Let’s go healthy ! #2 : j’ai adopté les principes du Dr Seignalet

mercredi, février 19, 2014 28 Permalink

Si vous avez lu cet article, vous savez que je suis en pleine réflexion sur mon alimentation ! L’élément déclencheur de toute cette remise en question vis à vis de mon train de vie et de mes habitudes alimentaires proviennent du Dr Jean Seignalet. Je me suis plongée avec beaucoup d’enthousiasme dans son livre « L’alimentation ou la troisième médecine » (que j’ai dévoré en un week-end) et ses théories ont complètement changé ma façon de voir les choses. J’ai pris des notes tout au long de ma lecture pour pouvoir vous faire un petit résumé et vous démontrer qu’il est un génie !

L'alimentation ou la 3ème Médecine / Dr Jean Seignalet / Régime hypotoxique / Régime ancestral

L'alimentation ou la 3ème Médecine / Dr Jean Seignalet / Régime hypotoxique / Régime ancestral

Tout d’abord, je tiens à préciser (pour les sceptiques) que sa méthode est basée sur des années de recherche sur 2500 patients. Pour faire simple, le Dr Seignalet a identifié que la plupart des maladies chroniques modernes ont pour facteur déclencheur l’alimentation moderne. Un simple régime alimentaire, appelé dans son livre « régime hypotoxique » ou « régime ancestral », peut en venir à bout. Il l’a d’ailleurs bien démontré car 91 maladies modernes ont été réactives à sa méthode !

 .

♥ Comment l’alimentation peut-elle être néfaste pour l’organisme ? ♥

Nos cellules tirent l’énergie indispensable à leur fonctionnement de l’alimentation.

En temps normal, notre système digestif fait le tri entre les nutriments indispensables qu’il laisse passer à l’intérieur du corps et les éléments indésirables qu’il rejette. Il peut arriver que ce mode de sélection naturelle soit perturbé par certaines molécules non adaptées. Celles-ci s’accumulent dans notre intestin grêle, entrainent une prolifération de bactéries qui agressent la paroi intestinale et la fragilisent jusqu’à laisser passer des toxines. Diverses molécules d’origine alimentaire et bactérienne vont donc traverser la barrière intestinale, passer dans la circulation générale et peuvent parvenir à déclencher des maladies chroniques. Le Dr Seignalet a décortiqué les mécanismes de cette réaction en chaîne pendant plus de 20 ans et a identifié ces molécules « indigestes ».

J’ai d’ailleurs noté cet exemple du livre que j’ai trouvé très explicite : « Dans une voiture, construite pour utiliser du super, nul n’aurait l’idée de faire le plein avec du gazole ».

.

♥ Qu’est-ce qui cloche avec l’alimentation moderne ? ♥

Aujourd’hui, la plupart des aliments que nous consommons ne se présentent plus sous leur aspect normal. Ils ont subi diverses modifications liées à :

• L’adjonction d’additifs (colorants, conservateurs, antioxygènes, émulsifiants, épaississants, gélifiants, acidifiants, édulcorants, humectants et j’en passe ! …).

• L’adjonction de produits administrés aux animaux et aux végétaux (hormones pour les faire grossir, antibiotiques pour accélérer leur croissance, tranquillisants pour diminuer le stress avant l’abattage, pesticides, herbicides, engrais …). Quand on prend l’exemple de la maladie de la vache folle, on voit bien que les éleveurs sont obsédés par le rendement. En donnant à des herbivores une nourriture qui les rend à la fois carnivores et cannibales, il ne faut pas s’étonner qu’il arrive des misères par la suite !

• L’irradiation, dans certains cas.

Tout ceci explique, selon le Dr Seignalet, que certaines maladies qui étaient exceptionnelles au XIXème siècle soit devenues très fréquentes de nos jours.

L'alimentation ou la 3ème Médecine / Dr Jean Seignalet / Régime hypotoxique / Régime ancestral

♥ La méthode Seignalet ♥

L’alimentation que le Dr Seignalet préconise est la suivante :

1. Supprimer les laits animaux de toutes origines et leurs dérivés (yaourts, fromage, beurre, crème, glaces…) :

Le lait de vache contient un assortiment de facteurs de croissance, destinés à faire prendre au veau plus de cent kilos en un an. Il permet au veau de fabriquer rapidement beaucoup d’os mais peu de cervelle. En lisant ces lignes, j’ai réalisé qu’il était effectivement débile de boire du lait de vache !

De plus, n’ayez pas peur de manquer de calcium ! Il est apporté en quantités largement suffisantes par les végétaux (légumes secs, légumes verts, crudités, fruits …).

2. Supprimer les céréales mutées (maïs, blé, seigle, orge, avoine, millet, kamut, épeautre) et leurs dérivés (farine, pain, croissants, biscottes, pizzas, pâtes …).

Ces protéines ont connu tellement de changements depuis la préhistoire que les enzymes de certains humains n’y sont pas adaptées. De plus, ces protéines modifiées peuvent devenir nuisibles après avoir subi de nouvelles transformations dues à la cuisson. Les protéines du riz sont beaucoup mieux tolérées.

3. Supprimer les huiles raffinées, remplacées par des huiles vierges consommées crues.

4. Privilégier les aliments crus ou bien faire attention aux cuissons

Lors de la cuisson, sous l’effet de l’agitation thermique, les molécules se choquent, se cassent, s’accrochent au hasard à d’autres structures pour former de nouvelles combinaisons très complexes dont certaines n’existent pas dans la nature. Or, nos enzymes n’agissent que sur la substance originelle naturelle.

Il est donc préférable de manger des aliments crus plutôt que cuits. Si vous n’êtes pas fans de cru, il faut savoir que la frontière au-delà de laquelle les aliments subissent des transformations importantes se situe autour des 110°C :

• Eviter les grillades et les fritures qui se situent entre 300 et 700°C.

• Eviter le four classique qui atteint 300°C.

• Eviter la cocotte minute qui atteint 140°C.

• Eviter le micro-ondes car même si la température avoisine les 75°C, il provoque un changement d’orientation des molécules d’eau, 2,45 millards de fois par seconde. Personne ne connait les conséquences de ce phénomène …

Le top du top : la cuisson à la vapeur ou à l’étouffée.

5. Privilégier les aliments biologiques pour éviter les produits pollués.

L'alimentation ou la 3ème Médecine / Dr Jean Seignalet / Régime hypotoxique / Régime ancestral

Ne croyez pas que c’est un régime draconien constitué de privations insoutenables. D’ailleurs, je n’aime pas parler de « régime » mais plutôt d’un mode d’alimentation plus sain !  Il existe une multitude de substituts qui sont aussi bons voire meilleurs que les ingrédients que l’on a l’habitude de consommer (la farine de châtaigne, la farine de riz, le lait d’amande ou de noisette …) et il n’entraine aucune carence !

La preuve, je suis ces directives depuis plus de 10 jours et je me sens très bien alors que vous savez que je suis une grande gourmande ! Tous les matins, je mange mes pancakes que je prépare avec un mélange de farines de riz, de châtaigne et de sarrasin et du lait d’amande ; ce week-end, j’ai fait une soirée burgers homemade avec Eva et Anouk avec des buns faits maison sans gluten. Bref, je mange des choses que j’aime tout en suivant cette méthode, je fais le plein de fruits et de légumes de saison et je me sens super bien ! D’ailleurs, au bout de quelques jours seulement, je vois déjà apparaître de nombreuses améliorations dont je vous parlerai dès qu’elles seront confirmées !

En conclusion, on peut tout à fait adopter l’alimentation saine et bienfaisante pour la santé du Dr Seignalet, tout en restant un vrai plaisir !

.

Crédit photos : Sweet & Sour

Sources : L’Alimentation ou la troisième médecine – Jean Seignalet

Rendez-vous sur Hellocoton !
28 Comments
  • OhMy
    février 19, 2014

    Hyper intéressant mais ça demande une liste de courses complètement modifiée finalement. Qu’en est-il de la viande et du poisson ? (tu en parleras surement plus tard) Merci pour la découverte !

  • steffe
    février 19, 2014

    Je vais me procurer le livre ça m’a l’air très intéressant. Merci pour toutes tes infos j’aime beaucoup 😉
    Bises
    A Bientôt
    Steffe

  • Sweet & Sour
    février 19, 2014

    Coucou ! Il est vrai que ça demande une nouvelle organisation et que ça nécessite de bien lire les étiquettes. Pas de restrictions concernant la viande et le poisson mais personnellement, je
    privilégie ma petite boucherie de quartier pour avoir des produits de qualité.

  • La Piccola Strega
    février 19, 2014

    J’aime assez le sujet de ton article, parce que ça me parle énormément!
    Pour ma part, j’ai pratiquement supprimé viandes et poissons de mon alimentations pour un tas de raisons, dont certaines que tu évoques ici.
    Cela dit, j’ai un peu plus de réserve au niveau des laits animaux et leurs dérivés: Est-ce que ce n’est pas la quantité et la mauvaise qualité qui peut être néfaste? Je veux dire par là qu’en
    choisissant des produits bio et en n’en abusant pas (parce que le corps n’a clairement pas besoin d’un demi litre de lait de vache le matin et de 3 portions de fromage dans la journée, par
    exemple), ça peut-être si mauvais?
    En tout cas, j’ai bien envie de jeter un oeil à ce bouquin pour en savoir un peu plus! 🙂

  • Sweet & Sour
    février 19, 2014

    Je crois que c’est un sujet qui va finir par parler à de plus en plus de monde (en tous cas j’espère !). Les laits animaux, c’est vrai que c’est tout un sujet ! Quand tu regardes bien, pendant
    des millions d’années, l’homme n’a absorbé que le lait de sa mère et seulement pendant sa petite enfance. C’est seulement vers le XIXème siècle et surtout au cours des 50 dernières années que le
    lait de vache a pris autant de place dans notre alimentation (surtout qu’on le retrouve partout : beurre, fromages, crèmes, yaourts, glaces…).

    Grâce à ce bouquin et en prenant du recul sur ça, je me suis rendu compte que cette habitude de consommer du lait de vache, c’était une situation artificielle créée par l’homme et jamais
    rencontrée dans la nature !

    D’ailleurs, je suis certaine que c’est pour cette raison qu’il y a de plus en plus d’intolérances au lactose. Je pense qu’on n’est pas faits pour digérer ces molécules !

    En tous cas, si tu te plonges toi aussi dans ce bouquin, n’hésite pas à me donner tes impressions par la suite. J’adorerais en discuter ! 🙂

  • Sweet & Sour
    février 19, 2014

    Je suis très contente de t’avoir donné envie de le lire ! N’hésite pas à repasser par ici pour me donner tes impressions. Ce serait sympa d’en discuter 🙂

    A bientôt ! 

  • La Piccola Strega
    février 19, 2014

    Je vais voir si je peux le commander et le faire livrer en Italie, sinon j’attendrais de rentrer à Paris pour le récupérer, mais j’ai vraiment envie de le lire.

    C’est vrai que finalement il n’y a pas grand chose de naturel dans notre rapport à la nourriture, puisque tout est manufacturé et qu’on ne nous dit pas tout… C’est plus qu’artificiel en fin de
    compte. Bref, il faut que je le lise!

    Je regarde ça en rentrant de cours!

  • Sweet & Sour
    février 19, 2014

    C’est clair ! Je suis vraiment en train de regretter toutes ces années à m’empifrer de junk food ! Mon organisme doit être sacrément encrassé ! Je suis contente de prendre enfin conscience de la
    chose ! 

    En tous cas, je n’ai pas supprimé la viande et le poisson, mais je n’achète rien en grandes surfaces et je privilégie les petits commerçants de mon quartier. Et surtout, je fais le plein de
    fruits et légumes ! 

    J’espère que tu pourras te le procurer 🙂 Bon courage pour les cours ! 

  • AlexandraS
    février 19, 2014

    J’ai un doute sur les bienfaits pour notre santé de supprimer les laits animaux et les céréales.

    De mon point de vue, il est préférable de varier et d’utiliser des produits biologiques qui sont (normalement) de meilleure qualité

    Ainsi, on peut alternativement consommer du lait (bio) de vache, de soja, d’amande ou autre. Le tout est de varier.

    De plus, les céréales (bio) sont une excellente source de glucides et de protéines, et elles sont pauvres en lipides. Ceci est plutôt intéressant nutritivement parlant.
    Par ailleurs, les céréales permettent aux végétariens de consommer des protéines et de remplacer la viande et le poisson.

    Bref, j’ai donc quelques doutes sur cette théorie mais cela vaut le coup de lire le livre pour se faire son idée :).

    Bises
    Alex

  • Amandine
    février 19, 2014

    C’est vrai que tout cela n’est que du bon sens finalement. L’exemple le plus flagrant étant le lait de vache… Quel autre animal dans la nature irait boire le lait d’un autre animal, une fois
    adulte, en plus ?? Aucun ! Le lait (maternel !), c’est fait pour les bébés, point. J’ai lu un livre un peu dans ce genre écrit par Allen Carr qui montre à quel point on est manipulés par la société
    de consommation. On ingère des trucs et on y est tellement habitués que ça nous semble normal alors que ça ne l’est pas (tout comme le fait de manger de la viande, d’ailleurs – nous n’avons
    apparemment pas les enzymes nécessaires pour la digérer, la preuve, quel autre animal a besoin de la cuire pour la manger ?).
    Et je ne sais pas si le livre l’évoque mais les sucres raffinés sont très mauvais également, ils n’ont pas de vertus intéressantes pour la santé (et sont juste très addictifs – c’est une accro au
    chocolat en sevrage qui te parle ^^), contrairement au sucre présent dans les fruits, par exemple.
    Enfin, je dis tout ça, mais j’en suis toujours à manger de la viande de temps et temps et à m’acheter de la farine de blé et du sucre blanc pour mes gâteaux ou encore du lait de vache pour ma purée
    ;-). Mais j’ai quand même arrêté depuis un moment tout ce qui est junk food et bouffe industrielle, genre pizza surgelée et paquets de gâteaux (mes pizzas et gâteaux maison sont teeeellement
    meilleurs en plus).
    Quoi qu’il en soit, j’aspire vraiment à évoluer vers une alimentation comme celle que tu décris, mais ça me semble tellement compliqué à mettre en place (ne serait-ce que du point de vue du
    budget), surtout dans la société actuelle où on est clairement incités à manger un certain type d’aliments. Pas toujours facile de trouver des légumes bio, des farines autres que de blé, etc (et
    encore moins facile d’en trouver pour pas trop cher). Ma sœur est intolérante au gluten (un autre problème créé par l’alimentation moderne, d’ailleurs) et elle galère un peu.
    Bref, j’arrête là mon pavé. En tout cas, merci pour cet article qui me fait encore plus réfléchir. Je découvre ton blog et il me plaît bien 🙂

  • Justine
    février 19, 2014

    J’ai commencé à m’intéresser aux travaux du Dr Seignalet quand on m’a diagnostiqué ma spondyl et qu’aucun médicament ne faisait effet. Si cela n’a eu aucun effet non plus sur mes crises, il n’en
    reste pas moins que j’ai gardé plein de bonnes habitudes alimentaires et ça, ça change tout!

  • What the L
    février 19, 2014

    ton livre me tente bien, ça fait un moment que j’ai adopté une alimentation plus saine, notamment en devenant végétarienne, mais malgré ça il est intéressant de voir que des produits d’apparence
    inoffensifs (du style les biscottes) ne le sont pas tant que ça ! Je pense qu’avec notre alimentation moderne on a toute une éducation à refaire ^^

  • Nathalie scrap
    février 19, 2014

    Sans le connaitre, je suis ses conseils lol! J’ai diminué le lait de vache mais pas supprimer, car après avoir essayer tous les autres laits, y’a des choses pour lesquelles je peux pas. Donc, j’en
    bois vraiment moins, mais pas a le supprimer ! Pareil pour le pain et le gluten, je diminue mais ne supprime pas, et depuis, et bien ça va mieux ! J’ai perdu énormément de poids, sans que les
    médecins comprennent pourquoi manger me rendait malade , et de moi même j’ai commencé à éliminer tout ça, et le trop cuit, le tout fait etc. Et aujourd’hui, j’arrive à ne plus être,malade ni à
    perdre de poids si je suis ça …. Mais je tavoue que c’est dur, car je suis une grande gourmande, et le moindre écart ne pardonne pas chez moi, et c’est juste chiant au quotidien .

  • Amélie
    février 20, 2014

    Waouh, ça a l’air top en effet.
    Perso, c’est le coup financier qui me ferait peur. Je veux dire, tous les produits conseillé sont surement difficiles à trouver et forcément pas donnés car moins utilisés …
    Et ça n’est pas la petite étudiante que je uis qui peut se permettre ça (déjà les fruits et légumes du marché, c’est pas fastoche, alors là !)(ai-je dis qu’en plus, je suis une accro au lait du
    petit déjeuner depuis … que je suis née ?! XD)

  • Helloelotarie
    février 20, 2014

    On m’a diagnostiqué une maladie de crohn cet été. Sans me donner quoi que ce soit comme règles d’alimentation à suivre. Les médecins voient de plus en plus de patients JEUNES atteints de micros
    ulcères dans le système digestif sans trop savoir pourquoi. Ils s’inquiètent, mais bon, ça en reste là. Enfin, pour mon expérience ; ce sont les retours des différents spécialistes à qui j’ai eu à
    faire.
    J’ai une amie qui m’a direct parlé de ce monsieur. Son père à cette super pote est médecin et préconise de suivre la méthode du bonhomme et les retours de ses patients sont unanimes : ça fonctionne
    sur beaucoup de maux.
    Malheureusement, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi, je trouve cela compliqué comme méthode et j’avoue faire de nombreux écarts qui me laisse avec de nouvelles crises (cf. maladie de
    Crohn).
    J’essaye de manger sans gluten, du moins je diminue. Mais tout cela à un coup. Et je ne peux te laisser dire que cela est faux. Du pain sans gluten coute 4 à 5 euros, des pâtes (500g) 3,50 euros, à
    titre d’exemple. Alors après tu te dis bon tu peux faire tout ça toi-même avec de la farine spéciale qui coute juste 4 à 5 euros le kilo!

    Je me dis que toutes ces nouvelles maladies, issues des abus de l’Homme dans l’industrialisation alimentaire, c’est nous, citoyens lambdas qui en payons le prix. Et le pire, c’est que c’est encore
    un nouveau marché qui se créé en plus du bio, alors que c’est juste normal.

    Voilà, ce que je devais dire est dit.
    Ton article demeure très intéressant, car je doute que cette méthode soit connue de tous.

    http://helloelotarie.blogspot.fr
    Tu remarqueras que le dernier article de mon blog parle de comment faire des croissants soi-même et cela de la pire manière, avec de la pâte feuilletée achetée en grande surface, preuve étant que
    je m’autorise bien trop d’écarts :p

  • Sweet & Sour
    février 21, 2014

    Coucou Alex ! Tu vas bien ? 

    Moi j’ai envie de faire l’expérience de supprimer les laits animaux. Je trouve que le lait d’amande et le lait de soja, c’est super bon. Et en prenant du recul, tu te rends compte que pendant
    très longtemps, les humains n’ont bu que le lait de leur maman et seulement en étant bébé. C’est seulement depuis 50 ans qu’on a pris ces habitudes de boire du lait de vache à outrance. On en
    retrouve partout : beurre, fromages, crèmes, yaourts, glaces… 

    Je trouve que cette habitude de consommer du lait de vache, c’était une situation artificielle créée par l’homme et jamais rencontrée dans la nature et j’ai envie d’essayer de le supprimer. 

    D’ailleurs, il y a de plus en plus d’intolérances au lactose, c’est pas pour rien à mon avis. On ne doit pas être réglés pour digérer ces molécules !

    Concernant les céréales, j’ai envie de te faire le même discours avec les intolérances au gluten ! lol ^^ Etant donné qu’elles ont muté et qu’elles n’ont plus du tout la même structure (notamment
    le blé), est-ce qu’on est vraiment programmés pour les digérer ? A méditer ! 

  • Sweet & Sour
    février 21, 2014

    Je suis bien d’accord avec toi ! Un animal ne va pas boire le lait d’un autre animal, c’est complètement contre nature ! 

    Je n’ai rien lu dans ce bouquin au sujet de la viande mais effectivement, il est conseillé de la manger plutôt cru. Personnellement, j’ai un peu de mal avec ça mais je fais en sorte d’utiliser
    des cuissons très douces. 

    Et concernant les sucres raffinés, je suis complètement d’accord avec toi ! Je n’en ai pas parlé dans mon article mais je les ai aussi supprimés de mon alimentation. Je privilégie le sirop
    d’agave pour remplacer le sucre et j’ai acheté un paquet de sucre de canne blond non raffiné pour de temps en temps. 

    Après je suis d’accord, on vit dans une société qui fait que c’est difficile de se tenir à ses convictions 100% du temps mais c’est important de savoir pourquoi on le fait et d’essayer de s’y
    accrocher au maximum. C’est aussi un plus gros budget à allouer à son alimentation mais le plus important c’est la santé et je préfère mettre un peu plus d’argent là dedans que dans des choses
    dont je n’ai pas besoin !

    En tous cas merci pour ton commentaire ! Je suis contente de ne pas être la seule à adhérer à ce mode de vie 🙂

  • Sweet & Sour
    février 21, 2014

    Merci pour ton commentaire Justine 🙂 Est-ce que tu as observé des améliorations de manière générale en suivant ces méthodes ? 

  • Sweet & Sour
    février 21, 2014

    Coucou Léa ! Je sais que tu as une super alimentation, tu es mon modèle ^^

  • Sweet & Sour
    février 21, 2014

    J’imagine que ça doit être surtout compliqué quand tu as des enfants et qu’ils ont envie de grignoter des gâteaux au goûter !! Mais c’est intéressant de voir que même sans les supprimer
    totalement mais en les diminuant, tu arrives à voir des améliorations ! 

  • Sweet & Sour
    février 21, 2014

    Effectivement, il y a des produits que tu ne retrouves qu’en magasin bio et qui sont plus chers que des produits classiques. Les fruits et les légumes tous les jours, c’est aussi plus cher que
    les pâtes ! Mais la santé, c’est le plus important ! C’est pourquoi je préfère augmenter un peu mon budget courses et diminuer des dépenses ailleurs dont je n’ai pas forcément besoin ! 

  • Sweet & Sour
    février 21, 2014

    Je suis d’accord, ce n’est pas l’alimentation la plus facile à adopter ! Je crois juste qu’il faut bien comprendre pourquoi on le fait pour avoir la motivation nécessaire. Il ne faut pas le voir
    comme une restriction mais comme une chose qui va te maintenir en super forme. 

    D’ailleurs, au fil des jours, j’ai de moins en moins envie de faire des écarts. Je ne suis pas du tout tentée par la junk food, au contraire, j’ai envie de manger des choses saines. Au goûter,
    j’ai plus envie de me jeter sur un fruit que sur un bout de chocolat !

    Pour le sans gluten, effectivement, si tu achètes du pain sans gluten, des gâteaux sans gluten etc… C’est cher ! Moi personnellement, je ne recherche pas de substituts au pain, aux pâtes ou aux
    gâteaux. Si j’ai envie de féculents, je mange du riz et si j’ai envie de pain, je prends une galette de riz. Je me fais aussi moi même des pancakes ou des crêpes. Ca évite de pulvériser le budget

  • Justine
    mars 27, 2014

    Un peu en retard mais je te réponds! Je ne suis pas forcément à 100% le régime Seignalet, en revanche, j’ai gardé plein de bonnes habitudes : manger du frais que je cuisine moi-même, varier les
    apports de calciums, vitamines & co, etc. Je me sens beaucoup mieux dans mon corps, plus « légère » et surtout, je me sens plus en accord avec mes principes. Sur mon corps, j’ai surtout
    l’impression d’être plus en forme, j’ai très peu mal au ventre (alors que ça m’arrivait beaucoup plus avant) et la cellulite s’envole! Que du positif!

  • Sweet & Sour
    mars 29, 2014

    C’est top que tu voies autant d’effets positifs 🙂 Mais effectivement, le principal c’est de tout faire maison et de ne plus acheter de trucs tous prêts qu’on trouve en supermarché ! C’est un
    concentré de belles cochonneries !

  • Scarlett
    avril 14, 2014

    Dis, tu veux bien partager ta recette de buns sans gluten steuppplllééééé ? 😀

  • Sweet & Sour
    avril 22, 2014

    LOL, je préfère pas parce qu’ils étaient dégueulasses ! J’ai pas encore la recette parfaite ! 😀

  • mimounette81
    septembre 7, 2014

    cc ma belle!!!

    je reviens commenter cet article un peu ancien car je suis (enfin) en réflexion sur mon alimentation….!
    J’ai eu il y a qq mois des soucis digestifs peu glorieux… et je me suis rendu compte que cela venait essentiellement du lactose… Du coup je me suis pas mal renseigné et j’ai commencé depuis 10 jours une alimentation sans lactose et du coup sans gluten aussi puisque ça a l’air de fonctionner ensemble… Je n’ai pas eu un seul mal de ventre depuis… Alors que j’ai vraiment tendance à être constipée, ballonnée… et j’en passe… Je suis une adepte du spasfon vois-tu, je me shoote à ça à certaines périodes et après certains gros repas, j’en pouvais plus…
    Bref, je sens qu’une alimentation sans gluten ni lactose me permettrait d’aller un peu mieux dc je m’y colle!!! j’ai aussi acheté le livre du dr seignalet et je vais essayer d’adopter tt ça… on verra… Je pense qu’il y aura des mmts où ce sera difficiles (resto, soirées…) ms bon qq ecarts ne me tueront pas… Voilà pr le blablatage, désolée de la longueur ms je voulais te faire part de tt cela puisque c’est un peu grâce à toi que j’ai u envie de me documenter et de comprendre mes maux… des bisousssss Marie !!!!!!!!!!!!!!

    • marie
      septembre 15, 2014

      Coucou Fanny !
      J’ai hâte de savoir ce que tu as pensé du livre du Dr Seignalet ! Mais en tous cas, je suis persuadée que l’arrêt du gluten et du lait va beaucoup t’aider ! Et pour les restaus, tu peux toujours trouver des plats adaptés et/ou demander des ajustements. Personnellement, je ne fais aucun écart même quand je mange à l’extérieur et ça se passe super bien 🙂
      Bisous et à très vite sur Toulouse !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *