingrédients. Après, quand on est fixée sur des recettes que l’on refait en permanence, on reste sur les mêmes matières premières et c’est là qu’on fait des économies.
      Mais c’est vrai que les kits recettes, c’est super ! 🙂

  • cosmétique naturel
    juin 23, 2015

    Merci pour ton article car c’est très complet. Justement même si c’est du cosmétique maison il y a quand même certains composants dangereux et il faut prendre les précautions.

  • Mag
    janvier 13, 2016

    J’ai pu suivre un atelier cosméto fait-main en octobre et depuis je suis conquise! Ces cours m’ont donné de bonnes bases pour comprendre les différents ingrédients et leur action et m’ont permis de repartir avec plein de produits. Je vais maintenant essayer de remplacer petit à petit ce que j’ai dans ma salle de bain par des savons, shampoing et autres crèmes faites par mes petites mains et avec le maximum d’ingrédient bio. Et en plus, ce que je trouve génial, c’est qu’on peut choisir le parfum de ce qu’on fabrique!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *