Coloration végétale : 6 mois après

mercredi, avril 5, 2017 21 Permalink

Il y a 6 mois, face à l’apparition de mes quelques premiers cheveux blancs, je me suis intéressée à la coloration végétale.

Il était hors de question pour moi de replonger dans les méandres de la coloration chimique ! Convaincue par l’aspect soin et la composition à base de poudres de plantes bio de la coloration végétale, je me suis lancée et j’ai pris mon premier rendez-vous chez Biocoiff’.

Quand mes cheveux ont poussé et que mes cheveux blancs sont réapparus en racine, ma copine Aurore m’a embarquée avec elle pour tester son salon préféré spécialisé dans la coloration végétale : l’Atelier des Elfes. Je vous propose d’ailleurs de nous suivre en vidéo pour découvrir ce super salon :

❤︎ A lire aussiCarré + frange : comment je me coiffe (routine bio)

6 mois après, j’ai suffisamment de recul pour faire un petit point coloration végétale avec vous et vous partager mon expérience !

.

Le résultat fait toujours naturel

Mon objectif était de couvrir mes cheveux blancs en me rapprochant le plus possible de ma couleur naturelle. La première fois, avant l’hiver, Biocoiff m’a proposé un châtain un tout peu plus foncé et j’ai adoré le résultat.

A l’Atelier des Elfes, juste avant le printemps, Cécile m’a appliqué un blond vénitien pour éclaircir un peu mes cheveux avant les beaux jours : j’adore aussi !

Ce que j’aime beaucoup avec la coloration végétale c’est qu’on peut jouer avec les reflets (plus clair, plus foncé) tout en gardant un résultat hyper naturel qui reste proche de sa teinte.

.

Fini les cheveux blancs

La coloration végétale fait disparaitre tous mes cheveux blancs. J’ai fait à chaque fois une seule application de couleur donc mes cheveux blancs ne sont pas de la même couleur que mes autres cheveux. Leur teinte est toujours plus claire, mais ça me suffit.

Par exemple sur ma coloration châtain clair, mes cheveux blancs sont blond doré. Ca donne l’impression que j’ai des reflets et je trouve ça très joli.

Si vous avez des cheveux blancs et que vous souhaitez que tous vos cheveux aient la même couleur, il faudra plutôt opter pour une coloration végétale en deux temps. Cela signifie qu’on va vous appliquer une première couche de coloration végétale, la laisser poser, la rincer et répéter l’opération une deuxième fois.

Après 6 mois de coloration végétale, je vous raconte mon expérience : les bienfaits et les inconvénients de cette coloration-soin !

Pas d’effet racine

Quand je faisais des colorations chimiques (jadis ! ^^), je commençais à voir apparaitre des racines au bout d’un mois.

Avec la coloration végétale, même si j’ai foncé un peu ma couleur la 1ère fois et éclairci la 2ème fois, je n’ai eu aucune démarcation au fil du temps.

Evidemment, on voit qu’il y a quelques cheveux blancs en racine mais ils se fondent bien dans la masse et la couleur reste uniforme en globalité. Ca me permet d’attendre plus longtemps entre mes colorations ce qui est très pratique !

.

Un véritable soin pour les cheveux

Je n’avais pas les cheveux trop abimés à la base parce que je suis habituée aux produits naturels depuis plusieurs années mais j’ai quand même vu mes cheveux se transformer après chaque coloration.

En plus d’avoir un plus joli volume et une jolie forme, je sens que la qualité de mon cheveu a changé : j’ai gagné un peu en épaisseur, mes cheveux sont plus gainés et je sens comme une action densifiante. Aussi, les 2 semaines qui suivent la coloration, j’ai une belle brillance !

On peut donc parler de coloration-soin parce que ce n’est pas du tout une technique qui abime les cheveux, au contraire ! C’est un véritable soin qui gaine les cheveux, leur apporte volume et brillance, et les embellit à long terme.

.

Les inconvénients de la coloration végétale

Je suis ultra convaincue par la coloration végétale et je ne reviendrais pour rien au monde vers une coloration chimique. Toutefois, si je devais mettre en lumière quelques inconvénients, je dirais que :

  1. La coloration végétale nécessite un temps de pose plus long (surtout si vous optez pour une coloration en 2 temps). Mais comme ce n’est pas nécessaire pour moi de la refaire tous les mois, ce n’est pas dramatique. Surtout quand je me fais méga chouchouter pendant le temps de pose comme à l’Atelier des Elfes !
  2. Il est impossible d’éclaircir. Si vous êtes brune, oubliez le blond platine ! J’ai réussi à éclaircir un peu ma couleur naturelle d’un ton, mais vous n’obtiendrez jamais le résultat d’une décoloration.
  3. Ca sent l’épinard pendant 2 jours ! Rien de dramatique encore une fois mais sachez qu’après une coloration végétale, il faut éviter de se laver les cheveux pendant 48h. Préparez-vous à vous coucher avec une odeur de plantes assez particulière !

❤︎ A lire aussi : Où trouver des cosmétiques (vraiment) naturels ?

Cet article t’est utile ? 

Epingle-le sur Pinterest ! 

Après 6 mois de coloration végétale, je vous raconte mon expérience : les bienfaits et les inconvénients de cette coloration-soin !

Rendez-vous sur Hellocoton !
21 Comments
  • Valerie
    avril 5, 2017

    Je suis passée à la coloration végétale depuis 6 mois aussi. J’en suis aux mêmes conclusion que toi. J’adore l’effet meches que mes cheveux blancs donnent a ma couleur.

    • marie
      avril 7, 2017

      Trop cool Valérie ! Tu vas te faire coiffer où ?

  • Affectueusement Votre
    avril 7, 2017

    Je suis aussi team coloration végétale ! J’ai fait moi même mais ça prend pas mal de temps et j’ai aussi fait en salon à Marcapar. J’en suis contente et je devrais y retourner d’ailleurs ! Le seul regret c’est en effet qu’on ne puisse pas éclaircir car certaines couleurs me font envie, mais bon, ce n’est pas bien grave !
    Je lorgne sur du rouge/auburn avec des reflets violines <3

  • Cassandre
    avril 19, 2017

    Coucou !
    Étant allergique à la coloration (biiiien) chimique, je réfléchirai à aller dans ce salon quand j’aurai besoin de me faire une coloration (pas encore de cheveux blancs pour ma part, et plus envie de me colorer les cheveux suite à ma mauvaise aventure…).
    Merci pour cet article récap !
    Cassandre

  • Florence- Mme Cahiers d'Amour
    avril 25, 2017

    Convaincue moi aussi et depuis 8 ans maintenant.
    Petite info complémentaire (je suis plus âgée que toi) :
    Avec la ménopause, les cheveux ont tendance à devenir très fin et grâce à la coloration végétale, les cheveux gardent leur force et surtout leur volume, puisqu’ils sont gainés.
    Bref, ils respirent la santé.
    J’alterne les colorations végétales à la maison (Aube indienne) et mon salon chéri « L’Atelier des elfes »

    Ps: on accepte totalement l’odeur d’épinard, avec le temps ^^

    • marie
      mai 4, 2017

      Ah cooool j’ai hâte de m’habituer à cette odeur d’épinard ! ^^

  • lisa
    avril 27, 2017

    Bonjour,
    Très tentée par la colo végétale, une adresse sympa sur Bordeaux ?
    Merciiii.

  • Pap
    août 19, 2017

    Je suis également adepte de la colo végétale (et des soins naturels en général depuis plus de 6 ans) mais de manière occasionnelle (je ne colore mes cheveux qu’une fois à deux fois par an). Et je ne suis qu’à moitié convaincue : je trouve les résultats très aléatoires. De plus j’ai récemment fait une grosse réaction urticante suite à une colo… l’enfer ! Comme quoi…

  • Marion Briange
    octobre 20, 2017

    Moi j’ai testé Herbatint !! https://www.santediscount.com/brand/herbatint.html Elles sont pas très chères en plus.

    • Pichonnier
      juin 12, 2018

      Gel colorant :
      Formule INCI : laureth-5, propylene glycol, aqua, peg-2 oleamine, ethanolamine, p-phenylenediamine, aloe barbadensis extract, peg-75 meadowfoam seed oil, echinacea angustifolia extract, 2-amino-3hydroxypiridine, betula alba leaf extract, p-aminophenol, hamamelis virginiana extract, 4-chloro-1.3 benzediol, sodium metabisulfite, tetrasodium edta, cetrimonium chloride.

      Révélateur glycole :
      Formule INCI : Aqua, hydrogen peroxide, etidronic acid, cetrimonium chloride. Rien de naturel cette coloration , a éviter absolument

  • Caroline
    juillet 19, 2018

    Moi je fais du henné, j’ai les cheveux chatains et très longs. Parfois je coupe avec de l’acajou pour des reflets roux…J’adore !! ça me coute trois euros, c’est tellement facile à faire, que je m’occupe moi même de mes cheveux…..

  • Caro
    novembre 5, 2018

    Bonjour,

    J’aimerais me lancer… mais j’ai l’impression que les salons sont tous sur paris! Je suis dans le sud ouest (landes)… et je ne trouve pas! Aurais-tu des pistes à tout hasard? Je tente 🙂
    Merci

  • Emilie
    février 2, 2019

    Est ce qu’une couleur végétale c’est du henné ??? Parce qu’après impossible de revenir à une coloration chimique….

  • Cathy
    mars 16, 2019

    Suite à un déménagement en gironde je me suis laissée tenter car la coloration vegetale. Pose en 2 tps. Sauf qu’ une fois, la coiffeuse aurait oublier « La jonction » je ne saurai pas expliquer ce que c est mais je me suis retrouvée avec plein de meches vertes. Ils ne m ont jamais revue. Ds le village d à côté une autre coiffeuse venait de terminer sa formation sur la coloration vegetale. Il a fallu foncer et j ai du patienter quelques mois avant que le vert ne se voit plus. Sauf que 2 ans après avoir commencé la coloration vegetale … Je n en peux plus !!!! Mon chaton foncé à des reflets rouges (je deteste) et moi qui adorait changer … de faire des meches, je suis coincée avec ma couleur. Je ne peux plus éclaircir et on ne fait pas du chimique sur du vegetale. Je suis proche des 50 % de cheveux blancs et à part de faire la boule à zéro j en ai aucune issue. Je regrette. Si on est décidé sur une couleur et qu’ on ne change pas …la coloration vegetale c est bien. Sinon je ne recommande pas !!

  • inès
    avril 20, 2019

    Bonjour,

    J’ai commencé la coloration végétale il y a 2 mois. La première fois, on procède à un « diagnostic ». Evidemment, tout ce que l’on a fait avant est mal, les shampoings, même les plus recommandés, mêmes bios ! ne sont pas bons, il vaut mieux acheter la gamme du salon. Admettons. Puis, on passe à la coloration. Je suis restée 5 heures dans le salon, j’étais épuisée. La couleur ne prenait pas, il fallait attendre encore et encore pour que je ne reparte pas avec les cheveux orange. Soit, j’ai attendu. On m’a vanté les mérites de la coloration végétale, mes cheveux qui tombaient beaucoup allaient devenir plus forts, ils seraient gainés, plus doux, plus beaux, plus…. Puis, on a procédé à la coupe et au brushing. J’ai acheté 2 produits, et suis repartie en laissant 130 euros !! là, c’est un peu difficile quand même. Surtout que la couleur n’était pas celle que je souhaitais. Je voulais un châtain, tout simplement, mais j’ai eu un châtain clair, avec trop de reflets dorés, qui sont dus, me dit-on, au fait que la couleur ne prend pas parce que mon cheveux subit encore les effets du chimique. Là encore, admettons. J’ai attendu 48 heures avant le premier shampoing. J’ai utilisé le shampoing acheté en boutique, il accroche, j’ai des noeuds à m’arracher les cheveux, mais c’est normal, c’est le temps que mon cheveu soit débarrassé du chimique ! et il faut que j’utilise le soin, qui est formidable et fait des cheveux tout doux. Je les laisse sécher, comme j’ai toujours fait, j’ai des cheveux bien raides, un carré. Le temps passe mais je ne trouve pas que mes cheveux retrouve leur souplesse perdue (ils ont été abimés quelque temps avant avec un léger balayage que j’avais détesté). Je ne retrouve pas la tenue que j’ai toujours eue, jusqu’à ce fameux balayage 4 mois plus tôt. Les jours passent et je trouve que la couleur passe vite, mes cheveux sont de moins en moins châtains, je me dis que je vais finir blond foncé ou un truc doré orangé ! je retourne donc chez le coiffeur (végétal) et j’insiste sur la fait que j’aimerais vraiment un châtain, pas de reflets dorés, blonds, orange, ou quoi que ce soit d’autre, je veux du châtain, simple. On repart pour 5 heures. Et 48 heures avant le premier shampoing. Il parait que mes cheveux tombent moins, super. Mais je les trouve toujours aussi secs, sans tenue, sans douceur. C’est normal, il faut du temps (combien de temps ? Parce que, près de 100 euros à chaque fois, sans être satisfaite, parce qu’il y a toujours une bonne raison, que c’est parce que je prends des médicaments ou que je ne sais quoi d’autre, ça va un moment). Le châtain, ce n’est pas pour tout de suite, dès le premier shampoing, mes cheveux sont blonds foncés, on m’explique que, peut-être, avec l’âge, il faut penser à avoir les cheveux plus clairs ! ah bon, donc, en végétal, on n’est pas libres, on ne peut pas être châtain, il y a un âge pour le châtain ???? Je déteste ce blond foncé, il est fade sur moi, point. Alors, je veux bien qu’on me donne toutes les explications du monde mais j’espère que l’on ne me prend pas pour un pigeon quand même. Je ne compte pas payer aussi chèrement tous les 2 mois en me disant « c’est encore raté », personne n’a envie de payer pour un résultat raté. Surtout quand ça se reproduit. Alors, je leur laisserai encore une chance, mais pas plus, je n’aime pas qu’on me prenne pour une idiote.

    • LaGrandeMarion
      mai 3, 2019

      Je me permets de répondre à ton commentaire. 🙂 En salon végétale on m’a expliqué que ce n’est pas possible d’éclaircir le cheveu. La couleur peut être flamboyante si la couleur de base est très clair. J’ai quelques cheveux blancs, et sur ceux là, mon roux est hyper intense alors que sinon il se rapproche de ma couleur naturel soit roux foncé avec beaucoup de reflets.

      Certains coiffeurs dans le végétale ne font pas vraiment attention à ces attentes là. C’est peut être ton souci ?

      Bon courage en tout cas dans ta démarche green <3

    • lolie
      août 20, 2019

      Bonjour,

      Moi aussi j’avais décidé de passer au végétal : les deux premières colorations, c’était pas mal, la couleur jolie, la texture cheveux convenable. Et puis, après la 3ème fois, catastrophe, le cheveux sont devenus très secs, obligée de faire des soins après chaque shampoings , et mes boucles disparues.. La coiffeuse me dit que c’était normal ma texture de cheveux changeait avec l’âge, (j’ai 48 ans). J’ai retenté une dernière fois c’était de pire en pire… J’ai abandonné et je suis repassée à mon INOA. Je suis à ma troisième coloration INOA, et victoire, ça y est mes boucles reviennent, et mes cheveux de moins en moins secs.. Je ne repasserai plus jamais au végétal, aucun bénéfice, c’est cher, le temps de pose est long, et sur mes cheveux ce fut une catastrophe.. En plus, ça me démangeait le cuir chevelu ! Aucun bénéfice!

  • LaGrandeMarion
    mai 3, 2019

    Bonjour !

    je découvre ton blog, ton univers et J’ADORE ! Je fonce sur instagram 😉
    Je m’apprête à écrire un article sur la coloration végétale. Maintenant je l’a fais moi-même (gain de sous, de temps etc). Et le résultat est souvent le même, un roux plus soutenu mais toujours très naturel.

  • Nathalie
    juin 25, 2019

    Bonjour je suis passée au végétal et en suis satisfaite . Le seul hic est que la coiffeuse veut que j’utilise que leur shampoing . Est ce normal ? J’aurais aimé passé au shampoing solide

    • marie
      juin 28, 2019

      Moi j’apporte mon shampoing chez le coiffeur et il n’y a aucun problème 😉

  • Nathalie
    juin 29, 2019

    Merci pour la réponse …. moi aussi j’apporte mon shampoing mais j’aurais juste aime savoir si c’était vraiment important de n’utiliser que leur shampoing ( hairborist) ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *