Elle témoigne : Scarlett, 1 an 1/2 sans gluten et sans lactose

mardi, novembre 4, 2014 6 Permalink

Vous savez déjà à peu près tout sur mes habitudes gourmandes : pourquoi j’ai décidé de changer complètement mon alimentation, ce que je mange, où je vais faire mes courses, comment je le vis, tous les bénéfices que j’ai pu observer jusqu’à présent etc… J’ai réalisé grâce au blog et à Instagram que nous étions nombreuses à chouchouter notre alimentation et notre mode de vie, et pour tout vous dire, je suis super curieuse ! J’ai très envie de découvrir vos habitudes healthy et d’en savoir plus sur votre parcours ! J’ai donc décidé de vous laisser la parole pour que vous racontiez ici votre histoire, que l’on se découvre et que l’on papote toutes ensemble !

.

Je vous annonce l’ouverture de la rubrique « Elles témoignent » !

.

Il y a quelques mois, grâce à Oh my Blog!, j’ai rencontré Scarlett lors de la Blogschool « photo culinaire » animée par Cyrielle et Alexandra. Se retrouver ensemble lors d’une après-midi riche en cupcakes et en gluten nous a tout de suite rapprochées ! ^^ Je lui laisse la parole, c’est elle qui ouvre le bal !

.

Hello Scarlett ! Dis nous tout ! Qui es-tu et quelles sont tes habitudes alimentaires ? 


.
Scarlett, j’ai 30 ans et je vis en région parisienne. J’ai remis en question mon mode de vie en avril 2013, depuis je mange 100% sans gluten et sans lactose, et je ne fais aucune exception.

J’ai aussi eu la chance de trouver un job qui correspond à mes aspirations présentes. Je m’occupe d’un magazine en ligne de bien-être qui parle de bio, de santé au naturel, de consommation responsable. Je découvre chaque jour de nouvelles voies à explorer : des produits de beauté naturels, des plantes et des huiles essentielles pour me soigner autrement…

.

Pourquoi avoir fait ces choix ? Quel a été l’élément déclencheur ?

.

J’aurais aimé faire ces choix bien plus tôt, prendre conscience de l’importance d’une bonne alimentation et d’un mode de vie plus sain à l’écoute de soi-même. Mais j’ai tiré sur la corde, jusqu’à ce que des problèmes de santé assez conséquents me poussent à changer.

Avant j’étais capable de multiplier les fast-foods, de faire beaucoup la fête, de dormir très peu, travailler énormément et être toujours par monts et par vaux sans ne jamais m’arrêter. Mais un jour mon corps m’a rappelée à l’ordre, rendant mon quotidien difficile.

Ne trouvant pas de réponses à mes maux, j’ai fini par consulter un médecin spécialisé en phytothérapie, homéopathie et micro-nutrition. Une prise de sang et une nouvelle perspective : on m’a trouvé une intolérance au gluten (c’est à dire une sensibilité, qui se distingue de la maladie coeliaque) et une intolérance au lactose.

.


Où vas-tu faire tes courses ?

Ces changements d’habitudes ont-ils eu des répercussions sur ton budget ?


.
Ce changement radical d’alimentation a eu un gros impact sur mon budget les premiers mois. Je faisais l’erreur de vouloir tout remplacer : des pâtes par des pâtes sans gluten, du pain par du pain sans gluten… Tous ces produits coûtent une petite fortune. Mais comme je n’avais pas l’habitude de tout cuisiner maison, je ne savais absolument pas comment m’y prendre. Avec le temps j’ai découvert qu’avec des légumes, des légumineuses, de la viande, du poisson… des aliments simples et sains finalement, je pouvais m’alimenter sans aucun problème et même y prendre du plaisir.

Côté pâtisserie j’ai eu beaucoup de difficultés au démarrage, j’ai toujours adoré passer des heures à confectionner des gâteaux. Sans compter que la farine de riz, la poudre et la purée d’amande, la farine de châtaigne… Tout ça s’achète en boutique bio et ce n’est pas donné ! Aujourd’hui c’est un vrai défi pour moi : réussir à faire des desserts aussi bon que beaux, et qui plairont aussi aux mangeurs de gluten, moins habitués à ces saveurs différentes. Finalement avec un peu d’idées on peut presque tout faire. J’ai même réussi à réaliser un Birthday Cake pour mes 30 ans. Pour l’instant je bloque encore sur les éclairs, la pana cotta, la crème brûlée, mais je vais bien finir par y arriver…

Au quotidien, j’essaie de réaliser les recettes les plus simples possibles qui ne vont pas nécessiter 10 ingrédients, c’est toujours ce qui m’effraie dans les recettes sans gluten que l’on trouve dans les livres et sur internet. Dès que j’ai trouvé une combinaison facile, je poste ma recette sur mon blog !

.


Concernant mes courses, voici mes adresses les plus courantes :

• Carrefour ont un bon rayon bio et sans gluten. On y trouve de la farine de riz, parfois des pâtes fraîches, des sauces sans gluten…
• Pour des produits plus spécifiques je vais en boutique bio, généralement à La vie Claire qui ont pas mal de choix, ou Naturalia.
• Pour le pain j’ai commencé par acheter du Schär. Depuis peu, Carrefour propose du pain de mie frais sans gluten. Chez Kayser on peut également leur en commander à base de sarrasin. A Naturalia ils sont très bons mais ils coûtent un bras. Si vous habitez près de chez moi, sachez qu’une boulangerie de Saint Germain-en-laye vend du pain frais sans gluten. Et sur les marchés, les stands bio en proposent de plus en plus !
• Pour mes produits de beauté, je suis encore en phase de tests mais j’ai découvert plein de petites marques bio ou naturelles françaises, que l’on peut commander en ligne. Ma routine actuelle : un nettoyant visage Décléor (aux huiles essentielles), une crème de jour 30 ans Fun’Ethic bio que je teste pour le boulot, un shampoing crème moelle de bambou et un masque Fleur de Jasmin Leonor Greyl.

.

Comment ça se passe quand tu sors et que tu manges à l’extérieur ?

.

Les premiers temps c’était un vrai calvaire. Dans les restos je n’osais jamais rien demander, c’était mon gentil conjoint qui s’en chargeait. Maintenant je n’hésite plus à demander voire à insister, car il arrive que les serveurs disent « oui » pour se débarrasser. Quand je vois une carte je sais tout de suite ce qui risque de poser problème, présence de crème fraiche, de parmesan, de chapelure… Malheureusement il reste beaucoup de restos où je ne peux suivre mes proches comme les pizzerias. C’est bien dommage car en Italie, on peut ramener son paquet de pâtes sans gluten au restaurant et ils les font cuire très gentiment !

Côté soirées, mes amis et ma famille se cassent toujours la tête afin que je puisse manger la même chose qu’eux. Dans tous les cas, je ramène toujours un cake salé et/ou un gâteau, car c’est ce qu’il y a de plus compliqué à faire quand on n’est pas habitué. Avec mes meilleures amies c’est très simple : la première mange aussi sans gluten et sans lactose depuis 3 ans ! C’est le bonheur de savoir que je peux tout manger de A à Z chez elle. La deuxième travaille dans la restauration et nous prépare à chaque fois des petites merveilles sans gluten et sans lait. J’ai déjà eu le droit à des croquetas et des pastillas poulet/cannelle, de la blanquette de veau (mon plat préféré), de la paëlla, de la moussaka, des blinis au sarrasin…

En voyage, je repère toujours des adresses sur des blogs avant de partir. Et comme je loge souvent chez l’habitant, je trouve toujours quelqu’un pour m’aider. C’est en Italie que j’ai le mieux mangé, ils ont des supers produits sans gluten. A Londres on trouve très facilement aussi.

Italie sans gluten


.

Quels sont les principaux bénéfices que tu as observés en changeant d’alimentation ? 

.

J’ai déjà entendu des récits de témoignages indiquant un changement radical dans leur santé après avoir adopté un régime sans gluten et sans produits laitiers. Cela n’a pas été mon cas. Il a fallu un an pour voir des résultats, et un an et demi pour que ça commence à se stabiliser.

Pas mal de mes soucis de santé se sont atténués. Parmi les autres petits bénéfices supplémentaires : j’ai eu un changement appréciable au niveau de ma peau, je n’ai plus le coup de barre après manger, je me sens moins fatiguée, j’ai une meilleure énergie.

Mais pour moi le régime « gluten free » n’est pas un régime miraculeux comme j’ai déjà pu lire. J’ai fait un vrai travail pour appréhender la vie autrement. Acupuncture, ostéo, hypnose… J’ai tenté beaucoup de choses. Aujourd’hui je fais du yoga et je vois régulièrement un chiropracticien qui m’a beaucoup apporté dans la gestion de mes émotions. L’alimentation joue un rôle essentiel, j’en suis persuadée, mais le stress est tout aussi dévastateur…

.

Tu partages avec nous ta recette préférée ?

.

Avec plaisir ! Voici la recette de mon gâteau adoré aux amandes sans gluten et sans lactose, on m’en parle encore !

Recette Moelleux aux amandes sans gluten sans lactose

.

Ingrédients  :
• 6 oeufs moyens ou 5 gros oeufs
• 300 g de poudre d’amandes
• 100 g de margarine végétale
• 180 g de sucre
• 1/2 cuillère à soupe d’extrait d’amande amère
• 1 cuillère à soupe d’extrait de vanille
• Une gousse de vanille

.

Préparation :
1. Préchauffez le four à 175°C.
2. Battre les oeufs à la main avec le sucre énergiquement, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
3. Faites fondre la margarine à feu doux dans une casserole.
4. Versez la poudre d’amande puis mélangez.
5. Ajoutez l’extrait de vanille, la vanille en poudre, l’extrait d’amande amère, puis mélangez.
6. Ajouter la margarine fondue puis mélangez.
7. Beurrez un moule à l’aide de margarine végétale puis versez-y la pâte.
8. Laissez cuire durant 20 à 35 minutes.

.

Quels sont tes restaus favoris, dans ta ville ou ailleurs ? 

.

Près de chez moi à Marly-le-Roi (78) il y a « L’Ardoise« . Ils font de bons petits plats à base de produits frais et surtout, en dessert, la gérante fait un moelleux aux marrons sans gluten absolument délicieux.

En face il y a un aussi resto à burger, ils sont très sympas et ne voient aucun inconvénient à ce qu’on l’on ramène son pain à burger sans gluten.

Et si vous êtes dans le coin, en ce moment au marché de Marly-le-Roi, le stand de pain bio fait des pains 100% farine de châtaigne à tomber par terre !

Même si c’est loin, je recommande le restaurant Ciro&Sons à Florence en Italie. J’y ai mangé une pizza sans gluten (pâte maison) complètement démente.

A Lyon, ne ratez pas le resto Mon histoire dans l’assiette, tout y est sans gluten. Même si vous ne suivez pas ce régime, les plats faits maison sont excellents. La déco ne paye pas de mine mais qu’est ce qu’on y mange bien, sans parler de l’accueil, ils sont vraiment adorables !

.


Quels sont les 3 ingrédients dont tu ne pourrais pas te passer pour préparer tes petits plats ?

.

J’ai toujours de la farine de riz dans mon placard : c’est ma base pour tous mes cakes et gâteaux. 

Je suis complètement dingue de la farine de châtaigne pour mes pancakes et gâteaux. En plus c’est l’automne, parfaitement la saison !

J’ai toujours des pâtes sans gluten (les barilla sont vraiment bonnes), d’origine italienne, je ne peux pas m’en passer…

.

Quels sont tes accessoires indispensables pour cuisiner ?

.

Rien de plus que dans la cuisine d’une personne qui aime la pâtisserie 🙂 La seule chose que j’ai changé c’est mon lot de poêles et casseroles, j’ai tout pris en céramique. J’ai lu partout que c’était meilleur pour la santé 🙂

Sans gluten sans lactose

.

Quels sont tes blogs healthy favoris ? 

.

Le tiens bien sûr ! ^^ Sérieusement, j’adore ton univers très frais et tes jolis recettes.

Sinon je lis peu de blogs healthy. J’ai tellement la tête dans cette thématique toute la journée… Et puis j’ai la chance de recevoir des livres bio, vegan, végétarien, sans gluten. Le soir je lis plutôt des blogs mode et déco.

Quand je dois faire à manger, je m’inspire sur Sunny Délices (avec des carnets de voyages sans gluten), Ô délicesSans gluten tout est possible (plus actualisé mais de très bonne qualité)
 et Chef sans gluten.

.

Un dernier mot ?

.

Yes, we can… eat gluten free !

.

Retrouvez Scarlett et ses recettes sans gluten et sans lactose sur son blog, sur Facebook, sur Twitter, sur Instagram et sur Pinterest !

Merci beaucoup Scarlett pour toutes ces confidences !

Rendez-vous sur Hellocoton !
6 Comments
  • Amélie
    novembre 5, 2014

    Super intéressant comme article, je tente d’arrêter le lait tout doucement, et rien que ça, j’ai vu la différence (alors que je mange encore du fromage, cherchez l’erreur !). J’avais souvent le nez encombré, la fatigue d’après repas, et bien je ne connais plus ça ! Il m’arrive parfois de faire des à côté (j’ai passé la totalité de ma vie avec un petit déjeuner à base de lait, les habitudes sont dures !), mais je le vois directement !

    • marie
      novembre 13, 2014

      Coucou Amélie ! J’ai lu dans de nombreux témoignages que c’est à l’arrêt du lait de vache qu’on voyait le plus d’améliorations sur sa santé ! A priori, tu l’as toi même observé ! C’est super 🙂
      Je te souhaite encore plein de bonnes choses pour la suite !
      Bisous !

  • CamilleG
    novembre 5, 2014

    ah moi ça fait bientôt 2 ans que je consomme ainsi pour cause acné et troubles de la digestion ! + souci aux genoux aha 😀

    • marie
      novembre 13, 2014

      Coucou Camille ! Merci pour ton commentaire ! 🙂
      Où en sont tous tes problèmes après 2 ans ? Est-ce que tu as vu des améliorations ?
      Pour ma part, j’ai aussi de gros soucis d’acné depuis mon adolescence. J’ai eu de belles améliorations après mon changement d’alimentation, mais il y a encore du boulot ! J’espère me sortir de toutes ces galères de peau très vite !
      A bientôt !

  • DANO-GILLE
    avril 4, 2017

    Bonjour !
    Merci pour cet article que je viens de lire attentivement. Un rendez-vous hier chez une naturopathe à Paris m’a confirmé que les 3 symptômes contre lesquels je me bagarre depuis 2008 ont probablement une seule et même origine et que je dois exclure tout produit laitier, sucre, café, thé et… gluten de mon alimentation pendant au moins 3 ans… Je suis totalement démoralisée… adepte du bon pain dont je savoure le crouton tout chaud en sortant de la boulangerie, de ma tartine de pain de campagne avec du beurre salé et de la confiture maison le matin au petit déj, et de mon café-crème au café en matinée… j’avoue que je me sens… dévastée et devant un défi insurmontable… les bons fromages, le bon pain, le bon vin, les bonnes pizzas et pâtes… je me sens tellement punie ! Mon homme est un soutien mais j’ai 3 enfants (12, 15 et 18 donc alimentation « ado ») et tout ça me semble impossible ! J’habite St Germain en Laye donc en lisant cet article, une lueur d’espoir m’est apparue ! Serait-il possible d’avoir le nom de la boulangerie « sans gluten » dont parle Scarlett près de chez elle ? Merci encore : votre article me donne une lueur d’espoir !
    Anne

  • Mangeonjean
    juillet 18, 2017

    Bonjour vos commentaires me parlent énormément puisque ça fait presque 4 ans que j ai arrêté complètement gluten et lactose jusqu’à mes 30 ans je pouvais manger fromage et yaourt puisqu’ils contiennent moins de lactose mais c est fini
    Moi aussi g des ados ils faut juste s organiser j arrive à me faire pizza et hamburger c est un peu différent mais j apprécié avoir le même contenu dans mon assiette qu eux j ai mis deux ans avant de pouvoir réaliser ses recettes ce week-end j ai fait un mille feuille et mes amis non allergique l on trouver excellent Pour les éclairs je l ai fait façon thermomix avec beurre sans lactose et farine mix (pour les choux)et ça va très bien .ce qui faut savoir c est que cette allergie nous oblige à cuisiner tous le temps car moi j ai trouvé qu un plat tous prêt donc je suis preneuse de vos idées

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *