Vegan et en bonne santé ? (analyse de sang inside)

vendredi, septembre 25, 2015 65 Permalink

Voilà 18 mois que j’ai changé mes habitudes alimentaires : plus de gluten, plus de produits d’origine animale, plus d’ingrédients raffinés.
Cette nouvelle alimentation a radicalement changé ma vie : en terme de santé physique mais aussi en terme d’épanouissement personnel, de confiance en soi, d’ouverture d’esprit ! Ca a été la meilleure décision que j’ai prise dans ma vie !

❤︎ A lire aussi : J’ai testé : de junk food addict à vegan et gluten-free.
❤︎ Pourquoi je suis devenue vegan, quelques ressources

.

Mes proches ont vu que ce changement a été bénéfique. A tel point qu’ils se sont eux aussi intéressés à la question et ont parfois mis en place quelques petits changements (dans leur alimentation, leur manière de consommer…).

❤︎ A lire aussi : Mon amie est devenue vegan et ça a changé ma vie.

.

Pourtant, des questions et des inquiétudes subsistent ! Et c’est quelque chose que je comprends tout à fait. On a tous grandi et évolué dans une société qui affirme qu’il nous faut des protéines animales pour être en bonne santé et que les produits laitiers sont nos amis pour la vie …
Je conçois que ma manière de manger puisse être considérée comme extrémiste par des personnes qui ont une alimentation moderne et qui n’ont jamais entendu parler de raw food, de gluten, de cuisine végétale etc. Ca fait un choc et ça demande de remettre en question d’un coup toutes les bases et croyances avec lesquelles on a grandi !

Même si, souvent, les esprits s’ouvrent au fil des conversations, il y a toujours des doutes qui refont régulièrement surface : « Mais tu vas avoir des carences », « ton organisme est fait pour manger de la viande », « tu vas être fatiguée à force » …

J’ai donc voulu en avoir le coeur net :

est-ce que, oui ou non, je suis en bonne santé ?

.

J’ai demandé à mon médecin traitant, qui est aussi diplômé en homéopathie (et accessoirement mon papa !), de me prescrire un check up sanguin complet et d’analyser les résultats pour vous (et aussi pour moi) ! Je lui laisse mon clavier !

Papa

.

Vegan depuis 18 mois : mes résultats sanguins analysés par mon médecin !

.

>> Résultats complets de mon analyse sanguine ici ! <<

Après 18 mois vegan, est-ce que, oui ou non, je suis en bonne santé ? J’ai demandé à mon médecin traitant, qui est aussi diplômé en homéopathie, de me prescrire un check up sanguin complet et d’analyser les résultats pour vous (et aussi pour moi) !

Voilà 18 mois que Marie a adopté une alimentation vegan, sans gluten et sans produits laitiers. Cela peut être considéré comme un challenge difficile dans notre société moderne habituée aux produits industriels, mais l’essentiel est d’adopter une hygiène alimentaire confortable et permettant de maintenir un bon état de santé.

J’ai pu observer cette évolution sous deux angles différents : l’angle du papa et surtout l’angle du médecin avec ma formation d’homéopathe !

C’est surtout l’angle du médecin qui est intéressant à l’heure où nos ainés crient «au loup» quand on parle d’alimentation vegan : «cette petite, sans viande et sans lait, va être carencée, anémiée, affaiblie, décalcifiée !…».

Après 18 mois de veganisme, j’ai pu prendre connaissance de son bilan biologique et vérifier l’impact éventuel de ses nouvelles habitudes sur sa santé.

Restons académique et gardons une démarche médicale hippocratique : les résultats d’une analyse biologique ont peu de valeur sans un examen clinique préalable. Deux périodes d’observation : période pré-vegan et période vegan.

.

1. Examen clinique

Depuis sa naissance, on peut considérer que Marie était en bonne santé.

Quelques points étaient à noter :

  • Episodes réguliers de troubles digestifs
  • Poussées d’acné assez prononcées à partir de l’adolescence
  • Indice de masse corporelle classant Marie en léger surpoids

.

Son régime alimentaire, à cette période, était principalement constitué de :

  • Féculents (pâtes en particulier)
  • Viandes
  • Produits sucrés, pâtisseries et pâtes a tartiner industrielles
  • Repas fast food réguliers
  • Très peu de fruits et de légumes

.
Qu’en est-il après 18 mois de d’alimentation vegan, sans lait et sans gluten ?

.

On constate :

  • La disparition des désordres digestifs
  • L’absence de poussées d’acné
  • Une peau moins séborrhéique
  • Une réduction du poids avec un IMC qui classe Marie en «corpulence normale».

.
2. Examen biologique

Passons au vif du sujet : la recherche de carences !

.

2 points à examiner :

  • L’anémie éventuelle
  • Les carences en protéines, vitamines et sels minéraux !

.

L’anémie se recherche par le dosage de l’hémoglobine. Le volume globulaire moyen, la charge ferrique, et le dosage du fer sérique et de la ferritine permettent surtout d’orienter sur l’origine et les causes de l’anémie.

L’hémoglobine sérique de Marie se situe à 14,3 g/100 ml pour une norme entre 12 et 16. Marie n’est donc pas anémiée !

Le VGM est à 88 µ3 pour une norme entre 82 à 98 , il n’y a donc pas de carence martiale, ni de carence en vitamine B.

Le fer sérique est à 66 µg/l et une ferritine (réserve en fer de l’organisme) dans les normes pour une femme jeune.

L’ensemble des données de cette analyse sanguine est normal, en particulier la calcémie, la fonction rénale et le bilan lipidique (avec des triglycérides et cholestérol dans les normes).

En ce qui concerne les vitamines : vitamine D, folates et vitamines B dans les normes.

.

En un mot, aucune anomalie n’est à relever sur cette analyse !

Vegan et en bonne santé ? J'ai fait une prise de sang pour en avoir le coeur net ! Découvrez mon bilan biologique analysé par mon médecin !

.

3. Quelques réflexions

.

Les produits produits laitiers et la viande ne sont pas indispensables à l’Homme. Au contraire, si l’on observe les changements d’habitudes alimentaires de Marie, on voit qu’elle est passée d’une alimentation très peu diversifiée se résumant à des sucres lents industrialisés, de la viande, des pommes de terre frites, et des sucres rapides, à une diversification alimentaire privilégiant légumes, légumineuses et fruits. Elle a réduit spontanément les aliments à valeur glucidique élevée en s’orientant vers des produits bruts, riches en fibres végétales et moins caloriques.

.
Les produits laitiers n’apportent rien : le calcium est apporté par les végétaux et l’eau que l’on boit (l’eau toute simple du robinet est amplement suffisante pour nos apports journaliers). Pire, la présence des facteurs de croissance du lait aurait probablement un effet délétaire.

.

L’amélioration rapide des désordres digestifs dès le début de ses nouvelles habitudes alimentaires est à n’en pas douter en relation avec la suppression des produits laitiers, du gluten et la réduction des sucres rapides.

.

L’amélioration beaucoup plus lente de la qualité de la peau prêche pour un phénomène de détoxification de l’organisme. Il faut se rappeler que la peau est un émonctoire (comme l’appareil urinaire et colique), et participe à l’élimination des toxines.
L’absorption pendant des années d’aliments de mauvaise qualité surcharge la fonction éliminatrice de la peau (tout comme le tabac, par exemple).
Ces toxines non éliminées participent ainsi à la dégradation de la qualité de la peau et l’apparition de maladies comme l’acné, mais également certaines formes d’eczéma.

.
Il est probable que la persistance de Marie dans son régime continue à lui être salutaire, en particulier sur la fatigue, et les performances physiques et intellectuelles : l’organisme n’ayant plus de toxines à éliminer, il ne s’épuise plus à se maintenir en fonction !

.

A partir de cette observation, l’homéopathe que je suis pourrait développer beaucoup d’autres réflexions. Mais ce serait une autre histoire …

.

Cet article vous inspire ? 

Epinglez-le sur Pinterest !

Après 18 mois vegan, est-ce que, oui ou non, je suis en bonne santé ? J’ai demandé à mon médecin traitant, qui est aussi diplômé en homéopathie, de me prescrire un check up sanguin complet et d’analyser les résultats pour vous (et aussi pour moi) !

Crédit photos : Sweet & Sour

Rendez-vous sur Hellocoton !
65 Comments
  • ♡ Amélie ♡ (@SoGirlyBlog)
    septembre 25, 2015

    J’ai lu ton article avec attention et j’avoue que j’aimerai vraiment pouvoir adopter un régime alimentaire beaucoup plus équilibré, notamment quand je lis les lignes écrites par ton papa et le fait que mon alimentation pourrait jouer sur mon eczéma. Du coup, je refile lire quelques articles et il faudrait que je motive mon copain à me suivre (un peu) dans cette aventure ^^

    • marie
      septembre 26, 2015

      Coucou Amélie ! Je crois que l’eczéma est souvent relié à la consommation de produits laitiers. Si tu essaies de les supprimer pendant une ou deux semaines, tu pourras peut-être voir des résultats ?
      Et pour ton chéri, en lui faisant goûter des petits plats bons et sains, ça peut marcher ? (Ca a marché avec le mien ! :P)

    • Maëlle
      octobre 4, 2015

      Bonjour, je me permets de répondre à Amélie car je fais moi même de l’eczéma. On est tous différents mais ce que je vais dire peut peut-être t’apporter des pistes. Pour ma part mon eczéma à commencé à l’âge adulte, il y a environ 5 ans. Je ne sais pas vraiment ce qui l’a déclanché, il est arrivé et reparti aussi vite (au début) et puis il est revenu de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps pour s’installer définitivement. J’ai arrêté les produits laitiers il y a 3 ans maintenant. Pour l’éczéma ça n’a rien changé mais d’autres problèmes de santé ce sont calmés. Cet été j’ai eu de grosses crises d’eczéma et à la rentrée j’ai décidé de reprendre mon alimentation vraiment en main car j’avais le sentiment que ça venait de là. J’ai donc du jour au lendemain arrêté les produits raffinés (sucre, farine blanche, gateau, etc…) que j’ai remplacé par des aliments complets (céréales complètes, farines complètes). Je n’ai plus acheté de gateau, ni de viennoiserie, ni de barre céréale depuis 1 mois maintenant. J’ai aussi arrêté le café. Le seul sucre que je mange vient des fruits et du sirop d’agave et de temps en temps mais pas souvent du sucre complet. ET BANKO, je n’ai plus de crise d’eczéma, quelques reste mais ça n’a rien à voir. Donc Amélie, tente vraiment, ça vaut le coup, avec d’autres améliorations qui suivront (énergie entre autre).

  • Emilie
    septembre 25, 2015

    Je ne doutais pas une seule seconde du résultat mais je comprends ton besoin de vérifier (et accessoirement la petite satisfaction de clouer le bec aux septiques).

    • marie
      septembre 26, 2015

      Yes, un check up complet de temps en temps, ça fait pas de mal 😉

  • Laurène
    septembre 25, 2015

    Super article qui me conforte vraiment dans l’idée qu’on peut être en meilleure santé en changeant son alimentation. Surtout que je m’y retrouve beaucoup notamment sur les troubles digestifs que j’ai depuis petite. Dès que je me remets à manger moins bien ces troubles reviennent! Cela me redonne de la force pour assumer ma volonté et ne pas me laisser faire par un entourage pas toujours compréhensif.

    Bon vendredi 🙂

    • marie
      septembre 26, 2015

      Merci Laurène 🙂 Ca prouve qu’il y a un lien entre tes problèmes digestifs et l’alimentation !
      En commençant tout doucement, par exemple en supprimant les produits laitiers et en réduisant le gluten, tes proches seront peut-être plus compréhensifs ? En tous cas, c’est en discutant et en expliquant encore et encore que les gens s’ouvrent petit à petit et finissent par comprendre et accepter 😉
      Bises et bon week-end !

  • Mathilde
    septembre 25, 2015

    Très intéressant ! Je ne pense pas à arriver à ce stade car je crois apprécier encore pas mal le poulet, la dinde, le bœuf et les poissons surtout mais toujours de façon raisonnable et raisonné (je n’achète que des produits de qualité bio et d’origine connue)! Mais je mange beaucoup de fruits et de légumes ! Je trouve très intéressant de voir que tu ne connais aucune carence ! J’en parlerai à mon mari qui veut tjs sa part de protéines (animales) !! Merciii beaucoup ! Mathilde

    • marie
      septembre 26, 2015

      Coucou Mathilde ! Il y a aussi plein de protéines végétales ultra délicieuses 😉

  • Cynthia
    septembre 25, 2015

    Je suis végétalienne depuis plus de 6 mois (j’ai commencé par être végétarienne il y a un peu plus d’1 an) et au niveau de mon bilan sanguin tout s’est amélioré. J’ai plus de protéines que lorsque j’étais omnivore par exemple ! Et j’ai aussi arrêté le gluten depuis 3 semaines maintenant et je vois une nette différence: je n’ai plus aucun maux de ventre!!

    • marie
      septembre 26, 2015

      Hello Cynthia ! Je suis heureuse de lire que ton bilan s’est amélioré ! Wouaw !
      Bravo pour ces changements et bonne continuation ! 🙂
      Bon week-end et à bientôt !

  • Léa
    septembre 25, 2015

    Hello !

    D’où viens ton jolie T-shirt aux motifs triangles ? 🙂

    J’adore tes vêtements et ton style

    Bonne journée

    • marie
      septembre 26, 2015

      Coucou Léa ! Je l’ai trouvé dans une ancienne collection Des Petits Hauts ! 🙂
      A bientôt !

  • Marie
    septembre 25, 2015

    Cet article est génial ! Merci à ton papa médecin de l’avoir rédigé sous ces 2 angles, c’est complet. Ça confirme mon choix de vie.

    Je remarque que je mange comme toi avant de te lancer dans le véganisme. J’ai moi aussi des problèmes digestifs, qui s’estompent voir disparaissent quand je mange plus de fruits & légumes. Je suis en route vers le végétarisme actuellement (mais je n’exclue pas le végétalisme pour plus tard). Je vais déjà attendre d’être confortable dans le végétarisme (en terme de cuisine mais aussi avec l’entourage), et qui sait, le végétalisme suivre peut-être rapidement 🙂

    J’ai hâte de commencer les 20 Days :p

    Merci pour cet article, il en faudrait encore plus des comme ça. Pas pour prêcher les convaincus, mais pour ouvrir les yeux à ceux qui nous prennent pour des fous 🙂

    • marie
      septembre 26, 2015

      Merci Marie ! Contente qu’il t’ait plu !

      Yaaaay je heureuse de lire tes super objectifs ! On va les atteindre avec 20 days of Happy Food, tu verras 😉

      J’ai hâte que l’on commence !

      Passe un bon week-end et à très vite !

  • Kenza
    septembre 25, 2015

    Coucou, je n’ai pas pensé un instant que ce bilan soulignerai des carences, j’ai moi meme un bilan sanguin tout a fait normal étant vegetalienne. En revanche la vitamine B12 n’a pas été vérifiée (cela ne fait en effet pas partie des bilans sanguins classiques) et on en entend beaucoup parler. Qu’en penses-tu? Prends-tu des complements ?

    • marie
      septembre 26, 2015

      Hello Kenza !

      Si j’ai fait vérifier ma vitamine B12 et elle est dans les normes : 379 ng/l pour une norme entre 211 à 911 ng/l.

  • Cé Créations
    septembre 25, 2015

    Bonjour Marie (et au papa de Marie aussi !)
    Cet article est très interessantcar encore une fois cela prouve que tu fais les choses à fond et que ta démarche est faîte de manière très intelligente et instructive.
    Merci à ton papa pour son intervention en tant que médecin car c’est vrai que la question des carences et souvent évoquée.
    Pour preuve, j’ai mon fils de 3 ans qui a de l’eczema et on a découvert via une prise de sang (mesure de IGG) qu’il est intolérant à pas mal de choses (notamment tous les laits, le gluten et le blanc d’oeuf, amandes, noisettes…).
    Quand mon médecin traitant (qui n’est pas celui qui a fait faire les analyses) a vu les résultats il a décidé de lui faire prendre du calcium en cachets.
    Mais du coup suite à cet article je me demande si c’est réellement nécessaire…
    Merci d’avance.
    @bientôt

    • marie
      septembre 26, 2015

      Merci beaucoup pour ce retour ultra positif ! Ca me fait très plaisir ! 🙂

      Si c’était à moi de prendre la décision pour ton fils, je n’opterais probablement pas pour des suppléments de calcium. Je suis de celles qui sont convaincues que le lait et le gluten y sont pour beaucoup dans les problèmes de peau. Que t’a conseillé le médecin qui a réalisé les analyses ?

    • Pierre
      septembre 26, 2015

      Bonjour,
      Beaucoup d’aliments et les boissons ( dont l’eau du robinet et pas mal d’eaux de source et d’eaux minérales ) contiennent du calcium et une carence en calcium est exceptionnelle . Mais, ton médecin a sans doute des raisons valables pour proposer une supplémentation en calcium. Par contre, un apport en vitamine D , vitamine permettant de fixer le calcium est souvent utile surtout dans les régions peu ensoleillées ( La vitamine D est fabriquée par le peau quand celle ci est exposée au Ultra-violet ). On conseille souvent pour les enfants en croissance de donner une ampoule de vitamine D à l’entre de l’hiver .

      Le papa de Marie .

      • Cé Créations
        septembre 28, 2015

        Merci pour votre réponse. Le médecin (mon médecin traitant) qui m’a dit de faire prendre du calcium à mon fils n’est pas celui qui lui a fait faire les analyses, parce que pour lui mon fils va avoir des carences vu qu’il ne prend plus de lait (ce que je peux comprendre).
        Bon de toute façon, c’est réglé mon fils ne veut rien savoir, le calcium n’existe qu’en cachet effervescent et à 3 ans, c’est juste imbuvable !!
        Je vais prendre le temps de me renseigner et surtout de contacter le médecin qui lui a fait faire ses analyses.

        Mais je retiens quand même que s’il y a prise de vitamine D, il n’est pas forcément nécessaire de supplémenter…

  • Sabrinamkp
    septembre 25, 2015

    Super article , depuis peu je change mon alimentation.
    Et ton article me conforte encore plus à l’idée pour le moment je modifie petit à petit pour devenir végétarienne puis par la suite devenir totalement végétalienne.

    Pour le moment arrêt de produits laitiers, viandes rouges , yaourt et compagnie . Merci pour ton article

    • marie
      septembre 26, 2015

      Hello ! Merci Sabrina !
      Un grand bravo pour tous ces changements ! J’espère que tu verras petit à petit tous les bénéfices que cette nouvelle alimentation va t’apporter !
      Bon week-end et à bientôt !

  • Taia
    septembre 25, 2015

    Bonjour,

    Je vous écris simplement pour nuancer l’article, et non pas parce que je suis contre le veganisme, bien au contraire.
    J’ai ete vegan pendant 3 ans et j’ai adoré ca. Je me sentais bien même si je trouvais ça difficile sur le plan social et avec mon mari.
    Aujourd’hui, je suis en amenorrhee et mon IMC est trop bas (les deux sont liés). Alors que je souhaite concevoir un bébé, je me retrouve dans l’impossibilité physique car cette alimentation ( bien qu’elle ait été à mon goût et conforme à mon éthique) m’a fait du mal. J’ai beau manger vegan 4 fois par jour en augmentant les quantitiés, rien n’y fait, mon corps manque de quelque chose.
    Tout ça pour dire que je suis contente pour Marie si cela fonctionne, mais qu’il faut bien préciser que cette alimentation ne convient pas à tout le monde. J’ai longtemps eu envie d’y croire, mais je n’ai pas d’autres choix que de me rendre à l’évidence. Quand on a une morphologie de départ tres mince et qu’on est naturellement un petit mangeur, il est très compliqué de ne pas avoir de carences en etant vegan.
    Désolée de ce message mais j’aurai aimé lire ce genre de commentaires à l’époque où je croyais dur comme fer à ce que je lisais sur les blogs, sans prendre en compte le fait que l’on est unique et qu’il n’existe pas d’alimentation idéale qui convienne à tous.

    • marie
      septembre 26, 2015

      Hello Taia !
      Merci pour ton commentaire ! Le mot « vegan » est un bien grand mot et ne veut pas forcément dire alimentation équilibrée !
      On peut être végétarien ou vegan et se goinfrer de junk food (les chips, les dragibus, les chocapics, les substituts de viande ou les faux fromages, c’est vegan !), ou tout simplement ne pas manger de manière assez variée.
      Que l’on soit vegan ou non, tout repose selon moi sur les choix que l’on fait, la variété des produits que l’on consomme et leur qualité !
      Je suis triste en tous cas de voir que l’expérience n’a pas été positive pour toi !

      • Florence
        décembre 29, 2015

        Les vegans doivent absolument se supplementer en vB12 à raison de 2000 micro g par semaine en une seule prise. La carence est très grave.
        Il faut la prendre éloignée de la prise de spiruline ou autre algue. Ces dernières contiennent des analogues de b12 qui faussent les résultats sanguins pour le dosage de la b12.
        Consulter le site de la Société Vegan française pour une info complète
        http://www.societevegane.fr

  • Aline - Inspiré et Créé
    septembre 25, 2015

    Je suis en train de changer mon alimentation vers un sans gluten et au naturel, qu’est-ce que c’est difficile! Le pain, les pâtisseries et les gâteaux industriels, arf, parfois, c’est une torture!Alors, je m’autorise quelques écarts de temps en temps.
    J’ai de la chance d’avoir qu’une petite sensibilité au gluten, je peux en manger sans ressentir d’effets secondaires, la plupart du temps.
    Sinon, j’ai effectué une analyse de sang pour vérifier si j’avais des carences (sachant que je mange très peu et que je suis en sous-poids) après avoir consommé quotidiennement une cuillerée de graines de chia depuis 2/3 mois. Et ô miracle, quasiment aucune carence, les graines de chia étant des super fruits contenant beaucouuupp de vitamines, je pense que cela m’a beaucoup aidé!

    • marie
      septembre 26, 2015

      Hello Aline ! J’ai lu plein de choses sur les graines de chia et ça a l’air d’être un ingrédient magique ! Je n’en consomme pas souvent (parce que c’est cher et que ça vient de loin), mais ça m’arrive d’en mettre une cuillère à café dans mes smoothies ou de préparer des chia pudding (trop bon).
      Contente de voir que ton analyse de sang est au top 🙂

  • Marie
    septembre 26, 2015

    Coucou Marie! Quel article super intéressant dans lequel je me retrouve totalement! 🙂

    Je pense qu’on a plus ou moins le même age, mais à la différence que je suis un poids plume. J’avais les mêmes mauvaises habitudes alimentaires que toi que ton papa a énumérées mais avec un IMC au dessous de la norme (je suis en « famine » alors que pourtant j’ai la force de faire mon métier de photographe à couvrir toutes les fashion weeks du monde et j’ai des analyses impec, pas une seule carence).

    Patatra, pourtant je suis tombée malade; j’ai eu des problèmes de santé l’an dernier – qui n’avaient rien à voir avec mon poids mais plutôt à une sacrée réaction à un appareil dentaire (j’ai fait une dysphagie pendant 5 mois, ton papa saura t’expliquer ce que c’est) – couplés de problèmes gastriques vraiment pas cool (gastrite, helicobacter pylori) dus quant à eux à ces mauvaises habitudes alimentaires. Après avoir vu 50 médecins qui m’ont tous traitée d’anorexique alors que j’ai juste un métabolisme qui brule tout ce que je consomme depuis que je suis toute petite, c’est vers une solution alternative que je me suis tournée: je suis allée voir un bio thérapeute (de 81 ans à Paris)! Il m’a fait un test extraordinaire avec des machines futuristes qui m’ont détectées tous mes pb (que je connaissais mais que je n’avais pas dit à cet homme). J’ai été impressionnée! Il ne soigne que par le changement d’alimentation et la première chose que j’ai apprise c’est que les produits laitiers favorisent l’acidité gastrique et que les arrêter complètement arrangent les choses.
    Aujourd’hui: 4 mois après les avoir entièrement arrêtés (ça a été dur, j’en prenais à chaque repas et j’aimais ça) mes pb d’estomac sont désormais inexistants. Le matin il m’a dit de manger des fruits avec noix de coco rappée et cannelle et deux cuillères de pollen, le midi c’est légumes et salade (avec curcuma, graines de courges, amandes, raisins secs, laitue de mer en paillettes, vinaigre de cidre), le soir j’ai le droit aux oeufs/viande blanche ou poisson avec légumes et salades, et je fais tout à la vapeur. Disons que je suis vegan matin et midi, mais je mange encore des protéines animales le soir car je suis toujours très maigre et je ne peux pas trop ni physiquement ni mentalement m’en passer pour le moment. Mais désormais j’achète tout de qualité bio. Je ne mange plus aucun truc dégueu industriel (ni boisson, ni confiture, ni gâteau, ni fastfood, et j’ai aussi arrêté le pain, les pâtes, et l’alcool). En 4 mois seulement je me sens mieux, et je ne suis plus fatiguée! Même si mon médecin traitant a du mal a accepté ces choix pour une jeune fille qui a un poids d’anorexique, il croit que ça ne va pas m’aider à grossir, alors qu’en fait (c’est là que ça devient glamour), une meilleure digestion et un meilleur transit (genre j’avais tout le temps mal au bide avant) grâce à ce changement d’alimentation, m’aident à mieux assimiler la nourriture et je sens que le poids grimpe doucement mais surement. 🙂 Prochaine étape: une activité physique qui muscle en douceur (je viens de m’inscrire ds une salle qui donne plein de cours collectifs sympas comme le yoga et le pilates) ! #jarretederacontermavie mais il fallait que je témoigne 🙂
    Bisous!

    • marie
      septembre 26, 2015

      Coucou Marie !

      Avant toute chose, je viens de jeter à un oeil à ton blog et : wouuaaaw, tes photos sont magnifiques ! Tu as un talent fou !!

      Je suis choquée de lire tous les problèmes que tu as eu à cause d’un appareil dentaire, mais contente de voir que tout s’arrange petit à petit ! C’est trop cool que tu sois allée voir ce bio thérapeute ! Il est dans quel arrondissement ?

      En tous cas je suis vraiment heureuse pour toi ! Comme quoi, quelques ajustements alimentaires peuvent changer la vie !
      J’adorerais m’inscrire aussi à des cours de yoga / pilates, mais je n’ai pas de copine voisine pour y aller, du coup je suis moins motivée ! 😛 Tu me diras si c’est bien ?

      Bisous et à bientôt !

      • Marie
        septembre 26, 2015

        Tu sais, on s’est déjà rencontrées! vite fait il y a loooooooongtemps à un Happy Blog Day, je suis une copine de Melvina aussi 🙂 Mais il faudrait carrément qu’on se revoit pour de vrai un jour, même si tu as besoin de photos! (je te remercie pour ton compliment)
        Alors, mon bio thérapeute est dans le 9e, Place Saint Georges.
        Pour le pilates/yoga/salle de sport je me suis inscrite au Cercle de la Forme sur conseil d’une copine (il y a plusieurs salles à Paris, j’habite dans le Marais donc je vais tenter celle de Beaubourg). Quand tu vois qu’un cours de pilates coute entre 12 et 14 euros et qu’il faut au moins en faire 2 fois par semaine pour que ce soit bénéfique, ça revient vite cher! Au cercle, c’est 50 euros par mois mais t’as tout en illimité : salle de muscu et cours collectifs (pilates, yoga, abdos/fessiers, zumba, body combat, step, etc). J’avoue que c’est plus sympa d’aller avec qqn mais je connais pas grand monde qui est free lance comme moi et qui a des horaires plutôt libres pour aller faire du sport le matin et puis j’ai vraiment envie de développer mon corps après tous ces pb, donc hop motivation au top. Yes je te dirai ce que j’en pense.
        Bisous

        • marie
          septembre 28, 2015

          Oui je t’ai reconnue 😉

          C’est vrai que c’est super cher les cours ! J’avais déjà jeté un oeil aux prix et ça m’avait refroidie.
          Mais je pense que sans une copine pour y aller avec moi, je ne serai jamais motivée comme toi !

          Et sinon oui, avec plaisir pour qu’on se revoit un de ces 4 🙂 Ca fait un bail que je n’ai pas vu Melvina aussi !

  • Poll-gouater
    septembre 26, 2015

    Bonjour Marie,

    Je voudrai te répondre pour la question pourquoi on mange de la viande
    tout d’abord tu trompes de question c’est :
    pourquoi on continue de manger de la viande ?
    Il faut revenir il y a 250 000 ans en arrière l’apparition de  » l’homme moderne  » ( il faut croire à l’évolution)
    L’ homme est un singe comme les autres ( je sais ça peut choquer ) il a perdu sa queue ses poils….. mais pourquoi ?
    Tout simplement un moment charnière de notre histoire,il y avait un changement de climat on a commencé à manger de la viande à fur et à mesure le cerveau est a pris du volume ce qui a entraîner une modification de la colonne vertébrale = l’homme s’est mi a mettre plusieurs sons et des bruits la parole est né.
    L’homme plus robuste pouvait rester début toute la journée sans se fatigué la queue disparaît pour toujours.
    La viande a apporté des enzymes dans le sang qui on changé complètement le cerveau exemple :
    Quand tu te places devant un miroir tu vois ton reflet tu comprends que c’est une seule et même personne, nous sommes les seuls à comprendre cela car ça demande une interconnexion importante entre les neurones.
    La viande a joué un rôle important pour nous. Si tu connais l’évolution tu ne serais pas étonnée de tes résultats.

    En tout cas je suis très contente pour toi et bonne journée

  • Mathilde
    septembre 26, 2015

    Tout comme Taia, je suis dans une position inconfortable : je suis en sous poids et ai donc eu des soucis de santé (carences). Mais , pour des convictions éthiques et d’équilibre alimentaire, je suis devenue vegan. Sauf que les médecins, pointant du doigt mon poids, me disent que c’est déraisonnable
    Je ne reprendrai pas le poisson ni la viande, mais j’ai peur d’arrêter de nouveau les produits laitiers ; que nous apportent-ils et par quoi les remplacer dans une alimentation végétale?
    Si c’est le sous poids qui a constitué des carences, mon entourage a peur que le véganisme les accentue.
    Je suis en plein dilemme et vois des lobbies partout (moi j’en vois chez ceux qui nous disent de manger des produits laitiers, les médecins en voient chez les véganes)
    bref : help , que faire?
    En plus, j’ai l’impression qu’on a vraiment besoin d’appartenir à une « communauté » : peut-etre la solution est-elle de continuer à manger du fromage (bio , local) , mais comme j’ai besoin de me définir végan, ce choix serait contradictoire
    Je suis vraiment perdue : faut-il sincèrement continuer à manger des produits laitiers et comment au jour le jour avoir une alimentation végane équilibrée? Je suis fréquemment tes recettes, mais pourrais tu préciser les quantités exactes de végétaux, beurres d’amandes, légumineuses (bref, sources de nutriments) que tu manges chaque jour/semaine?
    Merci infiniment

    • marie
      septembre 28, 2015

      Hello Mathilde !

      Pour moi, les produits laitiers n’apportent rien. Le lait permet au veau de prendre 100 kg en un an (personnellement, ça ne me donne pas trop envie d’en boire !). Si tu as peur de manquer de calcium, il y en a dans plein d’autres choses (fruit frais, abricots secs, noix, figues sèches, amandes, chou, céréales germées, lentilles, noisettes, épinards, brocolis, graines de lin…).

      Je pense qu’il y a deux erreurs qui sont fréquemment commises par les personnes qui décident d’avoir une alimentation végétale :
      1. Ne pas manger assez.
      2. Avoir une alimentation qui n’est pas équilibrée (comme répondu à Taia).

      C’est important selon moi de faire en sorte d’avoir une alimentation équilibrée et de manger tant que l’on a faim. Manger vegan et équilibré, c’est manger une grande variété de fruits et légumes (crus et cuits), de céréales complètes (riz, quinoa, sarrasin…), légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots secs…), oléagineux (amandes, noix, noisettes…), graines (de lin, de tournesol, de courge…), soja et dérivés, couvrant ainsi tous les besoins nutritionnels.

      La carence en protéines est quasi inconnue dans les pays occidentaux. Dans le cadre d’une alimentation variée, y compris exclusivement végétale, les apports en protéines sont suffisants dans la mesure où les besoins caloriques sont satisfaits. En d’autres termes, dans la mesure où l’on mange à sa faim, la carence en protéine est impossible.

      Pour répondre à ta question, je ne saurais pas te dire exactement les quantités que je mange. Je mange jusqu’à ce que je n’ai plus faim ! En général, cela correspond à 80 à 100g de céréales/légumineuses par repas et des fruits et légumes à volonté. Je mets dans mon smoothie du matin 3 à 4 oranges, 2 pommes, 1 banane et quelques framboises. Je mange aussi un grand bol de granola avec une banane et du lait végétal.

      Il ne faut pas voir l’alimentation vegan comme un régime de privation 😉

      • Pierre
        septembre 29, 2015

        Je me permets une petite précision en ce qui concerne l’apport en calcium. On associe toujours les produits laitiers à la calcification des os . Or , la meilleure manière de calcifier un os est de le mettre en contrainte , c’est à dire faire du sport , en particulier de la marche . Qu’on absorbe 1 gr et 10 gr de calcium par jour , l’os ne prendra que ce dont il a besoin et rejettera le reste qui partira dans les urines ou dans les selles , quand il ne sera pas stocké dans d’autres tissus ( et créer des maladies , rhumatismes par exemple ) . J’avais un professeur de gynéco-obstétrique qui conseillaient l’allaitement maternel aux mamans qui venaient d’accoucher en disant :  » le lait de vache c’est pour les veaux : si vous voulez que votre enfant fasse de la viande donnez lui du lait de vache , si vous voulez que votre enfant fasse du cerveau donnez lui le lait de votre sein « .
        En observant l’alimentation de Marie , je peux dire que le régime Vegan n’est pas un régime hypocalorique car Marie consomme sans limitation beaucoup de féculents et sucres lents : riz , pâtes , lentilles , poids chiches, quinoa etc … Pour quelqu’un qui aurait une IMC faible , il faut surtout agir sur l’apport en féculents qui permet d’augmenter l’apport calorique , apport qui doit être égal sinon supérieur à la dépense énergétique !

        Le papa de Marie

        • Mathilde
          octobre 1, 2015

          Oh merci pour ces précisions ! Je suis tellement perdue dans la façon de m’alimenter…

      • Mathilde
        octobre 1, 2015

        Merci pour tous ces conseils ! fngers crossed pour ton ebook ! (sort-il en version papier?)

        • marie
          octobre 2, 2015

          Hello Mathilde !
          20 days of Happy Food, c’est un programme en ligne. Pas de version papier donc, c’est plus écolo 😉
          Bisette et bon week-end !

  • Romanemone
    septembre 27, 2015

    Je ne suis ni vegan ni même végétarienne, mais je m’en approche le plus possible.
    J’ai délaissé le sucre depuis peu ,j’essaie de manger moins rafiné, et je constate que je suis en meilleure forme physique.
    Mais c’est un long chemin en effet de changer ses croyances et ses habitudes.
    Merci pour cet article intéressant.

    • marie
      septembre 28, 2015

      Coucou ! Un grand bravo pour tous tes efforts qui ont payé 🙂
      En effet c’est un long chemin mais qui vaut la peine d’être parcouru !
      Belle journée et à très vite !

  • Juliette
    septembre 28, 2015

    Coucou ! Article super, ça fera réfléchir tout ceux qui s’opposent aux vegans et qui ceitique nt ce radicalisme selon eux ! J’ai juste une question, prend tu des compléments de vitamine B12 ? Je sais que plusieurs vegans disent qu’il faut en prendre mais d’autres n’en mentionnent pas. J’aimerai savoir ton point de vue ! Merci

    • Pierre
      septembre 28, 2015

      Bonjour Juliette,

      Marie ne présente aucun signe de carence en vitamine B12 donc un complément en Vitamine B12 n’est pas nécessaire. Il faut savoir que certains lait végétaux comme le lait de soja contiennent de la vitamine B12. Et je sais que Marie en consomme beaucoup ( lait d’amande , de noisette ou de soja!)
      En tant que médecin, chez les personnes suivant un régime Vegan strict, je ne suis pas opposé à des cures de vitamine B12 de temps en temps . Mais , en 25 ans de carrière, je n’ai jamais vu de carence en vitamine B12 exclusivement causée par un régime végétalien , il y avait toujours derrière une maladie entrainant une malabsorption digestive !

      Le papa de Marie

  • Romane Azaro
    septembre 28, 2015

    C’est un peu hors sujet mais vous auriez le lien de votre rouge à lévre?^^

    • marie
      septembre 29, 2015

      Hello ! C’est le Russian Red de chez M.A.C 😛

      • Romane Azaro
        septembre 30, 2015

        Ah mais mac C’est pas végane non?^^

        • marie
          octobre 1, 2015

          Malheureusement non ! Mais il y a des rouge à lèvres que j’ai depuis longtemps et que je n’ai pas envie de jeter.

          • Romane Azaro
            octobre 3, 2015

            Ah oui mais c’est pas pareil si tu l’avais deja^^ C’est que je cherche un rouge à lévre rouge comme ça donc si il était vegan, j’aurais pris le même 🙂

          • marie
            octobre 3, 2015

            Oui la couleur est chouette ! C’est pas évident de trouver son bonheur dans le maquillage vegan !

  • Delphine
    septembre 28, 2015

    Coucou ! Super article et super site.
    J’avais envie depuis longtemps de passer au Véganisme ou au moins à supprimer la viande, les produits laitiers et le gluten (poisson peut être pas tout de suite) mais je ne savais pas par où commencer et par quoi remplacer mon petit déjeuner actuel surtout
    Et puis je voudrais petit à petit que mes enfants aussi y viennent (4 ans et 2 jumelles de 9 mois …. Donc ils ont le temps mais les bonnes habitudes se prennent tôt) ? donc ce programme arrive à point nommé …. Et dire que je suis tombée dessus par hasard …. Heureuse coïncidence
    Et bravo bravo pour ton travail.

    • marie
      septembre 29, 2015

      Hello Delphine ! Chouette alors, comment as-tu trouvé mon blog ? 🙂
      Merci pour ton commentaire en tous cas et à très vite !

  • Yukilna
    septembre 30, 2015

    Coucou !

    J’aimerais savoir quelles sont tes sources de vitamine B12 ? Prends-tu des compléments ?

    Merci d’avance !

    • marie
      octobre 1, 2015

      Hello ! Je ne suis pas en carence de vitamine B12, je n’ai donc pas besoin de prendre des compléments ! (je te laisse voir le commentaire de réponse à Juliette pour plus d’infos)

  • KATYA
    octobre 1, 2015

    Salut 🙂 Merci pour cet article! Je voudrais savoir quel complément B12 tu prends 🙂 KATYA

    • marie
      octobre 2, 2015

      Hello Katya,

      Comme répondu dans les commentaires, je ne prends pas de vitamine B12 car je n’ai aucune carence.
      A bientôt !

  • Flo
    octobre 28, 2015

    Félicitation pour ce bilan sanguin en mode publique !

    Si ça peut rassurer les gens, tu as bien fait.

    Végétarienne depuis 10 ans, avec grosse tendance végétalienne (beaucoup moins depuis 1 ans que je travaille dans une boulangerie-pâtisserie :/ ), je me rappelle pas avoir fait un bilan total comme le tien.

    J’ai déjà fait le fer (évidemment pour une femme), à chaque fois un peu en dessous de la limite mais avant d’être végé c’était pareil.

    J’ai juste un peu de mal à comprendre pourquoi attendre d’être en carence de B12 pour vouloir prendre des compléments (mais je vois que cela fait 18 mois que tu es végane)
    Cette carence a l’air suffisamment grave pour ne pas jouer avec sa santé.
    L’an dernier j’ai posé la question à Jack Norris, un diététicien végé américain, qui m’a recommandé de prendre des suppléments même si je continuais à consommer quelques oeufs par mois.

    Bravo encore pour ton changement d’alimentation ! Maintenant à mon tour de me re-tourner vers une alimentation plus saine, sans pâtisseries industrielles 😉

  • marie
    novembre 1, 2015

    Bonjour,
    Je suis végétarienne tendance vegan depuis 10 ans maintenant.
    Comme toi, j ai fait faire une analyse de sang au bout de 2 ans pour « etre sure ». Tout allait très bien!
    Puis j ai découvert il y a peu une carence en B12. Et j ai appris qu en fait on a une « réserve » de B12 qui dure 4-5 ans et qui s épuise petit à petit si on ne vient pas régulièrement en remettre. Peut etre ton papa sait quelque chose la dessus?
    Depuis je me supplémente de temps en temps, surtout depuis ma grossesse et allaitement.
    Merci pour le blog!

    • Pierre
      novembre 14, 2015

      Bonjour Marie,

      Effectivement il y a le végétarisme et le végétalisme !
      Le végétarisme ne pose absolument pas de problème de carence en apport alimentaire , nutriments , vitamines protéïnes etc…Bien au contraire, les végétariens ont tendance à diversifier leur alimentation, même en écartant tout produit carné.
      Par contre , le végétalisme pose effectivement le problème de l’apport en vit B12 qui reste surtout indispensable à la formation des globules rouges .
      Il y a des périodes dans la vie où les besoins augmentent : la croissance et la grossesse. Pendant ces périodes des compléments sont indispensables.
      La vitamine B12 se retrouve dans les oeufs et les produits laitiers .
      Personnellement , à prendre des compléments , je préfère prendre un bon oeuf bio par semaine plutôt que des comprimés de vitamine B12 ! Un oeuf par semaine semble suffisant pour satisfaire les besoins en vit B12 de l’organisme. En ce qui concerne les produits laitiers , je ne suis pas favorable au lait de vache , mais je pense que les fromages surtout de brebis et chèvre , consommés avec modération ne posent pas de problème et permettent aussi un apport en Vit B12.
      Donc , en croissance ou pendant une grossesse , le régime Vegan ne semble pas un bonne chose sans complément par vitamine B12 … Il vaut mieux pendant ces périodes adopter une alimentation un peu plus élargie en introduisant au moins les oeufs !
      Par contre , si on est végétarien , que l’on mange des oeufs et des produits laitiers et qu’on découvre une carence en vit B12 , c’est qu’il n’y pas de problème d’apport mais un problème de malabsorption qui nécessite de consulter un médecin !

  • Mathilde BOISSERIE
    décembre 9, 2015

    Bonjour Marie !
    J’avais une question sur ton régime alimentaire qui n’a aucun rapport avec ton état de santé mais plutôt avec le mode de vie que cela a engendré. Comment fais-tu lorsque tu sors avec des amis pour aller au restaurant, lorsque tu es invités chez eux, etc ? Cela n’est-il pas trop gênant de ne pas manger comme tout le monde ? Cela doit être compliqué lorsque tu es invitée quelque part de devoir refuser certains aliments non ?
    J’aimerais vraiment démarrer un nouveau mode d’alimentation mais je t’avoue que ce côté là m’effraie un peu, je sors souvent au restaurant avec mes amies et je ne vois pas comment cela pourrait coller au régime « healthy & happy living ».
    Je pense dans tous les cas démarrer ton programme en janvier ! 🙂
    Merci beaucoup pour ta réponse !

    PS: je suis une vraie fan de ton blog, tes articles, tes illustrations, tes recettes, tout est super chouette !

    Mathilde

    • marie
      décembre 9, 2015

      Coucou Mathilde !

      C’est vrai que ça peut-être vécu comme une contrainte en fonction de l’ouverture de son entourage à ce type d’alimentation. De mon côté, je pense avoir eu la démarche qu’il faut avec mes proches pour qu’ils comprennent mes choix et les respectent. Donc tout se passe bien quand ils viennent manger à la maison et quand je suis invitée, ils font toujours l’effort de proposer quelque chose qui va me plaire (j’ai des copains trop top :D).
      Quant aux sorties au restau, il est toujours possible de trouver de quoi manger sur les cartes ou bien de demander des adaptations. Ce n’est pas encore bien rentré dans les mœurs en France, mais ça commence. A Paris on a la chance d’avoir des tas d’adresses vegan / sans gluten, et ça c’est chouette ! 🙂

      Mais si tu commences 20 days of Happy Food en janvier, tu trouveras plein d’astuces à l’intérieur 😉

      Et je te remercie infiniment pour ton petit PS qui m’a fait trop plaisir ! <3

      Bisous !

  • Thomas
    février 12, 2016

    Pour ce qui est de la vitamine D (qui est en réalité une hormone), je te conseille de prendre des compléments, surtout en hiver, à hauteur de 2000 à 5000 UI par jour.
    Ton taux est déjà bas pour une analyse en plein été.
    Un taux d’au moins 30 voire 40 µg/L est préférable.

  • Emilie
    mars 17, 2016

    Bonjour Marie,

    Merci de partager tes analyses !
    Je me suis beaucoup documentée sur le sujet et il en ressort que l’analyse du taux de B12 dans le sang peut être faussé par de la B12 analogue (qui ne permet pas de combler une carence) et qui se trouve dans les algues. Une analyse dans les urines de la concentration de l’acide méthylmalonique permet d’être sûr de ton véritable taux : si le taux de cet acide est inférieur à 4 microg/mg de créatine il n’y a pas de carence.
    J’ai vu que tu consommais des aliments enrichis et pas de complément.
    Je souhaitais partager cette info car cette analyse est méconnue alors qu’elle est plus fiable ! Si tu veux d’autres infos tu peux consulter : http://www.vivelab12.fr/analyses-et-remboursements/

    Merci pour ton blog Marie !
    Bises
    Emilie

  • Aline
    juin 21, 2016

    Je viens de lire cet article et je pense que je vais le garder sous le coude.
    Je me sentirai moins démuni la prochaine fois que mes parents me prendront de front avec les carences, etc que va causer ma diminution de consommation de gluten, lactose et protéine animale (oui pour l’instant j’en suis qu’à diminution et non élimination …).
    Parce que même si je sais que tout le monde passe par là, ce n’est pas facile à gérer et du coup, quand je suis invitée, je me tais et je mange ce qu’on me sert, quitte à avoir des crampes à l’estomac (ce qui me gâche ma soirée, j’en conviens mais je fais comme les autres convives …)
    Alors merci

  • DrMN
    juillet 24, 2018

    Bonsoir à tous,

    Je suis médecin généraliste, et entourés de vegans dans ma patientèle. Je n’avais pas d’avis, pas de jugement sur cette alimentation, alors je me suis renseignée.

    Tout d’abord, les améliorations des problèmes digestifs sous régimes sont liées à plusieurs choses, mais la principale (en général) est la disparition de la mal bouffe, avec des aliments trop riches en gluten, en gluten bas de gamme, trop gras, trop riches.
    Faire attention simplement à son alimentation avec des repas plus équilibrés, EN PRENANT LE TEMPS, en mâchant bien, et orientés vers des légumes (valables surtout pour les cuits) plutôt que des féculents (pain, pâtes, …) améliore le transit. Il n’est pas forcément nécessaire de « sacrifier viande, lait, oeufs et poissons ».

    Il n’y a pas de carence en pain, ça n’existe pas! Donc diminuer d’abord vos apports en pain, gluten (pas forcément strictement, ni obsessionnellement) est une première étape.

    Ensuite, les apports en gras à diminuer également (diminuer les matières grasses pour cuire les légumes, féculents, ou dans les salades, c’est bien!)

    Pour améliorer son transit, il faut aussi bouger et s’hydrater! En effet les intestins sont stimulés sous l’effet de la marche ou de la course à pied. Si les selles sont dures et déshydratées ça complique leur évacuation également.

    Lors des régimes sans viande, la carence en fer est potentiellement réelle, sachez que le fer est bien moins absorbé lorsqu’il provient du monde végétal (6 fois moins). donc attention aux étiquettes nutritionnelles qui vous donnent des taux identiques de fer entre viande et végétaux, ce n’est pas équivalent. 1 mg fer issu de la viande équivaut à 6 mg de fer issu du monde végétal.
    On perd du fer quand on saigne, donc toutes les filles qui ont des règles abondantes risquent très facilement des carences en fer et des anémies…

    La vitamine B12 est à absolument supplémenter!!! sans vitamine B12 on s’expose insidieusement à des troubles neurologiques irréversibles. Les stock des anciens mangeurs de viandes/oeufs/poissons tiennent souvent quelques années… mais quand il est trop tard, il est trop tard, les problèmes neurologiques sont irréversibles.

    Attention également dans vos régimes à ne pas vous exclure socialement. Vous ne devez pas vous empêcher de sortir à cause de votre façon de manger. Ensuite, en théorie pour ne pas friser l’obsession et le pathologique, votre façon de vous alimenter ne doit pas être une préoccupation permanente, ni ne doit avoir d’impact négatif sur votre entourage. Sinon cela ressemble à de l’anorexie mentale mais sous une autre forme: l’orthorexie (= le fait d’être trop strict sur la façon de manger)

    En bref mon avis, c’est qu’être végan est à fort potentiel de carences et de troubles physiques/neurologiques AU LONG TERME. Sur un adulte les choses vont insidieusement lentement. Donc après une amélioration, il y a un risque de dégradation lente et subtile.

    Je vous conseille donc d’apporter au minimum des oeufs dans votre alimentation vegan. Pour le reste vous pouvez faire des calculs pour atteindre les objectifs nutritionnels de chaque molécule nécessaire. La contrainte restera le nombre de repas (souvent plus nécessaires) et le volume des aliments pour atteindre les objectifs nutritionnels.

    A préciser tout de même qu’il est dangereux d’exposer des enfants de moins de 3 ans à un régime végan. Ils risque une limitation de leur développement psychomoteur, des troubles attentionnels (hyperactifs) et des infections à répétition. Et imposer un régime à un enfant qui n’est pas en mesure de décider de lui même fait un peu réfléchir…

    Je souhaitais juste vous informer de mes recherches afin qu’elles soient profitables à tous.
    Je n’émets aucun jugement, ce ne sont que des conseils.
    Profitez en bien, ce soir c’est gratuit!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *