• Vegan Surf Camp – mes vacances à Moliets (Landes)

    04 Sep 2018 6 No tags Permalink

    La team Vegan Surf Camp et moi, on s’est croisés une paire de fois au Veggie World de Paris, puis une autre fois au Veggie World de Bordeaux. Quand j’ai appris que des bungalows étaient désormais dispo sur le camp, j’ai sauté sur l’occasion (je suis une chochotte de la tente 😅). J’ai motivé mes petites Anne-So et Gala et on a réservé nos places pour le Vegan Surf Camp 2018.

    .

    .

    C’est quoi le Vegan Surf Camp ?

    J'ai passé mes vacances au Vegan Surf Camp à Moliets dans les Landes : je vous raconte tout sur les logements, la nourriture, le camp, les activités, la plage, les prix … Ca a été une semaine inoubliable que j’ai essayé de retranscrire dans une vidéo vlog !

    Le Vegan Surf Camp a été créé par l’association « l’Amour de la Terre » (association à but non lucratif, loi 1901). Il s’agit d’un camp de surf/yoga vegan et éco-responsable, au bord de l’océan, dans les Landes.

    Le Vegan Surf Camp est hébergé dans un plus grand camping qui ressemble à un véritable petit village composé de divers camps de surf (avec une ambiance très internationale / « surf culture » / « ocean side » : vous voyez le genre 😉). La plage se situe à 500m (10-15 mn à pieds) et la balade est super agréable !

    J'ai passé mes vacances au Vegan Surf Camp à Moliets dans les Landes : je vous raconte tout sur les logements, la nourriture, le camp, les activités, la plage, les prix … Ca a été une semaine inoubliable que j’ai essayé de retranscrire dans une vidéo vlog !

    L’équipe du Vegan Surf Camp est géniale et l’ambiance est bienveillante et chaleureuse.

    Pendant une semaine, on est entourés de personnes partageant les mêmes valeurs et la même éthique. Autant vous dire qu’on se sent tout de suite chez soi !

    .

    C’est où ?

    Le camp se situe au sein du camping Les Cigales, à Moliets, dans les Landes.

    • En voiture, c’est à 1h30 de Hossegor, à 2h de Bordeaux et à 1h de Biarritz.
    • La gare la plus proche est celle de Dax, sachant que l’équipe du Vegan Surf Camp a un partenariat avec West Coast Transfer si vous avez besoin d’une navette pour venir d’une gare ou d’un aéroport (depuis la gare de Dax, on a payé 16€ par personne).
    • Pensez également au covoiturage : si vous arrivez à trouver un trajet qui matche avec vos horaires, ce sera sans doute plus économique.

    .

    C’est quand ?

    Tous les étés, de fin juin à début septembre. Les réservations débutent généralement dès la fin de la saison.

    .

    Le logement : tente ou bungalow ?

    Pendant les vacances, j’aime bien avoir mon petit confort. Je suis plutôt frileuse à l’idée d’utiliser des toilettes / douches communes et de dormir sous la tente. Anne-So et Gala partageant ma kiffance du confort, nous avons choisi de réserver un bungalow pour 4 personnes.

    Bungalow :

    Notre bungalow était composé d’un espace cuisine-salon, de 3 chambres (pouvant chacune accueillir 2 personnes), d’une salle de bain et de toilettes séparées. Je vous fais un bungalow tour dans ma vidéo du Vegan Surf Camp si ça vous intéresse.

    • Ce qui est fourni : les couettes et oreillers, le linge de lit, 1 serviette par personne, liquide vaisselle, torchons, papier toilette, sèche cheveux. On peut sans souci demander à la réception de quoi faire un peu de ménage (éponge, balai …).
    • Ce qu’il faut prévoir : son nécessaire de toilette (savon, gel douche, shampoing …), des vêtements chauds pour le soir (il peut faire assez froid quand le soleil est couché et personnellement, la couette ne me suffisait pas toujours !).

    Tente :

    Même si nous n’avons pas dormi sous la tente, j’ai quand même demandé à des copains de nous les faire visiter pour que je puisse vous en dire quelques mots. J’ai été agréablement surprise : elles ont l’air vraiment confortables, avec un ou deux compartiments selon le nombre de personnes.

    Les compartiments « chambre » se fermant par zip, il y a moins de risques de découvrir des petites bêtes au fond de son lit ou de se faire dévorer par les moustiques. De plus, le Vegan Surf Camp propose un extra package à 50€ qui comprend lit double (couettes, oreillers, draps), électricité, lampe, table + rangements.

    • Ce qui est fourni : la tente est déjà montée à votre arrivée.
    • Ce qu’il faut prévoir : sacs de couchage, oreiller et petite couverture si vous ne prenez pas l’extra package et bien évidemment, sa trousse de toilette.

    Au niveau des douches et des toilettes partagées, j’y suis allée à plusieurs reprises et j’ai trouvé que c’était relativement propre (mais ça dépendait du moment de la journée !).

    .

    Les buffets 100% vegan / bio / locaux

    Au Vegan Surf Camp, les repas sont servis sous forme de buffet, 2 fois par jour.

    J'ai passé mes vacances au Vegan Surf Camp à Moliets dans les Landes : je vous raconte tout sur les logements, la nourriture, le camp, les activités, la plage, les prix … Ca a été une semaine inoubliable que j’ai essayé de retranscrire dans une vidéo vlog !

    Le matin (de 9h à 10h30), on retrouve le buffet du petit-déjeuner : différentes variétés de pain, confitures, beurre de cacahuète, margarine, porridges, muesli, laits végétaux, fruits, café, thé, infusions …

    Toujours le matin, un buffet salé est constitué avec les restes de la veille pour préparer sa lunch box du midi. Pensez à prendre une lunch box pour pouvoir l’emporter à la plage ou la manger sur le camp.

    Le buffet du soir (de 19h à 20h30) est magique et on l’attend tous les jours avec impatience ! Nos discussions de l’après-midi sur la plage tournaient souvent autour de ce sacré buffet « hey d’après vous, y aura quoi de bon au buffet ce soir ? ». On y retrouve des tas de préparations différentes : plats chauds, soupes, crudités, riz, pâtes, fruits… On a eu des pizza, des steaks vegan, des brochettes de tofu, des pâtes bolo, du curry de légumes, des sushis.. Bref, c’est super varié : du chaud, du froid, du cuit, du cru, du sans gluten… il y en a pour tous les goûts !

    Tout est bio et local (sauf les bananes !). Et si vous avez des allergies alimentaires, dites-le au staff à l’avance mais sachez que la liste des allergènes est indiquée sur le buffet à côté de chaque préparation (soja, gluten …). Il est par exemple tout à fait possible de manger sans gluten.

    Ces grands buffets nous ont vraiment régalés du début à la fin. C’est un bonheur de ne pas avoir à se poser de questions sur ce que l’on mange (puisque tout est 100% vegan), de ne pas avoir à faire les courses, la cuisine et la vaisselle : ça, ce sont de vraies vacances !

    Le seul petit hic : on aurait voulu plus de desserts ! Chaque jour, les fruits sont à volonté. En revanche, les pâtisseries / gâteaux se font plus rares : en une semaine, nous avons eu une fois des cookies, une fois de la crème dessert au chocolat et une fois de la gelée à la pomme.

    Pour info, nous avons trouvé un petit coffee shop à côté du camping, l’Amazone Café, qui propose des pâtisseries vegan et des frozen yogurts vegan pour satisfaire nos envies de becs sucrés !

    .

    Les activités

    Le surf :

    J'ai passé mes vacances au Vegan Surf Camp à Moliets dans les Landes : je vous raconte tout sur les logements, la nourriture, le camp, les activités, la plage, les prix … Ca a été une semaine inoubliable que j’ai essayé de retranscrire dans une vidéo vlog !

    C’est évidemment l’activité phare dans le coin ! Le Vegan Surf Camp a de super profs de surf qui proposent 2 options : 10h de cours (125€) ou 13h de cours (175€).

    Au programme : accompagnement, choix du matériel, théorie du surf et cours de surf of course !

    J’ai passé mon tour cette année mais il se peut que je me motive un peu plus l’année prochaine !

    Le yoga :

    Moi qui ne suis pas fan de yoga (je m’ennuie vite, j’ai envie de taper et de casser des trucs ^^), j’ai trop kiffé Alix, notre prof, une nana rigolote qui ne se prend pas le chou !

    Elle décomplexe le yoga et apporte une vision beaucoup moins « guindée, perchée et spirituelle » qui m’a bien plu. J’ai déjà passé des cours d’essai de yoga à me demander vraiment ce que je foutais là à faire des « ooooom » et à faire semblant de méditer en checkant mes voisins du coin de l’oeil. Merci Alix de m’avoir fait (re)découvrir le yoga de cette manière !

    J’ai également adoré l’accro yoga : une discipline qui permet, en duo ou en trio, de faire de belles poses parfois hyper acrobatiques. Même si je suis loin d’être au point, j’ai adoré les cours d’Alix sur la plage, face au coucher du soleil.

    J'ai passé mes vacances au Vegan Surf Camp à Moliets dans les Landes : je vous raconte tout sur les logements, la nourriture, le camp, les activités, la plage, les prix … Ca a été une semaine inoubliable que j’ai essayé de retranscrire dans une vidéo vlog !

    Les animations du camp : 

    Pour ceux qui le souhaitent, la team du Vegan Surf Camp propose aussi une animation différente par soir : welcome games pour mieux se connaitre, beach games, party nights, movie night, compétitions de beer pong, sunset yoga… Une sortie à San Sebastian est également proposée chaque semaine (sous réserve de suffisamment d’inscrits) avec pique-nique face au coucher du soleil.

    Tu peux aussi rien faire ! 

    Non, t’es pas obligé(e) de faire du surf ! Non, t’es pas non plus obligé(e) de faire du yoga ! Tu fais absolument ce que tu veux !

    Si tu n’as pas envie de t’inscrire aux cours de surf ou d’assister aux cours de yoga, tu peux juste chiller sur la plage ou te balader (tu ne seras pas jugé(e) si tu es là uniquement pour la bouffe, promis !).

    Ce petit havre de paix se prête aussi bien aux balades dans la forêt (à pied ou à vélo) qu’aux sessions bronzette sur la plage.

    Les filles, si vous venez pour les surfeurs, vous allez être ravies : ils sont absolument partout !

    .

    Le camp

    J'ai passé mes vacances au Vegan Surf Camp à Moliets dans les Landes : je vous raconte tout sur les logements, la nourriture, le camp, les activités, la plage, les prix … Ca a été une semaine inoubliable que j’ai essayé de retranscrire dans une vidéo vlog !

    Le camp est composé de petits espaces vraiment mignons :

    • De jolis coins avec des terrasses en bois et des canapés en palettes pour se poser, boire un verre ou manger.
    • Un tea corner pour se servir du thé, du café ou des infusions tout au long de la journée (à volonté).
    • Des hamacs.
    • Un espace bar.
    • Des espaces de jeux pour les enfants.
    • Un trampoline.
    • Une décoration et une ambiance dans l’esprit « surf » et « ocean side », les pieds dans le sable, avec des matériaux naturels, du bois flotté, des coquillages, des guirlandes lumineuses qu’on allume à la tombée de la nuit …

    J'ai passé mes vacances au Vegan Surf Camp à Moliets dans les Landes : je vous raconte tout sur les logements, la nourriture, le camp, les activités, la plage, les prix … Ca a été une semaine inoubliable que j’ai essayé de retranscrire dans une vidéo vlog !

    Tout est pensé pour réduire l’impact environnemental du camp :

    • Tri des déchets
    • Mise à disposition d’un distributeur d’eau filtrée pour remplir sa gourde et ne pas enchainer les bouteilles en plastique.
    • Organisation d’une session « beach clean up » chaque semaine pour nettoyer la plage et ramasser les déchets et matières plastiques.
    • Partenariat avec Initiatives Océanes, un programme de Surfrider Foundation pour résoudre la problématique des déchets aquatiques.

     

    Enfin, comme dans tout camping, il y a une laverie pour faire des lessives, un accès wifi (payant et plutôt cher, mais il y a la 4G partout !), des terrains de tennis …

    .

    La plage

    La plage est superbe, c’est un petit coin de paradis !

    J'ai passé mes vacances au Vegan Surf Camp à Moliets dans les Landes : je vous raconte tout sur les logements, la nourriture, le camp, les activités, la plage, les prix … Ca a été une semaine inoubliable que j’ai essayé de retranscrire dans une vidéo vlog !

    J’ai grandi au bord de la Méditerranée et comment vous dire … Je ne peux plus voir les plages méditerranéennes en peinture ! Je trouve qu’elles ne sont pas très belles et que la plupart du temps, elles sont sales. Beaucoup trop de gens (touristes et locaux) ne font pas d’efforts et laissent leurs déchets sur la plage. En pleine saison, elles sont archi bondées (ce qui est loin d’être agréable) et elles sont généralement bordées de beaucoup trop de commerces (bars, restaurants, magasins …) ce qui enlève le côté « nature ».

    C’est avec joie que j’ai découvert cette large étendue sauvage, calme et préservée, bordée d’une grande dune et à l’arrière, de pins. L’ambiance y est plutôt sportive puisque les grosses vagues en font un lieu idéal pour les surfeurs. Mais bien qu’elle soit fréquentée, on ne se sent pas du tout à l’étroit tant l’étendue de sable est large.

    Grâce à cette « mentalité surf », on sent qu’il y a une vraie prise de conscience au sujet de la protection de l’environnement. D’une part, les surfeurs et personnes sur la plage sont respectueux de la nature et ne jettent pas leurs déchets partout. D’autre part, des initiatives sont mises en place pour protéger l’environnement et plus particulièrement l’océan et le littoral : nettoyage des plages, actions de sensibilisation, stands d’information pendant des salons ou festivals, organisation d’événements…

    C’est un endroit vraiment magnifique pour profiter de la nature et où l’on peut admirer de superbes couchers de soleil. J’ai eu un vrai coup de coeur pour la région et j’adorerais parcourir un peu plus la côte landaise l’été prochain.

    J'ai passé mes vacances au Vegan Surf Camp à Moliets dans les Landes : je vous raconte tout sur les logements, la nourriture, le camp, les activités, la plage, les prix … Ca a été une semaine inoubliable que j’ai essayé de retranscrire dans une vidéo vlog !

    .

    Est-ce que c’est calme ?

    Moi qui ne suis pas du tout fêtarde et qui déteste me coucher tard, j’ai adoré le rythme du Vegan Surf Camp.

    Les soirées sur le camp commencent à 21h et à 23h, on remballe tout !

    Ceux qui veulent continuer à faire la fête sortent du camping et poursuivent leur soirée dans les bars. Les autres peuvent aller tranquillement se coucher et être en forme le lendemain matin pour le petit déj’ et/ou le cours de yoga !

    J'ai passé mes vacances au Vegan Surf Camp à Moliets dans les Landes : je vous raconte tout sur les logements, la nourriture, le camp, les activités, la plage, les prix … Ca a été une semaine inoubliable que j’ai essayé de retranscrire dans une vidéo vlog ! .

    C’est que pour les vegans ?

    Pas du tout !

    Certains viennent uniquement pour le surf ou pour le yoga, ou un mix des deux. D’autres viennent parce qu’ils peuvent partir en vacances avec leur animal. D’autres encore sont curieux de découvrir l’alimentation végétale.

    Bref, c’est pour les vegans, les végé, les flexi et les curieux ! Venez comme vous êtes 😉

    J'ai passé mes vacances au Vegan Surf Camp à Moliets dans les Landes : je vous raconte tout sur les logements, la nourriture, le camp, les activités, la plage, les prix … Ca a été une semaine inoubliable que j’ai essayé de retranscrire dans une vidéo vlog ! .

    Qui passe ses vacances au Vegan Surf Camp ?

    Il y a vraiment de tout au Vegan Surf Camp : des familles, des groupes d’amis, des couples, des seniors, des ados … Vous pouvez venir sans souci avec de jeunes enfants et même avec votre toutou 🙂

    Il y a également un joli mix de nationalités : des Français bien sûr, mais aussi beaucoup d’Allemands, des Suisses, des Belges etc.

    A noter : la langue principale parlée au camp et dans les cours (surf, yoga…) est l’anglais mais les membres de l’équipe, qui viennent de toute l’Europe, sont souvent bilingues ou trilingues (Allemands, Français, Anglais). Nous n’avons eu aucun problème pour la communication et même si vous ne parlez pas anglais, il y aura toujours quelqu’un pour vous aider à traduire si besoin.

    .

    Peut-on y aller seul ?

    Grave !!

    Il y avait plein de personnes seules et c’est hyper facile de rencontrer des gens cools ! On se sent très vite comme à la maison !

    J'ai passé mes vacances au Vegan Surf Camp à Moliets dans les Landes : je vous raconte tout sur les logements, la nourriture, le camp, les activités, la plage, les prix … Ca a été une semaine inoubliable que j’ai essayé de retranscrire dans une vidéo vlog !

    J’ai toujours admiré les personnes qui partent en voyage seules en me disant que je ne pourrais jamais faire la même chose. Ce n’est pas le bout du monde évidemment, mais je me verrais complètement passer l’été toute seule au Vegan Surf Camp. Belles rencontres assurées !

    .

    Les prix

    • Pour un bungalow, les prix varient de 1768€ à 2448€ la semaine selon la période (haute saison / basse saison), soit 442 à 612€ par personne si vous venez à 4.
    • Pour une tente, les prix varient de 300€ à 450€ par personne (+50€ si vous souhaitez l’extra package).

    Notez bien que les prix indiqués sont en pension complète avec hébergement.
    Sont inclus également dans le package tous les services et activités proposés sur le camp (prêt de jeux de société, de skateboards et de parasols pour la plage, tisanes / thés / café à volonté H24, ping-pong, babyfoot, cours de cuisine, beach games, soirées …).

    Au niveau des activités payantes :

    • Les cours de surf : 125€ pour 10h de cours, 175€ pour 13h de cours.
    • Les cours de yoga : 2-3€ la séance (mais ce sont des prix conseillés, vous donnez ce que vous voulez à la fin de la semaine, en fonction des cours auxquels vous avez participé)
      ➜ Tapis de yoga fournis / cours 2 fois par jour environ.

    Je vous invite à consulter la page tarifs sur le site du Vegan Surf Camp au cas où les prix évolueraient.

    .

    Mes tips si tu veux tester le Vegan Surf Camp l’été prochain

    • Ne prends pas 50 000 tenues – l’ambiance est vraiment relax sur le camp et en ce qui me concerne, j’ai fini par porter tout le temps la même chose : une tenue de plage la journée et un petit pull le soir. J’étais toujours en shorts / débardeur ou en leggings le soir quand il fait plus frais. Aussi, ne vous encombrez pas d’un sèche-cheveux / fer à lisser. A Moliets, personne ne se coiffe et tout le monde laisse sécher ses cheveux à l’air libre !
    • Prends un pyjama chaud – les nuits sont fraiches au bord de l’océan ! J’ai fait l’erreur de prendre un pyjama d’été (short / débardeur) : j’ai terminé la dernière nuit en enfilant un gros gilet en plus de la couette.
    • N’oublie pas ta crème solaire – ça va de soit ! Le soleil tape fort en plein été au bord de l’océan. Il y a toujours un petit vent hyper agréable qui peut être traitre car on ne sent pas à quel point le soleil peut être dangereux.
    • N’oublie pas tes boules quies – bien que le camping soit calme et que ses occupants soient respectueux du couvre-feu de 23h, il y a de la proximité. De plus, si vous êtes proches de la route à l’arrière du camping et que vous avez le sommeil léger, il se peut que vous entendiez parfois des voitures passer.
    • Prévoie 2 serviettes – une pour la plage et une pour la douche.
    • N’oublie pas ta lunch box – le déjeuner se prévoit le matin lors du buffet du petit-déjeuner, il vous faudra donc de quoi le transporter. N’hésitez pas à opter pour une lunch box à grande contenance (ma boîte à bento est super petite et j’étais frustrée de mes quantités face à celles des copains !).
    • Prends une gourde – pour rester dans l’esprit zéro déchet du camp et la remplir au fur et à mesure avec l’eau filtrée à disposition.
    • Prépare-toi en cas de tempête – nous avons eu droit à une soirée pluie / tempête et j’étais bien contente d’avoir prévu un k-way !
    • Prévoie un anti-moustique – surtout pour les réservations en début de saison. Fin août, nous n’avons pas trop été embêtés mais d’après ce qu’on nous a raconté, c’était assez infernal au début de l’été.
    • Pas la peine de prendre du PQ – il est disponible gratuitement et à profusion à la réception !
    • Prends un drap – pour plus de confort si vous êtes en tente, sans extra package, pour glisser entre le duvet et le matelas (on m’a rapporté que le matelas fourni pouvait être parfois un peu cracra).
    • Prends une lampe de poche – il y a peu d’éclairage la nuit dans le camping : pour aller faire pipi la nuit ou revenir de soirée sans se perdre, c’est pratique !
    • Pars avec une petite trousse de secours – une bouteille de désinfectant en cas de petites coupures aux pieds sur la plage ou en cas de grosse gamelle au surf (😅), de quoi soigner coups de soleil, migraines ou autres douleurs. Et du Smecta, surtout si vous mangez une glace à San Sebastian (😂private joke pour les copains).

    .

    Conclusion 

    J’ai passé une semaine inoubliable au Vegan Surf Camp. J’ai été à mille lieux du train train quotidien : je crois que c’est la première fois que je suis autant déconnectée en vacances, que je me laisse porter, que je ne regarde pas l’heure. Je n’aurais pas pu activer le mode slow life plus que ça !

    Je suis rentrée à Paris avec un petit pincement au coeur et le retour à la réalité a été laborieux après une semaine pareille ! Ce qui est sûr c’est qu’une semaine au Vegan Surf Camp ne suffit clairement pas : je compte bien revenir l’année prochaine et rester plus longtemps !

    .

    Cette expérience vous tente ? 

    Epinglez-la sur Pinterest ! 

    Modèle #freeboobs : Gala's Blog ! J'ai passé mes vacances au Vegan Surf Camp à Moliets dans les Landes : je vous raconte tout sur les logements, la nourriture, le camp, les activités, la plage, les prix … Ca a été une semaine inoubliable que j’ai essayé de retranscrire dans une vidéo vlog !

    Mon modèle #FreeBoobs : Gala’s Blog 😜

    Retrouvez :

    ➜ Le Vegan Surf Camp sur leur site, Facebook & Instagram

    ➜ L’article de mon amie Gala avec qui j’ai passé les vacances. 

  • Bordeaux vegan guide

    Avec mon acolyte Anouk, nous avons passé une semaine à Bordeaux début février pour tourner des vidéos pour Blogschool.fr. J’ai profité de cette petite escapade pour tester plein de bonnes adresses vegan bordelaises. Cette ville est en train de se véganiser peu à peu et cela réserve bien des surprises côté bonnes adresses ! J’ai essayé de tourner un maximum de vidéos pour vous montrer tout ça.

    En tous cas, si vous allez passer un week-end à Bordeaux, une chose est sûre : vous aurez largement de quoi faire !

    .

    Bordeaux vegan guide : les restaus

    .

    Munchies – 21 rue des Augustins, 33000 Bordeaux

    Mélissa est passionnée de cuisine depuis très longtemps. Après avoir travaillé dans le spectacle, elle a passé un CAP cuisine et a créé Munchies, un lieu 100% vegan.

    On peut s’y restaurer toute la journée, manger un hot dog vegan le midi ou un bol du jour, ou bien se retrouver autour d’une pâtisserie et d’une boisson chaude pour le goûter.

    Ses hot dogs vegan sont fait avec un pain à base d’huile d’olive, d’une saucisse végétale qu’elle achète en Allemagne et de divers toppings et garnitures : coleslow, tartare d’algues, légumes marinés, oignons frits, ketchup, moutarde … Optez pour le White Trash, le hot dog best-seller chez Munchies : il vaut le détour !

    Si vous mangez sans gluten, le bol du jour ravira vos papilles !

    Côté desserts, gros succès pour la mousse au chocolat ! Mais vous aurez toujours du choix : crème au beurre de cacahuète, crumble cake aux pommes, boules d’énergie, cookies …

    Les boissons lactées sont préparées avec du lait d’amande fait maison (chocolat, capuccino, latte… Miam !). Le tout est bio au maximum sinon local !

    .

    Kitchen Garden – 22 rue Sainte Colombe, 33000 Bordeaux

    C’est le lieu instagrammable par excellente ! Les assiettes colorées, diversifiées et bien garnies de Kitchen Garden sont à l’image du lieu et de la déco : magnifiques et stylées.

    Après une carrière dans la mode, Hovannes et Guillemette ont décidé de créer cette cantine végétale qui est presque 100% vegan avec plein d’options sans gluten.

    Les desserts valent le détour : goûtez le carrot cake, c’est une légende !

    Une cantine végétale incontournable dans le centre ville de Bordeaux à essayer de toute urgence !

    .

    Le P’tit Chez Moi – 46 rue Notre Dame, Bordeaux

    C’est une petite bulle de zenitude dans le quartier des Chartrons !

    Ce concept de restauration engagé propose une cuisine 100% végétale faite à partir de produits frais, de saison et issus de l’agriculture biologique locale. Il est également possible de faire un repas sans gluten, de l’entrée au dessert.

    Stéphane a mis en place un principe de buffet en libre service avec un prix au poids ce qui permet de se servir selon son appétit et de goûter un peu à tout.

    .

    Au Nouveau Monde – 2 rue des boucheries, Bordeaux

    Bordeaux est en train de devenir de plus en plus vegan-friendly et cela réserve bien des surprises côté bonnes adresses ! Si vous allez passer un week-end à Bordeaux, voici quelques endroits vegan à découvrir !

    Il s’agit d’un pub Québecois et le premier pub de France labellisé 100% bio !

    Quelques options vegan sont proposées sur la carte. J’ai opté pour un burger vegan et si je ne dis pas de bêtises, le steak était en réalité du tofu et j’avais choisi de le garnir de guacamole. Je ne me souviens plus du reste de la garniture mais c’était plutôt bon (pas le meilleur burger que j’ai mangé mais c’est vraiment cool de pouvoir avoir ce genre de plat 100% vegan dans un pub).

    Il y a du vegan aussi côté desserts et le carrot cake que j’ai pris était bien chouette (même si un poil trop sucré pour moi).

    En tous cas super accueil et bonne ambiance malgré la soirée hyper busy.

    .

    Smart Green Corner – 20 rue castelnau d’Auros, 33000 Bordeaux

    Bordeaux est en train de devenir de plus en plus vegan-friendly et cela réserve bien des surprises côté bonnes adresses ! Si vous allez passer un week-end à Bordeaux, voici quelques endroits vegan à découvrir !

    J’avais testé cette adresse il y a 2 ans mais je n’ai pas eu le temps d’y retourner cette fois.

    C’est un restau végétarien, vegan et sans gluten, en self service, qui utilise des produits bio et majoritairement locaux. La cuisine est très axée « santé » et je me souviens m’être régalée !

    .

    Quelques autres adresses m’ont été conseillées mais je n’ai malheureusement pas eu le temps de les tester :

      • Rest’O – 16 quai de Bacalan, 33300 Bordeaux
      • Banana Café – Restaurant/Café, sans gluten, flexitarian, local ou bio – 5 Cours Pasteur, 33000 Bordeaux
    • Dose – Traiteur végétal et bio
    • La Cuisine de Johanna44 cours Anatole France, Bordeaux.
    • BOWLS – Premier triporteur 100% veggie à Bordeaux

    .

    Bordeaux vegan guide : le shopping

    .

    Soin de Soi – 191 cours du Général de Gaulle, 33170 Gradignan

    Soin de Soi est une petite marque de cosmétiques bordelaise dont l’aventure a commencé avec un spa il y a plus de 10 ans. Au départ, Nelly travaillait dans son spa avec des produits conventionnels mais s’est rendu compte au fil du temps que ses clientes et ses salariées développaient des allergies. Malgré ses recherches, elle n’a pas trouvé de produits qui correspondaient complètement à ses attentes, alors elle a décidé de créer une gamme qui remplirait tous ses critères.

    Soin de Soi propose des soins 100% naturels, bio, vegan et labellisés slow cosmétique. L’équipe fabrique ses produits avec respect dans leur laboratoire à Gradignan de façon artisanale, par tout petits lots.

    .

    Cactus General Store – 92 rue Notre Dame, Bordeaux

    Cactus General Store est un coffee shop vegan, bio et responsable à Bordeaux ! C’est aussi un concept store éthique avec de jolies marques vegan de niche.

    Amélie et Victor adorent les coffee-shops et les endroits super cosy et comme en tant que vegan, ils ne trouvaient pas ce qu’ils voulaient, ils ont créé ce lieu !

    Chez Cactus, il y a toujours du banana bread, des muffins, des brownies, du moelleux à l’orange, du carrot cake, des cinnamon rolls … Ainsi que des boissons chaudes ! On peut manger tout ça en faisant son shopping et en shoppant des petites marques cools comme les chaussures Minuit sur Terre, les sacs Matt & Nat, les chocolats iChoc, les bougies Organic Cocoon, les infusions Chic des Plantes

    Ils sont aussi dans une démarche bio et zéro déchet, comme à la maison !

    .

    Un jour vert – 19 rue Cheverus, 33000 Bordeaux

    Bordeaux est en train de devenir de plus en plus vegan-friendly et cela réserve bien des surprises côté bonnes adresses ! Si vous allez passer un week-end à Bordeaux, voici quelques endroits vegan à découvrir !

    C’est Mélissa de Munchies qui m’a annoncé l’ouverture de cette épicerie 100% vegan pendant mon passage à Bordeaux. Malheureusement, je n’ai pas eu le temps d’y faire un tour mais si vous y passez, vous y trouverez des produits bien cools comme les steaks et boulettes Le Boucher Vert, les fromages vegan Tyne Chease, les Tartinades mais aussi du vrac et des fruits et légumes bio et locaux.

    .

    Bordeaux vegan guide : ateliers cuisine

    .

    C’est si bon Nutrition – 5 Passage des Argentiers, 33000 Bordeaux 

    Ce duo de choc composé d’Emilie et d’Aleksandra est super actif sur la région Bordelaise pour vous aider trouver plaisir et santé dans votre assiette.

    Emilie est naturopathe, spécialisée en nutrition et cuisine santé. Aleksandra est la pro du web, de la com et des partenariats !

    Ensemble, elles ont créé C’est si Bon Nutrition : une plateforme en ligne avec un blog et une boutique en ligne mais aussi des ateliers de cuisine à Bordeaux

    .

    Vous avez raté le Veggie World Bordeaux ? 

    La preuve que Bordeaux se végétalise : c’était en mai 2018, au Hangar 14 et je vous montre tout ça en vidéo !

    .

    Cet article vous est utile ? 

    Epinglez-le sur Pinterest ! 

    Bordeaux est en train de devenir de plus en plus vegan-friendly et cela réserve bien des surprises côté bonnes adresses ! Si vous allez passer un week-end à Bordeaux, voici quelques endroits vegan à découvrir !

  • Vegan en Australie : mon expérience

    11 Déc 2016 14 No tags Permalink

    Me voilà de retour d’un mois en Australie ! C’est avec Anouk et Morgane que je me suis envolée pour le pays des kangourous : des copines, de la gourmandise, des paysages grandioses, des aventures … Ce voyage, ce n’était que du pur bonheur !

    En vidéo, c’est plus cool ! 

    Pour revenir avec de beaux souvenirs, on a immortalisé toutes nos aventures en vidéos : 1 étape = 1 épisode !

    On est trop contentes de pouvoir visionner encore et encore toutes nos péripéties ! Avant de papoter vegan food, voici un aperçu de ce que donne 1 mois de vacances avec nous :

    L’Australie : le paradis vegan-friendly ?

    Je crois que manger vegan n’a jamais été aussi simple pour moi qu’en Australie ! Même en partant avec 2 copines qui ont des habitudes alimentaires différentes des miennes, chacune a trouvé son bonheur ! Il faut dire que plein de choses nous ont facilité la tâche :

    ❤︎ Les bars à jus

    Vous savez que sans mon jus du matin, je ne suis rien ! Imaginez ma tête en découvrant des bars à jus à chaque coin de rue !

    Boost a probablement explosé son chiffre d’affaires du mois de novembre grâce à moi !

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    Et le meilleur jus de toute ma vie, je l’ai trouvé chez Top Juice. Si un Top Juice croise un jour votre chemin, demandez le jus « Feel Good ». Vous m’en direz des nouvelles !

    ❤︎ Il y a des options vegan partout !

    D’habitude, quand je pars en vacances, je suis rivée à mon application Happy Cow pour dénicher les restaus vegan du coin. Cette fois, j’ai laissé un peu de côté mon appli parce que quasiment tous les restaus proposent des options vegan.

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    Ces options vegan sont souvent indiquées sur la carte avec un petit « v ». Sinon, il n’y a généralement aucun problème pour adapter les plats, demander d’enlever le fromage, les oeufs etc… Mon petit bonheur c’était de commander un chocolat chaud au lait de coco pour le petit déjeuner ! Trop miam !

    Les Australiens sont vraiment ouverts vis à vis du végétarisme et du véganisme. Tout le monde sait ce que le mot « vegan » signifie et personne n’est choqué quand on annonce qu’on est vegan en arrivant dans un restau. On peut rentrer dans quasiment n’importe quel restaurant les yeux fermés sans avoir peur de ne rien avoir à manger !

    Même quand on a réservé des excursions à la journée, par exemple pour aller dans les whitsundays islands en bateau ou sur Fraser Island, j’ai eu mon petit repas vegan parce qu’on nous a systématiquement demandé s’il y avait des régimes alimentaires spécifiques. C’est sacrément reposant !

    ❤︎ Il y a des food courts !

    Un food court, c’est un rassemblement d’enseignes qui proposent du take away en un seul et même endroit. Il y en a pour tous les goûts : des burgers, des salades, du mexicain, du chinois, du japonais, du thai, de l’italien, des jus…

    Les food courts, c’est l’idéal quand on est plusieurs et qu’on n’a pas envie de manger la même chose : chacune va commander ce qui lui plait et on se retrouve ensuite dans l’espace de restauration commun à toutes les enseignes pour déguster ses petits plats !

    ❤︎ La cuisine asiatique est très répandue

    Géographiquement, l’Australie est toute proche des pays asiatiques. Il y a beaucoup d’immigrants et de touristes venus d’Asie, c’est pourquoi leur cuisine est très bien représentée. Impossible de ne pas tomber sur un restau chinois, thai, coréen, vietnamien ou japonais sur son chemin !

    Une très bonne nouvelle pour moi car la cuisine asiatique est souvent très vegan-friendly ! Les makis au concombre et à l’avocat ont souvent régalé mon bidou ! Et le petit plus : pour que ce soit plus facile à manger en take away, les makis sont souvent proposés sous forme de rouleaux (non découpés) pour les manger comme un sandwich !

    ❤︎ Les supermarchés et leurs rayons healthy

    Et les courses, on en parle ? J’ai rarement croisé un supermarché sans un rayon healthy avec des produits vegan, sans gluten, sans sucre … (à part peut-être sur la Great Ocean Road quand on était vraiment loin de tout).

    Les Australiens sont au top en termes de snacks vegan : on trouve des biscuits vegan et sans gluten ultra délicieux et ils ont un choix assez dingue de barres de céréales ! Pensez à regarder aussi au rayon surgelés si vous voulez vous régaler de glaces au lait de coco !

    Les adresses à noter

    Si vous allez sur la côte est Australienne, voici quelques endroits pour lesquels j’ai eu un coup de coeur !

    ❤︎ A Melbourne :

    The Grain Store

    517 Flinders Lane, Melbourne

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    Un petit café qui n’est pas vegan mais qui propose plusieurs options vegan et dont les plats sont facilement adaptables. Le plus sympa c’est l’atmosphère hyper relax et la déco trop chouette !

    Kinfolk Café

    673 Bourke Street, Melbourne

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    Un granola à tomber avec un chocolat chaud au lait de coco : de quoi bien commencer la journée ! L’endroit est trop choux et l’équipe n’est composée que de bénévoles : les profits sont redistribués à des projets caritatifs !

    Vegie Bar

    380 Brunswick Street, Fitzroy

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    Un endroit trop hype où la carte est 100% végétarienne avec des tas et des tas d’options vegan ! Les burgers sont à tomber et je regrette de ne pas avoir eu assez de place dans mon bidou pour les pâtisseries qui avaient l’air dingues !

    Pana Chocolate

    491 Church St, Richmond

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    Je salivais depuis tellement longtemps devant leur Instagram que j’étais excitée comme une puce à l’idée de goûter leurs pâtisseries crues : que du bonheur pour mes papilles (mais moins pour mon porte monnaie !).

    Monk Bodhi Dharma

    Rear 202 Carlisle St, Balaclava

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    Une petite adresse bien cachée près de la plage de St Kilda et dont tous les plats sont disponibles en version vegan !

    ❤︎ A Airlie Beach :

    Café one 3

    13 Waterson Way, Airlie Beach

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    Une ambiance plage avec des gros poufs sur lesquels on peut se vautrer et boire un jus en attendant son plat ! C’est une toute petite adresse, un peu en retrait de la rue principale, mais où on trouve des plats vegan préparés au moment avec de bons ingrédients frais !

    .

    ❤︎ A Sydney :

    Pure Whole Food

    5/10 Darley Road, Manly, Sydney

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    Il y a plein d’options vegan dans ce petit café de Manly Beach : salades, jus, burgers, desserts qui donnent l’eau à la bouche ! On peut manger en extérieur et profiter du soleil : le pied !

    Mama Rosy’s

    496 King Street, Newtown

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    Je pensais ne pouvoir rien manger en m’attablant dans ce petit restau italien et j’ai finalement eu droit à la meilleure pizza vegan de ma vie ! Aux commandes : une team d’italiens, des vrais, qui n’ont pas la langue dans leur poche !

    Berri Bar

    3b/34 Campbell Parade, Bondi Beach

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    Boire un jus et savourer son wrap aux légumes avec une vue sur l’ensemble de Bondi Beach : qui dit mieux ?

    ❤︎ Les chaines que l’on trouve un peu partout en Australie :

    Doughnut Time

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    Il y a toujours 2 parfums de donuts vegan dans cette chaine spécialisée dans les donuts ! C’est très sucré, pas très healthy … Mais qu’est-ce que c’est bon !

    Cupcake Central

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    Chaque jour, il y a un nouveau parfum de cupcake vegan et sans gluten chez Cupcake Central ! Niveau sucre, la barre est plutôt haute mais c’est pas tous les jours qu’on peut se jeter sur un cupcake vegan et sans gluten hein ! 😉

    Grill’d Burgers

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    Le principe de Grill’d, c’est de proposer des « healthy burgers ». Il y a plusieurs options végétariennes et un seul burger vegan (mais qui est délicieux). Ce qui est cool, c’est qu’on peut aussi choisir son pain et qu’il y en a un sans gluten !

    Coco Whip

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    Je suis devenue accro à ces petits pots de glace ! Le principe de Coco Whip c’est d’ajouter à une base de glace au lait de coco (vegan) les toppings de notre choix : sauce chocolat vegan, fruits frais, veganola…

    Je ramène quoi d’Australie ?

    Vous me connaissez, j’ai ramené principalement des gourmandises (bon et des peluches koala, j’avoue …).

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    .

    Voici de quoi se compose ma check-list gourmande à ramener d’Australie :

    ❤︎ De la Vegemite : la Vegemite, c’est une sorte de pâte à tartiner salée dont le goût est assez difficile à décrire : c’est entre le bouillon cube et la sauce soja. Entre nous, je trouve ça complètement dégueulasse mais les Australiens tiennent beaucoup à leur Vegemite ! Ils s’en font des tartines au petit déj !

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

    J’ai donc ramené un pot pour faire goûter ça à ma famille mais ce qui est sûr, c’est qu’on ne va pas y aller franco comme dans un pot de pâte à tartiner au chocolat !

    ❤︎ Des tablettes de Pana Chocolate : Impossible de ne pas revenir sans du chocolat de Pana Chocolate ! Leurs tablettes de chocolat sont crues, vegan, sans gluten, sans sucres raffinés et leurs parfums originaux font super envie : coconut & goji, pineapple & ginger, sour cherry & vanilla, fig & wild orange …

    ❤︎ Biscuits : en faisant les courses j’ai testé plein de biscuits vegan / sans gluten différents et j’ai ramené mes petits préférés ! Pensez à faire des tests dans les allées des supermarchés si vous voyagez en Australie, on fait de chouettes découvertes !

    ❤︎ Barres de céréales crues : les australiens ont un sacré paquet de références au rayon barres de céréales crues ! Je vous mets au défi de toutes les goûter ! 😀

    .

    Et sinon, c’était cool ?

    Ce que j’ai adoré dans ce voyage, c’est qu’on a changé de décor en permanence ! On a fait un mix entre grandes villes (Melbourne et Sydney), nature et paysages grandioses (Great Ocean Road, Whitsunday Islands) et plages de tous styles (Noosa Beach, Rainbow Beach, Bondi Beach, Manly Beach …). A chaque étape, on avait l’impression de partir pour de nouvelles vacances !

    Nos moments les plus mémorables : quand on a survolé la grande barrière de corail, quand on a observé les plus petits pingouins du monde regagner la plage au coucher du soleil sur la Great Ocean Road, quand on a rencontré un koala en bord de route, quand on a clôturé notre voyage par un spectacle à l’opéra de Sydney.

    Ce qui va le plus me manquer (mise à part la facilité de manger vegan en toutes circonstances), c’est le train de vie hyper relax des australiens et leur gentillesse ! Tout le monde a l’air heureux dans ce pays et ça met le smile en permanence ! Bref, en Australie, on kiffe la vie !

    Ce voyage n’aurait pas pu être plus parfait et je suis trop contente d’avoir partagé cette aventure avec Anouk et Morgane ! On a formé une sacrée team et on a profité de chaque moment ! On est déjà prêtes pour une future destination !

    Après un mois en Australie, je vous raconte toutes mes péripéties : comment ça s’est passé pour manger vegan, quelles bonnes adresses j’ai trouvées, et les gourmandises que j’ai rapportées !

  • Mission : trouver des bonnes adresses vegan en vacances

    Il faut l’avouer, sortir déjeuner, diner ou bruncher à l’extérieur quand on mange vegan demande quelques recherches anticipées, encore plus lorsqu’on part en voyage et qu’on est loin de chez soi !

    Avec l’été et les vacances qui approchent, j’ai pensé que mes petites astuces pour manger vegan en France et partout dans le monde vous seraient utiles !

    Les adresses vegan sont bien développées à Paris et j’ai d’ailleurs mes petits chouchous. Mais dès que je pars en vacances ou que je me déplace en province pour un événement Oh my Blog!, je mène l’enquête pour trouver les adresses du coin les plus chouettes qui proposent une cuisine végétale.

    Vous allez voir que ce n’est pas pire que de choisir un restau sur la Fourchette ou Tripadvisor, il suffit de savoir où chercher !

    .

    Voici mes 4 outils préférés qui m’ont simplifié la vie !

    .

    Dès que je pars en vacances ou que je me déplace en province, je mène l’enquête pour trouver les adresses vegan les plus chouettes du coin ! Rien de compliqué, il suffit de savoir où chercher ! Voici mes 4 outils préférés qui m’ont simplifié la vie !

    .

    Le bouquin qui a changé ma vie !

    C’est lui : Restos veggie. Il répertorie 566 adresses en France, 76 en Belgique et 209 en Suisse ! Elles sont classées par département et par ville (et pour Paris, par arrondissement).

    C’est une mine d’or et je l’ai toujours sous la main dès que je dois me déplacer ! C’est grâce à ce petit bouquin que j’ai découvert 42 Degrés et Hank Burger !

    .

    Happy Cow, l’appli des globe-trotters vegan

    Happy Cow - restaurants et adresses vegan dans le monde entier
    Happy Cow est mon application fétiche
    pour partir en vacances car elle recense tous les endroits vegan-friendly dans le monde (restaurants, boutiques et autres). On peut classer les résultats selon 4 critères : vegan, vegetarian, veg-friendly, stores n’ More.

    Cette application change la vie quand on est mort de faim dans une ville inconnue !

    .

    L’outil de survie indispensable des parisiens végé

    VG carte de Paris par Sébastien et Laura de VG Zone

    Vous connaissez sans doute Sébastien et Laura de VG Zone. Ces deux parisiens ont mis en place la VG carte : une carte interactive de Paris avec les restaurants et les boutiques veggie-friendly !

    C’est un outil bien pratique quand on a envie de faire de nouvelles découvertes !

    .

    La carte vegan mafia

    Carte vegan mafia La carte Vegan Mafia est une carte collaborative qui a pour ambition de présenter de façon la plus exhaustive possible les adresses vegan en France et dans le monde ! Tout vegan peut donc indiquer ses adresses les plus secrètes afin de les mettre en commun ! N’hésitez pas à partager les vôtres !

    .

    Avec ces 4 outils, vous êtes prêts pour les vacances d’été !

    Vous devriez survivre à peu près partout en France et dans le monde !

    .

    Tu trouves que cet article est utile ? 

    Epingle-le sur Pinterest ! 

    Dès que je pars en vacances ou que je me déplace en province, je mène l’enquête pour trouver les adresses vegan les plus chouettes du coin ! Rien de compliqué, il suffit de savoir où chercher ! Voici mes 4 outils préférés qui m’ont simplifié la vie !

  • J’ai testé : voyager avec Airbnb pour des vacances moins chères !

    Ca y est, c’est officiel : fin juillet, je serai en bikini, sur une plage de la côte d’azur, à me faire dorer la pilule avec les copains !

    Je suis trèèèès pressée de partir mais en attendant, ce que j’adore, c’est planifier les vacances, me faire des to do lists, explorer les environs sur Google Maps (mode street view on baby !) et surtout, passer des heures à chercher des logements sur Airbnb !

    Trouver un appart’ ou une maison via Airbnb est ma manière préférée de voyager ! Je n’ai pas envie de dépenser tout mon budget pour aller à l’hôtel, mais je ne suis pas non plus très fan des auberges de jeunesse ou du couchsurfing. J’aime bien avoir un logement entier pour moi et garder mon petit confort. Airbnb est donc la solution parfaite pour moi !

    .

    Voici les 5 raisons pour lesquelles j’adore utiliser Airbnb !

    1. C’est moins cher qu’une chambre d’hôtel

    Une chambre d’hôtel correcte est généralement hors de prix (surtout l’été, encore plus près de la mer) et Airbnb est une chouette solution pour profiter d’un appartement ou d’une maison toute entière, avec une cuisine, un salon, une ou plusieurs chambres…

    Si vous voyagez en groupe, le calcul est vite fait : il est beaucoup plus intéressant de partager le prix d’un logement Airbnb plutôt que de réserver plusieurs chambres d’hôtel !

    L’absence de cuisine est aussi l’un des inconvénients majeurs des nuits d’hôtel : on est obligés de manger à l’extérieur, ce qui peut vite faire grimper le budget ! En plus, j’avoue préférer être tranquilou dans mon appart Airbnb à me préparer mes salades de crudités plutôt qu’à courir partout à la recherche du restau vegan et sans gluten du coin.

    .

    2. C’est plus convivial

    Sur Airbnb, des hôtes louent leur maison ou leur appartement à des voyageurs qui cherchent un logement. C’est donc un très bon moyen de discuter avec des personnes qui connaissent la région et de dénicher des bons plans : les choses à voir, les plus belles plages, les endroits un peu secrets et pas très touristiques, les restaus les plus typiques qui ne sont pas dans les guides, les marchés ou magasins les moins chers pour faire ses courses, leurs endroits préférés que l’on n’aurait jamais découvert autrement …

    Les hôtes sont généralement hyper chaleureux ! A Toulouse, bien que je connaisse très bien le coin, nous avons eu un petit guide de la ville avec des bonnes adresses. En Corse, des spécialités locales nous attendaient à notre arrivée. A chaque fois, des petites attentions ont rendu l’expérience encore plus sympathique.

    .

    3. On se sent comme à la maison !

    A chaque fois que j’ai utilisé Airbnb, je me suis sentie comme chez moi ! Je m’étale dans la salle de bain, je range mes vêtements dans les placards, je cuisine comme à la maison et je fais ma petite vie !

    .

    4. On vit comme si on était du coin !

    J’adore l’idée de louer l’appartement de quelqu’un d’autre et passer en mode « local » : je vais faire mes courses, je vais au marché, je me promène, je sors boire un verre puis je rentre à l’appart’ comme si c’était chez moi ! Chaque nouvelle location Airbnb est une nouvelle aventure !

    .

    5. On peut tomber sur des logements dingues !

    Passer la nuit dans une cabane dans les arbres en Espagne grâce à Airbnb

    Si on se sent l’âme d’un roi, on peut louer un château. Pour se mettre dans la peau d’un pirate, il y a les bateaux.
    Les fans de nature peuvent dormir dans un arbre et les moins frileux dans un igloo !

    .

    Mes 5 conseils pour bien choisir son logement :

    5 conseils pour bien choisir son logement (appartement ou maison) sur Airbnb : les choses à faire, à ne pas faire et un super bon plan pour avoir du crédit voyage pour une prochaine location !

      1. Ne vous inscrivez pas sur Airbnb sans un bonus parrainage d’un ami. Cela vous offrira un crédit voyage de 18€, ce serait bête de ne pas en profiter ! N’hésitez pas à utiliser le mien en vous inscrivant via ce lien, vous serez crédités de 18€ directement. Cela vous donnera un petit discount pour votre prochaine location (et moi aussi ! ^^).
      1. Lisez avec attention les commentaires. C’est en s’intéressant aux expériences des voyageurs qui ont déjà séjourné dans un logement que l’on peut se faire l’idée la plus précise d’un hôte.
      1. Utilisez les filtres de recherche pour gagner du temps. Par exemple, nous sommes 5 copains à partir ensemble pour les vacances de cet été. Nous nous sommes mis d’accord sur différents points : un budget de 200€/personne pour la semaine, un lieu pas loin de la plage, avec 2 chambres minimum et 3 lits. En remplissant les filtres, j’ai obtenu uniquement les logements qui correspondaient à mes attentes.
      1. N’hésitez pas à poser des questions aux hôtes. Ce serait bête d’arriver sur place et de se retrouver sans linge de lit, sans serviettes de bain ou avec un lit en 90cm alors que vous êtes un couple !
    1. Sachez bien comment fonctionne Airbnb au niveau des transactions : une fois que l’hôte a accepté notre demande de réservation, on est débité tout de suite de la totalité de la somme. Airbnb retient le montant jusqu’à notre arrivée dans les lieux. Si nous ne signalons aucun problème au site, l’hôte reçoit son paiement peu de temps après. Les conditions d’annulation sont plus ou moins strictes selon les hôtes.

    .

    J’ai loué des logements sur Airbnb des tas de fois maintenant :

    Appartement en plein centre de Bordeaux loué grâce à Airbnb

    Appartement en plein centre de Bordeaux loué 2 nuits pendant #OhmyBlogBordeaux en Novembre 2014.

    appartement Airbnb à Toulouse centre

    Très joli appartement situé dans le centre de Toulouse loué lors de notre passage dans la ville rose pour #OhmyBlogToulouse en Octobre 2014

    appartement en Italie loué grâce à Airbnb

    Superbe appartement sur la côte italienne dans lequel j’ai passé mes vacances d’été 2014 avec ma petite famille.

    Appartement Airbnb à louer à Annecy, près du lac

    Appartement loué lors de notre week-end à Annecy en mai 2015, tout près du lac (10 mn à pieds).

    Airbnb Lyon studio mezzanine duplex

    Studio duplex à Lyon (avec un lit en 180cm !), loué pour notre événement #OHMYBLOGLYON en mai 2015 !

    Villa de vacances à Cavalaire-sur-mer sur la côte d'azur loué via Airbnb

    Villa louée avec les copains pour une semaine sur la côte d’azur en Juillet 2015 !

    Appartement à Bruxelles : Ixelles place Stéphanie

    Appartement loué pour 3 jours à Bruxelles en Novembre 2015

    Appartement Amsterdam - Jordaan

    Appartement loué pour 4 jours à Amsterdam en Novembre 2015

    .

    Je n’ai jusqu’à présent jamais été déçue ! J’ai toujours profité de très chouettes logements qui correspondaient parfaitement aux descriptions et aux photos mises en avant sur les annonces. Airbnb est devenu ma manière préférée de voyager !

     

    .

    Gagnez 18€ de crédit voyage !

    Il vous suffit de vous inscrire via ce lien ! Vous aurez un discount de 18€ sur une prochaine location, et moi aussi !

    .

    Et vous, avez-vous testé Airbnb ? Prêts à tenter l’aventure pour les prochaines vacances ?

  • 5 tips pour manger gluten-free, vegan et cru en voyageant !

    Si vous suivez mes aventures sur Instagram, votre fil d’actualité a probablement été inondé de photos de mes vacances sur l’île de beauté !

    Je suis partie pendant une semaine avec des copains, on a loué un très joli appartement au sud de Bastia et visité tout le nord de la Corse. J’ai savouré chaque instant et ces vacances m’ont fait un bien fou !

    Avant de partir, je ne savais pas trop ce que j’allais pouvoir manger sur place !  Les restaurants sans gluten ou vegan ne semblaient pas courir les rues de Bastia et encore moins la cuisine crue. De plus, mes compagnons de voyage étant des omnivores mangeurs de gluten, particulièrement enthousiastes à l’idée de goûter les fromages et la charcuterie corses, je ne voulais pas leur mettre des bâtons dans les roues ! Je me suis donc adaptée à toutes les situations et j’ai toujours trouvé une solution pour poursuivre mes habitudes healthy, où que l’on soit !

    .

    Voici mes 5 conseils pour manger sans gluten, vegan et parfois cru en vacances :

    Comment manger vegan et sans gluten en vacances ?

    .

    1. Regarder sur Google les supermarchés et marchés locaux les plus proches

    La première chose que j’ai faite quand je suis arrivée à Bastia : les courses ! J’ai repéré un Casino tout prêt de notre appartement où j’ai fait le plein de fruits et légumes. Plus tard dans la semaine, j’ai profité du marché de Bastia pour acheter quelques fruits et légumes supplémentaires pour finir la semaine.

    .

    2. Avoir toujours de quoi manger sur soi ! 

    Prendre 5 mn pour préparer son encas le matin permet d’avoir en permanence des fruits (et/ou légumes) à disposition ! Lorsque je partais en vadrouille, j’avais toujours des bananes, des pommes ou des tomates cerises à grignoter en cas de fringale. J’ai ainsi évité de me retrouver affamée dans un snack ou une boulangerie où je ne pouvais rien manger !

    .

    3. Pique-niquer ! 

    Les pique-niques, c’est chouette, surtout quand il fait beau et qu’on a la chance d’être entourés de paysages paradisiaques ! Pendant que les copains dévoraient leur sandwich, j’avais toujours ma petite salade, mes légumes à picorer (tomates cerises, bâtonnets de concombre, bâtonnets de carottes …) et mes fruits, que je mangeais les pieds dans le sable, face à la mer !

    .

    4. Au restaurant, faire les bons choix ! 

    Même si la plupart des restaurants ne sont pas sans gluten, vegan etc, il y a toujours sur la carte un plat qui fait l’affaire ! C’est généralement du côté des salades que l’on a le plus de chance. Regardez aussi du côté des sushis bars qui proposent souvent des versions vegan. Quoi qu’il en soit, il ne faut pas hésiter à demander s’il y a des sauces, de la crème, du fromage, ou ce qui est prévu en accompagnement !

    .

    5. Trouver les restaurants vegan, gluten-free et raw !

    Ce type d’endroit n’est pas du tout développé en Corse mais si vous visitez une autre ville ou un autre pays, vous aurez peut-être plus de chance ! Sur le site Happy Cow, vous pouvez trouver tous les restaus et magasins healthy dans le monde !

    .

    Voyager tout en mangeant sans gluten, vegan, et de temps en temps cru, c’est tout à fait possible ! Il suffit de faire un tout petit effort, de prévoir et de s’adapter !

    .

    Cet article vous plait ? 

    Epinglez-le sur Pinterest ! 

    Vegan en vacances : le guide de survie

    Et vous, quelles sont vos astuces pour manger healthy en vacances ?

    .

    Crédit photos : Sweet & Sour