Vegan à la campagne

Vegan à la campagne

Quand je lis les commentaires de certain.e.s, on a l’impression qu’on ne peut être vegan nulle part ailleurs qu’à Paris. Ce qui est bien évidemment totalement faux. Peu importe où l’on habite et où l’on va faire ses courses, c’est complètement possible d’être vegan ! 

Vous allez sûrement répondre que c’est facile pour moi de parler de « vivre à la campagne » alors que j’habite à Paris. Certes, j’habite à Paris la majorité du temps mais je viens d’une petite ville du sud de la France où j’ai d’ailleurs passé l’intégralité des confinements. J’y ai donc vécu à temps plein récemment. 

J’ai aussi l’expérience de la banlieue puisque Flo habite un peu plus loin que Paris. L’offre à proximité de chez lui se résume à un hypermarché qui est vraiment très bof. 

Je vis donc entre 3 situations géographiques différentes qui demandent chacune une organisation différente mais aucune ne m’empêche d’avoir un mode de vie vegan. 

Tu n’es pas obligé de manger des similis et des produits industriels pour avoir une alimentation végétale

Alimentation végétale : mes courses

D’ailleurs mes courses en contiennent très peu. 

La majorité du temps, j’achète des fruits, des légumes, du tofu et du tempeh à Biocoop. 

Et je commande les produits secs (riz, pâtes, quinoa, oléagineux, légumineuses, huiles, vinaigres, laits végétaux …) chez KoRo ou Kazidomi. Evidemment ce sont des produits trouvables partout mais comme je n’ai pas de voiture et pas d’ascenseur, c’est pratique pour moi de me faire livrer des grosses commandes et d’être tranquille pendant plusieurs semaines. 

  • -20% sur l’abonnement Kazidomi avec le code SWEETANDSOUR20 
  • -5% chez KoRo avec le code SWEETANDSOUR5

De temps en temps, ça m’arrive de tester des nouveaux similis, fromages, yaourts ou glaces vegan mais ça ne représente pas du tout mon alimentation du quotidien. C’est plus pour me tenir au courant des produits qui sortent, pour goûter et pour me faire un avis. 

Qu’on aime ou qu’on aime pas les produits industriels, il faut reconnaitre que ça aide plein de gens à devenir vegan. Ça leur permet de retrouver les goûts et les textures des produits carnés qu’ils aimaient.

Boycotter ces produits là, c’est un peu bête selon moi car ça tire le marché du végétal vers le bas ! 

Les supermarchés de province sont souvent bien plus fournis que les supermarchés parisiens

Vegan à la campagne : l'offre végétale dans les supermarchés et hypermarchés en province / région

Quand j’ai dit ça sur instagram je me suis attiré les foudres de tous ceux qui n’ont pas de grand magasin à côté de chez eux. Mais pourtant, c’est vrai. 

Nos magasins à Paris intra-muros sont tous petits, ce qui fait qu’on a souvent peu de références parce que les magasins n’ont tout simplement pas la place de stocker. 

En province, les magasins sont plus grands, notamment dans les zones industrielles, et il est souvent plus facile de trouver l’intégralité des gammes végétales. 

Dans le sud de la France, chez mes parents, je trouve beaucoup plus de références végétales qu’à Paris. 

Alors oui, il faut pendre la voiture : mais quand on choisit de ne pas habiter dans une grande ville, c’est le quotidien de la majorité pour accéder à tout. 

Le végétal se démocratise, on ne peut pas le nier !

Vegan à la campagne : l'offre végétale dans les supermarchés et hypermarchés en province / région

De nombreuses personnes sur Instagram m’ont tout de même dit qu’ils ne trouvaient absolument rien dans leurs magasins. Alors j’ai fait quelques sondages sur Instagram pour me faire une idée. 

Voici le pourcentage de personnes dans ma communauté qui considère n’avoir vraiment rien à proximité : 

Non franchement, ça va ! 54%
Oui y a vraiment que dalle ! 46%

En discutant et en creusant, je me rends compte que rares sont les personnes qui n’ont pas une grande surface à moins de 30 mn en voiture : 

0-15 mn
46%
15-30 mn
39%
30-45mn
10%
45 mn et +
5%

Et souvent quand on me dit « y a rien », c’est juste « y a pas Heüra » 🤣 On pense souvent aux similis carnés, mais on oublie tous les autres produits sur lesquels les grandes surfaces ont évolué : les laits végétaux, les yaourts, les crèmes, les margarines … 

Dans ces magasins, on ne trouve peut-être pas toutes les marques de similis mais il y a forcément, dans tous les magasins même les plus éloignés, les plus grandes marques qui sont distribuées partout : Bjorg, Alpro, Sojasun, Cereal Bio, Garden Gourmet … 

Happyvore, Violife, Les Petites Pousses et Hari&Co commencent aussi à avoir aussi un réseau de distribution très développé. 

Il y a des plus petites marques qui bossent encore sur leur réseau de distribution (La Vie, Heüra, Planted, Vivre Vert…) mais on croise les doigts pour qu’elles arrivent au plus vite partout ! Quoi qu’il en soit, ce n’est pas parce que vous ne trouvez pas encore ces petites marques que vous n’avez rien. 

N’oublions pas également : 

Les grosses marques qui ont sorti un ou plusieurs produits vegan dans leur gamme : les briochettes végétales de Pasquier, les croissants, pains au chocolat et brioches en tranches vegan de La Boulangère, la Nocciolata sans lait, la gamme « gourmand et végétal » de Andros, les références vegan de Ben&Jerry’s et de Magnum … 

Les biscuits qui sont naturellement vegan : Oreo, Granola éclats de chocolat, Petit Brun Extra, Speculoos de Lotus … 

Pensez aussi à : 

Lidl et Aldi qui ont beaucoup de références végétales dans leur assortiment : laits végétaux, tofu, yaourts, glaces, tranches de fromage, tortilla vegan, falafels, pâtes fraiches farcies aux légumes, pâte à tartiner, cookies, chocolats … 

Picard : ça dépanne pour les légumes mais vous avez aussi le cookie vegan en collaboration avec Dodo Cookie, différentes glaces végétales et de plus en plus de préparations vegan.

Et enfin pensez aux magasins bio ! 

Chez Biocoop par exemple, il y a une grande variété de tofu et de lait végétaux. L’assortiment en yaourts et fromages végétaux est pas mal aussi. Les fromages Jay & Joy par exemple sont référencés au niveau national : ça veut dire que s’ils ne sont pas dans les rayons de votre Biocoop, il suffit de les demander et ils peuvent les rentrer. Encore faut-il bien entendu les acheter par la suite, sinon le magasin ne verra pas l’intérêt de les garder s’ils ne sont pas vendus. 

Et surtout, en magasin bio, vous avez des protéines de soja texturées (PST) en vrac. C’est la protéine la moins chère que vous pourrez trouver. 

Les PST sont à moins de 10€ le kg chez Biocoop (sachant que 1kg de PST sèches correspond à 3kg environ une fois réhydratées et cuites) : en prix, c’est imbattable si vous avez un petit budget. 

Il faut ouvrir les yeux !

Vegan à la campagne : l'offre végétale dans les supermarchés et hypermarchés en province / région

Je reste persuadée que quand on veut trouver, on trouve. 

Je l’ai d’ailleurs prouvé à ma mère qui me disait tout le temps « ici on a rien, on est dans le trou du cul du monde ». Un jour j’ai débarqué à la maison, j’ai fait les magasins bio et les supermarchés du coin et je lui ai ramené tout un tas de trucs vegan dont elle ignorait l’existence. 

Depuis, elle envoie régulièrement mon père chez Carrefour acheter du fromage Violife et Nourrish, des similis Happyvore et tout un tas de yaourts et glaces vegan. 

Il ne faut pas hésiter à visiter les quelques magasins autour de chez vous (Carrefour, Auchan, Leclerc, Lidl, Aldi, Casino, Monoprix …) et définir lequel a les options végétales qui vous intéressent le plus. 

Les produits que l’on veut ne sont pas forcément rangés à l’endroit que l’on croit. C’est pour ça qu’il faut ouvrir les yeux et arpenter les rayons. Certains magasins regroupent tout dans un rayon dédié au végétal, d’autres vont laisser les similis au rayon des produits carnés. Ça dépend des magasins. 

Mais une fois que vous avez trouvé votre magasin préféré et fait le tour des rayons, vous savez où aller. C’est un petit investissement en temps de départ mais vous serez parés pour les fois suivantes ! 

Aussi, si vous dites qu’il n’y a rien alors que la dernière fois que vous avez vérifié les rayons de votre Carrefour ou de votre Auchan, c’était il y a 2 ans, je vous invite à y retourner ! Il y a 2 ans, il n’y avait sûrement rien mais le marché évolue positivement ! Si on ne va pas vérifier de temps en temps si des choses sont arrivées dans les rayons, on ne les trouvera jamais ! 

Enfin, n’hésitez pas à demander les produits que vous voulez aux chefs de rayons. Plus vous demandez systématiquement, plus ça montre qu’il y a de la demande pour des produits vegan. 

N’oubliez pas cependant que si vous voulez que les produits restent dans vos magasins, il faut les acheter. 

Si les magasins ne vendent pas, ils vont forcément enlever les produits des rayons. 

On peut commander sur internet

Il y a plusieurs magasins vegan en ligne qui proposent la livraison de produits frais ou même surgelés. J’ai encore fait un sondage sur Instagram pour savoir quelle était votre utilisation de ces sites. 

Voici les résultats : 

Je connais mais je ne commande pas
56%
Je connais et je commande
32%
Je ne connais pas
12%

Pour les personnes qui connaissent, il y a souvent un frein à l’achat avec ces sites en ligne, à cause des frais de port qui peuvent atteindre jusqu’à 18€ selon le site et le montant de la commande. 

J’ai discuté avec l’équipe de Végétal Square et ils sont au courant de ce frein vis à vis des frais de port. Il faut savoir qu’un colis surgelé leur coûte 3 fois le prix qu’ils le facturent. 

Depuis leur création ils ont divisé les coûts des frais de port par 3 et les ont absorbés dans leur marge. Ils sont conscients que ce n’est peut-être pas encore assez mais c’est déjà un effort colossal pour eux.  

Ils aimeraient que leurs client fassent la distinction entre un site comme Amazon qui facture des colis standards et eux, qui facturent des colis alimentaires avec suivi de la température et livraisons surgelées. De plus, les colis sont chez les clients dès le lendemain du dépôt du colis, ce qui est un service plutôt pratique. 

Si vous avez de la place chez vous, l’idéal est de faire de grosses commandes très ponctuelles pour absorber les frais de port et être tranquille pendant un bon moment.

Et si vous avez la possibilité de grouper des commandes à plusieurs, c’est l’idéal ! C’est même un moyen de véganiser ses voisins 😉 

Le 2ème frein à l’achat c’est de ne pas être à la maison pour réceptionner les colis. Sur ce point, sachez qu’avec Chronofresh et ChronoFreeze, vous choisissez le jour et le créneau de livraison. De plus, ils vous appellent avant pour vérifier que vous êtes chez vous : les livraisons de produits frais et surgelés, c’est beaucoup mieux organisé que les produits non périssables. 

Vegetal Square

Sur Vegetal Square vous avez uniquement du surgelé mais vous avez de quoi faire du stock de produits vegan pour un moment. Vous avez toutes les marques les plus cools. 

Pour les similis carnés : Heüra, Happyvore, Planted, La vie, Moving Mountains, Vegan Deli, les saucissons Roots Vegan Food … 

Vous avez aussi des simili poissons et plein de glaces : Ben & Jerry’s, Magnum, Lapp, La Veggisserie, Mes Petites Folies…   

Niveau frais de port : on est à 12,90€ (pour moins de 100€ de commande), sinon 8,70€. 

Vegami

Vegami, anciennement Un Monde Vegan, propose tous les produits du magasin parisien, aussi bien en frais qu’en sec.

Les frais de port sont offerts à partir de 150€ (sinon ils vont de 14,95€ à 7,96€ selon montant de la commande en Chronofresh). Les frais de port sont moins chers si vous ne commandez pas de produits frais évidemment.

Mon Épicerie Paris

Mon Epicerie Paris propose également tous les produits de son magasin parisien, en sec, en frais et en surgelé.

Les frais de port sont offerts à partir de 180€ (sinon ça va de 9€ à 18€ selon montant de la commande en Chronofresh ou ChronoFreeze). Encore une fois, les frais de port sont moins chers si vous ne commandez pas de produits frais.

Picard

Tout n’est pas vegan chez Picard mais leur assortiment en végétal se développe de plus en plus et ils livrent ! La livraison est à 5€. 

La charge mentale

Vegan à la campagne : l'offre végétale dans les supermarchés et hypermarchés en province / région

Évidemment la charge mentale revient encore et toujours : la charge mentale de devoir chercher dans les rayons, la charge mentale de devoir faire plusieurs magasins, la charge mentale de commander sur internet, la charge mentale de devoir prendre la voiture 

Alors oui, nous vivons dans un monde de carnistes où tout est fait pour les carnistes. 

Mais même quand on n’est pas vegan, on fait parfois plusieurs magasins : la boucherie, la poissonnerie, la boulangerie, le primeur, le magasin de surgelés … Évidemment ça dépend des gens mais vegan ou pas, tout n’est pas toujours au même endroit. 

Et enfin en pleine campagne, vous allez me dire que c’est la galère, qu’il faut prendre la voiture … Mais vegan ou pas vegan : c’est la galère dans tous les cas. 

Le choix est réduit, aussi bien dans les produits d’origine animale, les céréales, les biscuits et tous les produits. Les points de vente de proximité sont parfois minuscules et les plus grands trop éloignés. 

Ce n’est pas une question de véganisme, c’est une question de choix général. 

À côté de ça, j’ai reçu plein de témoignages de personnes qui habitent à la campagne, qui ont des enfants en bas âge, un boulot prenant et/ou un petit budget, qui s’organisent très bien et qui se réjouissent de voir l’évolution du végétal dans les rayons. Il y a même des personnes qui organisent des commandes groupées avec d’autres vegan de leur ville pour contrebalancer les frais de port élevés ! 

En fait, cela me dérange d’entendre les gens dire qu’ils n’ont rien alors qu’en ouvrant les yeux, il y a plein d’options disponibles aujourd’hui. Quand je suis devenue vegan en 2013, là il n’y avait rien à part du tofu en magasin bio. J’aimerais que l’on réalise à quel point les rayons ont évolué en quelques années. En gardant ce discours négatif, ça donne l’image que c’est trop difficile d’être vegan et qu’aucun produit n’est accessible : ce qui est totalement faux ! Le marché évolue, soyons positifs ! 

J’espère avoir réussi à vous montrer qu’on peut avoir une alimentation végétale partout, à Paris, en province et même en pleine campagne. N’hésitez pas à réagir en commentaires pour partager votre témoignage 🙂

Cet article vous est utile ? Épinglez-le sur Pinterest ! 

Vegan à la campagne : l'offre végétale dans les supermarchés et hypermarchés en province / région

Laisser un commentaire