J’ai testé : me former à la cueillette de plantes sauvages avec Le Chemin de la Nature

J’ai testé : me former à la cueillette de plantes sauvages avec Le Chemin de la Nature

Du premier jusqu’à la fin du deuxième confinement, j’ai passé beaucoup de temps dans le sud de la France, chez mes parents. J’ai profité du temps que je passais à la maison pour m’offrir la formation du cueilleur du Chemin de la Nature. J’ai passé des heures et des heures à écouter Christophe de Hody expliquer les règles de cueillette, décrire des plantes en détails, à le regarder faire des herbiers, préparer des recettes en pleine nature, sécher des plantes, les conserver, les infuser … 

Mon papa étant un connaisseur des plantes (il a un diplôme de phytothérapie, d’homéopathie, de toxicologie …), on a mis en place des petits rituels cueillette. Comme j’étais débutante, j’étais rassurée qu’il me supervise dans mes cueillettes et qu’il valide mes trouvailles, sa flore sous le bras. 

On a pris l’habitude de passer des journées, armés de nos paniers en osier et de nos petits ciseaux, dans le Parc Régional du Haut Languedoc qui est un vrai coin de paradis.

Cueillette sauvage dans le parc Naturel Régional du Haut Languedoc
Cueillette sauvage dans le parc Naturel Régional du Haut Languedoc
Cueillette sauvage dans le parc Naturel Régional du Haut Languedoc
Cueillette sauvage dans le parc Naturel Régional du Haut Languedoc

Si ce n’était pas si loin de tout, je crois bien que je rêverais d’avoir une petite maison là bas, nichée dans la forêt. Ces balades me manquent beaucoup depuis que je suis rentrée à Paris mais grâce à la communauté du Chemin de la Nature, je suis déjà sortie plusieurs fois en balade-cueillette au bois de Vincennes et à chaque fois, j’ai rencontré des personnes hyper chouettes et intéressantes ! 

Le Chemin de la Nature m’a ouvert les portes d’un nouveau monde et j’avais envie de vous faire découvrir cette plateforme incroyable qui fera le bonheur de tous les amoureux de la nature ! 

Qu’est-ce que le Chemin de la Nature ?

Le Chemin de la Nature est une plateforme de formation en ligne qui a été créée par Christophe de Hody (herbaliste, botaniste, naturopathe et auteur des livres « Cueilleur Urbain » et « Les bienfaits des arbres »). Il est entouré d’une équipe d’herboristes, chimistes, pharmacien.nes, botanistes, biologistes, ingénieur.e.s, professionnels du web …

On y retrouve plusieurs formations notamment la Formation du Cueilleur (que je suis) qui est une formation complète pour apprendre à reconnaître et utiliser les plantes sauvages.

La quantité ET la qualité du contenu sont au rendez-vous. L’apprentissage des plantes pourrait se faire de manière austère et très académique mais cette super équipe le rend extrêmement ludique, fluide et facile, à la fois grâce à la qualité de la plateforme qui est très ergonomique et pratique d’utilisation, mais aussi grâce à leurs méthodes d’enseignement qui sont agréables et en même temps efficaces. On se repère facilement, on voit notre progression, on peut facilement passer d’un cours à un autre, consulter des fiches plantes… J’adore !

Je vois réellement mes progrès en balade et je suis toujours très très fière de réussir à identifier des plantes. 

Qu’est-ce qu’on apprend sur le Chemin de la Nature ?

La formation du Cueilleur s’articule autour des modules suivants : 

RÈGLES ET MATÉRIEL DE CUEILLETTE

  • Connaître les principales règles de sécurité et d’éthique de la cueillette.
  • Vous équiper pour mieux préparer vos cueillettes.

INITIATION À LA CUISINE ET À LA CONSERVATION

  • Découvrir les bases de la cuisine des plantes sauvages en utilisant ses 5 sens.
  • Apprendre à conserver les plantes comestibles.

INTRODUCTION À L’HERBORISTERIE

  • Mieux comprendre les pratiques les plus courantes utilisant les plantes aujourd’hui : phytothérapie, homéopathie, aromathérapie, fleurs de Bach, naturopathie, etc.
  • Découvrir l’évolution des pratiques utilisant les plantes de la Préhistoire à nos jours.
  • Connaître la législation française concernant les plantes médicinales et les produits à base de plantes.

CLASSIFICATION DU VIVANT

  • Découvrir les grands groupes d’êtres vivants et leurs caractéristiques.
  • Comprendre la différence entre les procaryotes et les eucaryotes.
  • Mieux appréhender les spécificités des plantes, par rapport aux animaux ou aux champignons.

SÉCHAGE DES PLANTES

  • Connaître les règles et techniques de séchage des plantes.
  • Apprendre à conserver des plantes sèches.

SAVOIR DÉCRIRE ET OBSERVER UNE PLANTE

  • Avoir une vue d’ensemble sur l’anatomie d’une plante à fleur (racine, tige, feuille, fleur, fruit) et se familiariser avec le vocabulaire botanique.
  • Connaître les caractéristiques botaniques à observer pour mieux décrire et identifier les plantes sauvages que vous rencontrez.
  • Apprendre à faire un herbier traditionnel ou numérique et à dessiner une plante.

UTILISATION DES GUIDES ET DES FLORES

  • Découvrir des ouvrages de références dans l’identification des plantes sauvages du climat tempéré.
  • Apprendre à utiliser des guides et des flores en toute autonomie.

CYCLE DE VIE DES PLANTES

  • Comprendre les différents stades de développement des plantes.
  • Appréhender la différence entre les plantes annuelles, bisannuelles et vivaces.
  • Retenir les meilleures périodes de récolte de chaque type de plantes, selon son mode de développement.

INTRODUCTION AUX GRANDES FAMILLES DE SUBSTANCES ACTIVES

  • Comprendre les fonctions des grandes classes de molécules actives présentes dans les plantes.
  • Se familiariser avec quelques notions de chimie de base.

LACTOFERMENTATION

  • Comprendre le processus de lactofermentation, ses différentes étapes et ses bienfaits.
  • Apprendre à réaliser et conserver des recettes de plantes sauvages lactofermentées.

TISANES

  • Apprendre à distinguer et mettre en pratique les différentes formes de tisanes : infusions, décoctions, macérations et digestions.
  • Connaître les différents usages de ces remèdes.

ÉVOLUTION DES PLANTES

  • Comprendre l’origine et l’évolution des grands groupes de plantes.
  • Appréhender les caractéristiques de chaque grand groupe de plantes.
  • Découvrir l’utilité et le fonctionnement des grandes structures biologiques dans chaque groupe de plantes.

DÉCOUVERTE DES ARBRES

  • Connaître les généralités sur les arbres et les forêts.
  • Mieux comprendre la structure et les fonctions de chacune des parties d’un arbre.
  • Apprendre les essentiels de l’identification et de “la cueillette des arbres” : saisons et éthique.

SIROPS

  • Réaliser vos propres sirops pour un usage thérapeutique.
  • Connaître les usages et les spécificités (type et quantité de sucre) des sirops.

CLASSIFICATION DES PLANTES

  • Comprendre l’intérêt et l’organisation du système de classification des plantes.
  • Repérer quelques caractéristiques communes aux principales familles botaniques.
  • Comprendre le système de nomenclature binomiale.
  • Approfondir des notions clés pour la classification et la description botanique.

MACÉRATIONS ALCOOLIQUES

  • Réaliser vos propres macérations alcooliques (teintures officinales et alcoolatures).
  • Connaître les usages et les spécificités des macérats alcooliques (posologie, indications, contre-indications).

COMPOSÉS PHÉNOLIQUES

  • Comprendre les principales caractéristiques des tanins, leurs propriétés et modes d’extractions.
  • Connaître les principales caractéristiques des autres composés phénoliques (phénols, coumarines, quinones, lignanes et flavanoïdes) et connaître leurs propriétés.
  • Reconnaître et utiliser les plantes qui contiennent ces composés phénoliques.

POUDRES

  • Réaliser des poudres à partir de plantes séchées.
  • Connaître les usages et les spécificités de consommation et conservation des poudres de plantes.

MACÉRATS HUILEUX

  • Réaliser vos propres macérats huileux (baumes, crèmes et cérats).
  • Connaître les usages et les spécificités des macérats huileux (posologie, indications, contre-indications).

GEMMOTHÉRAPIE

  • Réaliser et utiliser vos propres remèdes de gemmothérapie.
  • Connaître les vertus des principaux bourgeons d’arbres utilisés en gemmothérapie, en traitement préventif de troubles bénins.

+ des modules entiers sur les différentes familles de plantes (les Brassicaceae, rosaceae, asteraceae, apiaceae, fabaceae, malvaceae, polygonaceae, boraginaceae, caryophyllaceae…).

+ des modules de phytothérapie (phytothérapie du système nerveux, digestif, cutané, urogénital, cardio-vasculaire, ostéo-articulaire, respiratoire & ORL …).

Autant vous dire qu’on est occupés pendant un long moment car il y a + de 300 vidéos+ de 3000 photos et + de 4000 pages de pdf.

Cueillette sauvage : Parc Naturel Régional du Haut Languedoc
Cueillette sauvage dans le parc Naturel Régional du Haut Languedoc

Les points forts du Chemin de la Nature

  • Les vidéos sont d’une qualité exceptionnelle. Moi qui ai l’habitude de faire des vidéos, je vois le travail incroyable qu’il y a derrière chaque module. Il y a de très beaux plans, aussi bien pour des plantes, les recettes que les DIY. Le son est super quali et les montages très réussis. 
  • Chaque vidéo est accompagnée d’un PDF récapitulatif, hyper clair, avec des images et des illustrations. 
  • Chaque plante a une fiche très détaillée avec la présentation complète de la plante en vidéo, des photos à différents stades de développement, des anecdotes, des usages … 
  • Chaque chapitre s’accompagne d’un quizz, ce qui permet de s’assurer qu’on a bien suivi le module et qu’on est incollable (et il faut VRAIMENT avoir suivi le cours pour réussir le quizz, croyez-moi). 
  • Le forum est super et très actif, pour poser des questions, s’entraider ou tout simplement se rencontrer. 
  • Il existe une carte qui met en avant la localisation des membres de la formation, pour se retrouver facilement pour des balades autour de chez soi. 
  • C’est un plaisir d’apprendre sur la plateforme parce que c’est ludique, pratique et extrêmement bien organisé.
  • La formation est accessible À VIE ! C’est un bonheur de pouvoir prendre son temps, de ne pas avoir à emmagasiner des tonnes d’informations en peu de temps, de pouvoir revenir sur certains modules … Je vais à mon rythme, je peux faire des longues pauses si j’en ai envie et ça, c’est génial ! 

Mon expérience de la formation du cueilleur

Je suis très enthousiaste depuis que j’ai commencé cette formation, sûrement parce qu’à Paris je me sens coupée de la nature et que j’ai réellement besoin d’un retour au vert. Le concept de ramasser des trucs pour les cuisiner et les manger est devenu une vraie passion. Je me suis même mise à faire des herbiers !

Cueillette sauvage : Parc Naturel Régional du Haut Languedoc
Herbier avec le chemin de la Nature

Je me suis passé certaines vidéos plusieurs fois car le programme est dense et je trouve que maintenant que je n’ai plus la tête dans les études, c’est parfois difficile pour mon cerveau d’emmagasiner et de retenir autant d’informations ! 

Je reconnais que je ne suis pas très assidue : j’ai des périodes où je suis à fond dans les modules (parce que je suis dans le sud et que je peux partir sur le terrain mettre mes connaissances en application) et d’autres où je suis en pause (quand je suis à Paris et que je suis dans le tourbillon du quotidien). 

Je fais aussi un focus sur les modules qui m’intéressent, c’est-à-dire tout ce qui touche à la cuisine. Je mets de côté les modules un peu trop scientifiques pour moi comme la phytothérapie (mais sait-on jamais, peut-être qu’un jour je m’y intéresserai un peu plus). Je fais ma petite sélection en fonction de ce qui me sera utile au quotidien. Mon but n’est pas d’être une experte en herboristerie / phytothérapie / botanique à la fin de cette formation, mais plutôt de me débrouiller et de faire ma tambouille tranquillement. 

Quoi qu’il en soit j’ai énormément progressé. Quand je me balade, je regarde les plantes qui sont sur mon passage au lieu de filer à toute vitesse, je reconnais des familles de plantes, je me souviens de leurs usages en cuisine ou en soin. Et si je ne reconnais pas, je fais mes petites recherches, je sors ma flore ou l’application PlantNet et je couple ça avec les fiches plantes de la plateforme. Je trouve ça trop chouette ensuite de recroiser ces mêmes plantes et de les reconnaitre tout de suite sans avoir à faire de recherche ! 

Une fois que je suis certaine à 100% de mes identifications, c’est un énorme plaisir pour moi de les cueillir et de rentrer les cuisiner. 

Pendant les confinements, ma famille a mangé de l’ortie et du fenouil sauvage à toutes les sauces : en pesto, en soupe, en quiche, séchés dans des pâtes à tarte … J’ai fait d’innombrables desserts au sureau ou à la mélisse. 

Cueillette sauvage : ortie piquante
Cueillette sauvage : sureau

J’ai passé des heures à faire cuire des glands et à décortiquer des chardons. J’étais à l’affut du moindre spot de lierre terrestre pour mes crèmes pâtissières. J’ai fait sécher de la Mauve Sylvestre pour donner une couleur bleue à mes infusions (qui deviennent roses au contact du citron) et j’ai décoré de nombreux desserts de ses jolis pétales. 

Cueillette sauvage : mauve sylvestre

J’ai rajouté du plantain et des fleurs de trèfle à mes salades. J’ai ramassé des violettes et j’en ai fait des bonbons !

Bref, depuis j’observe la nature différemment.

Combien coûte la formation ?

La formation du cueilleur coûte 1188€ et clairement, elle vaut largement son prix. Je n’imagine même pas les investissements de fou qu’il y a derrière cette plateforme, aussi bien en termes financiers qu’en termes de temps. La qualité est au rendez-vous, believe me ! 

Pour info, il est possible de payer en 6 ou 12 fois sans frais. Et il y a -10% pour les paiements comptant. 

Si vous ne souhaitez pas investir tout de suite, Le Chemin de la Nature propose énormément de contenu gratuit sur Youtube et Instagram.

 Il y a aussi des balades et ateliers organisés par Christophe et sa team pour les personnes qui sont à Paris. 

Les liens qui vont vous intéresser :

FORMATION DU CUEILLEUR

Cueillir, se nourrir, se soigner par les plantes et faire ses remèdes.

Tarif : 1188€

FORMATION CHAMPIGNONS

Cueillir en confiance, cuisiner, conserver les champignons comestibles

Tarif : 590€

SE FORMER EN PHYTOTHÉRAPIE

Formation extraite de la formation du cueilleur

Tarif : 490€

SE FORMER À L’HERBORISTERIE PRATIQUE

Formation extraite de la formation du cueilleur

Tarif : 390€

COURS DE PHYTOTHÉRAPIE À L’UNITÉ

Extraits de la formation « se soigner par les plantes »

Tarif : 85€ le cours

Cet article vous a plu ? 

Épinglez-le sur Pinterest ! 

Cueillette sauvage : Parc Naturel Régional du Haut Languedoc

* Cet article contient des liens affiliés

Cet article a 2 commentaires

  1. calinhorely

    Hello, je suis actuellement leur formation sur les champignons ! Très dense, comme tu l’expliques pour celle du cueilleur, mais très bien documentée, très agréable avec les échanges via le forum ou encore les quizz à la fin de chaque module. J’hésitais à prendre la formation cueilleur, entre-autre à cause du prix. En tout cas je conseille également car c’est vraiment une formation très complète !

    1. Marie

      Hello ! N’hésite pas à écrire au service client via info@lechemindelanature.com et de mentionner ton intérêt pour la formation du cueilleur : ils pratiquent souvent des tarifs spéciaux pour les apprenants qui voudraient faire plusieurs de leurs formations. Tu peux leur préciser que tu viens de ma part 🙂
      Belle journée !

Laisser un commentaire