Elle témoigne : Cherry Louise, une grande gourmande, végétarienne depuis 8 ans

lundi, novembre 24, 2014 4 Permalink

Cherry Louise du blog A Pirate’s Life for me est toujours en vadrouille aux 4 coins du globe, le plus souvent sur la côte californienne ! Cela fait des années que je suis avec attention chacun de ses road trips. Quand je la vois pique-niquer au beau milieu du désert de l’Arizona, admirer les phoques de la plage de La Jolla, rouler les cheveux au vent sur la route 66 ou surplomber le Grand Canyon, j’ai des étoiles plein les yeux et c’est comme si je voyageais un peu avec elle ! Cette petite pirate aventurière étant végétarienne, j’avais très envie qu’elle partage avec nous son parcours et son quotidien cruelty-free de globe-trotteuse !

.

Dis-nous tout ! Qui es-tu et quelles sont tes habitudes alimentaires ?

.

Je m’appelle Louise, j’ai encore un peu 29 ans, et je vis dans le Sud Ouest, pas loin de Bordeaux, au bord de l’eau, avec mon boyfriend et nos deux chats.

Je suis végétarienne depuis 7 ans maintenant (ou 8 ans, je ne suis jamais trop sûre) au départ par goût puis complètement par éthique. Je m’intéresse de prés au végétalisme et à la cuisine crue, et souvent je cuisine de cette manière, sans toutefois franchir le cap de changement de régime alimentaire.

J’aime beaucoup cuisiner et découvrir de nouvelles saveurs, même si malheureusement le temps me fait parfois défaut. Je pense aussi qu’on peut dire de moi que je suis gourmande et bonne vivante !

sweet_and_sour_cherry_louise_interview_a_pirate_life_for_me_vegetarian_beach

.

Pourquoi avoir fait ces choix ? Quel a été l’élément déclencheur ?

.

Mon changement de régime alimentaire s’est fait en plusieurs fois. Quand j’avais 13 ans, ma mère avait un couple d’amis suédois végétariens, qui m’ont fait découvrir le végétarisme (et aussi le surf et la philosophie). Je n’avais jamais été une grande « viandarde », et tout d’un coup, ça me paraissait tellement logique. J’ai été plus ou moins végétarienne pendant un an et demi, avant de laisser tomber, plus par facilité qu’autre chose.

Il y a 7 ou 8 ans, l’idée du végétarisme me re-trottait dans la tête depuis un petit moment. Et puis la révélation : alors que je mangeais tranquillement un steak haché, je me suis dit « stop ». Ce jour là, j’ai su que je ne mangerais plus jamais de viande. Ça a été une décision très facile pour moi, mais plus compliquée pour mon entourage : dans une région où le barbecue est un sport national, refuser du saucisson est considéré comme sacrilège. J’exagère un peu, mais les premières années n’ont pas été faciles (et puis le végétarisme était bien moins « médiatisé » à cette époque).

La dernière étape de mon végétarisme s’est faite il y a deux ans et demi, quand mon amoureux, qui ne mangeait déjà plus beaucoup de viande, est devenu lui aussi végétarien (après avoir lu « Faut-il manger les animaux ? » de Jonathan Safran Foer). Moi qui me contentais souvent des accompagnements de plats, j’ai commencé à m’intéresser avec lui aux vraies alternatives et à une alimentation plus équilibrée.

Elle témoigne : Cherry Louise, une grande gourmande, végétarienne depuis 8 ans

.

Où vas-tu faire tes courses ?

Ces changements d’habitudes ont-ils eu des répercussions sur ton budget ?

.

J’alterne entre le petit magasin bio, le primeur pour les fruits et légumes, et le supermarché. Je commande aussi parfois sur des sites de nourriture végétalienne, comme Un Monde Vegan ou Boutique Vegan.

Je suis super nulle pour tenir mes comptes, mais je suis à peu près sûre que je ne dépense pas forcément plus que quelqu’un qui a un régime omnivore et qui va au supermarché du coin. Et même si je dépense un peu plus pour avoir une alimentation équilibrée, me faire plaisir et découvrir de nouveaux goûts, ça ne me dérange pas (tant que je peux).

.

Comment ça se passe quand tu sors et que tu manges à l’extérieur ?

.

Fini le temps des dinosaures ! Mes amis ont complètement accepté mon changement d’alimentation (depuis toutes ces années, il valait mieux pour eux) et il y a toujours sur la table des plats adaptés pour mon copain et moi. Et au fil des années, j’ai vu leur curiosité s’accentuer, leurs questions devenir plus nombreuses…

C’est pareil quand nous sortons : la plupart du temps, il y a au moins une alternative végétarienne au menu, et quand il n’y en a pas, on va voir ailleurs. Mais je déplore souvent le manque de choix pour les végétariens en dehors des restaurants spécialisés…

sweet_and_sour_cherry_louise_interview_a_pirate_life_for_me_vegetarian_sandwich

.

Quels sont les principaux bénéfices que tu as observés en changeant d’alimentation ? 

.

A vrai dire, le principal bénéfice, je l’ai dans mon cœur et dans mon esprit quand je pense aux animaux que je n’ai pas mangés sans réfléchir, même si il y encore tellement de souffrances animales qui n’ont pas lieu d’être. Je peux clairement dire que j’ai réconcilié mon corps et mon esprit, et que je suis totalement en accord avec mes convictions (même si le végétalisme me fait me remettre un peu en question…). Sinon, rien à déclarer : je suis en bonne santé générale (même si un peu d’exercice ne me ferait pas de mal ^_^)

Elle témoigne : Cherry Louise, une grande gourmande, végétarienne depuis 8 ans

.

Tu partages avec nous ta recette préférée ?

.

Ca va être compliqué de s’arrêter sur une seule ! J’adore les pâtes sauce bolognaise aux protéines de soja de La Table Verte (parfaite pour initier les non végétariens !), le brownie fondant à la noix de coco vegan et sans gluten de Lili’s Kitchen, et la salade de chou Kale à la grenade de Camille du blog Les parenthèses.

.

Quels sont tes restaus favoris, dans ta ville ou ailleurs ? 

.

Ok, alors dans ma ville, ce n’est (malheureusement) pas la peine de chercher et je n’ai pas encore fait le tour des adresses bordelaises.

C’est en vadrouillant que j’ai découvert plusieurs de mes restos favoris ! A Paris, il y a East Side Burger, pour des burgers super élaborés et originaux, et un esprit rock’n’roll comme on les aime ; Tien Hiang, avec leur carte à rallonge pour de délicieux plats asiatiques.

J’ai eu la chance de voyager ces dernières années, et à l’étranger je me suis toujours tellement régalée ! Mes favoris sont tous beaucoup trop loin de chez moi : le Café Gratitude et Flore à Los Angeles, Plant Café à San Francisco et De Bolhoed à Amsterdam.

Elle témoigne : Cherry Louise, une grande gourmande, végétarienne depuis 8 ans

.

Quels sont les 3 ingrédients dont tu ne pourrais pas te passer pour préparer tes petits plats ?

.

Une dépense que l’on peut mettre sur le dos du végétarisme : des placards de cuisine plus grands ! Plein d’ingrédients qui m’auraient laissée dubitative il y a quelques années ont rejoint ma cuisine et me sont indispensables : purée de sésame, d’amande, de cacahouète, poudre de caroube, baies de goji, farine de pois chiche… Depuis que j’ai découvert (et réussi à trouver) l’huile de coco, je m’en sers beaucoup pour les cuissons de sucré ou de salé (en en masque sur les cheveux !).

.

Quels sont tes accessoires préférés pour cuisiner ? 

.

Un bon couteau, une planche en bois et un maximum de temps libre !

Je considère également comme indispensables mon cuiseur vapeur, pour les légumes, mon blender pour les soupes et smoothies, et ma centrifugeuse pour les jus de légumes (qui vient malheureusement de rendre l’âme).

.

Quels sont tes blogs healthy favoris ? 

.

Il y a tellement de blogs que j’admire et qui m’inspire au quotidien : celui d’Antigone XXI, celui de la talentueuse Marie Laforêt 100% Végétal, Saveurs Végétales, Le Blog Bleu, celui de Mély Chaudron Pastel, BioBeauBon et le tien ! Ta passion et ton énergie sont contagieuses !

.

Un dernier mot ?

.

Je vous conseille à tous le documentaire « Food Inc. » de 2009 (en DVD ou sur Netflix) qui permet d’ouvrir les yeux sur la réalité de l’industrie alimentaire et sa complète déshumanisation… mais qui nous montre aussi que le consommateur a le pouvoir de faire changer les choses !

Merci beaucoup Marie <3

Elle témoigne : Cherry Louise, une grande gourmande, végétarienne depuis 8 ans

Retrouvez Louise et ses aventures de globe-trotteuse sur son blog, sur Instagram, sur Twitter, sur Facebook et sur Pinterest !

.
Un immense merci à toi Louise d’avoir partagé avec nous un petit bout de ta vie !

Rendez-vous sur Hellocoton !
4 Comments
  • Daenice
    novembre 25, 2014

    Un super article, merci 😉 je visite depuis un petit moment le blog de Cherry Louise et j’ai bien aimé lire ton interview.

  • aurelia
    novembre 25, 2014

    excellent billet ! j’ai pris plaisir à lire ce portrait! j’aime beaucoup la tournure de ton blog !
    bises

  • Atelier de Curiosité
    novembre 25, 2014

    Ravie de lire le témoignage de ma Pirate Préférée ! C’est inspirant et décomplexant !!! Merci à vous deux <3

  • Fais-moi croquer !
    novembre 27, 2014

    Merci pour cette découverte !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *