Mon amie est devenue vegan et ça a changé ma vie

dimanche, juillet 12, 2015 25 Permalink

Si vous ne connaissez pas encore Anouk, il faut que vous sachiez que c’est avant tout mon amie, mais aussi ma business soul mate ! Depuis la création de Blogschool.fr, on partage joies et peines, et on vit de sacrées aventures toutes les deux !

.

Au-delà de notre entreprise, elle a partagé mes remises en question alimentaires, mon passage du côté vegan de la force, mes changements de routine beauté, d’habitudes shopping et j’en passe ! S’il y en a une qui peut témoigner de tous ces bouleversements, c’est bien elle !… Et elle m’a fait une surprise !

Témoignage : mon amie est devenue vegan et ça a changé ma vie

Alors qu’elle était en vacances à Lisbonne, elle s’est assise dans un parc avec un gros paquet de cerises et elle m’a écrit un article, à partager avec vous, pour me dire à quel point toutes mes péripéties ont changé sa vie ! J’ai eu mon moment d’émotion, ma larmiche au coin de l’oeil, et je me suis sentie heureuse d’avoir réussi à sensibiliser mon entourage face à des sujets comme l’élevage industriel, les produits raffinés, l’utilisation de pesticides, l’achats de produits en cuir …

Anouk, la parole est à toi copine !

.

« Il y a un an, mon associée d’amour est devenue vegan. Elle ne le sait pas encore, mais ce jour-là, grâce à elle, ma vie a changé.

.

Quand Marie est devenue vegan, au début, elle a fait tout ce qu’elle a pu pour nous faire devenir vegan nous aussi. Quand je dis nous, je parle de sa famille, son chéri, ses amis. Je ne pouvais pas poster une photo instagram de bouffe sans avoir un commentaire « c’est le mal !! *smileypetitsingequisecachelesyeux*  » de sa part. Autant vous dire, chers vegan, qu’il n’y a pas plus efficace pour vous faire détester que d’appliquer cette méthode moralisatrice.

Si Marie a bien échoué d’une chose, c’est me faire devenir vegan. Je ne pense pas que je le serai un jour. A force d’écouter tout et son contraire de la part d’une foultitude de gens, cela dit très heureux de leurs consommations respectives, j’ai cultivé une certaine distance envers les régimes revendiqués et décidé d’adopter mon propre chemin nutritif sans me coller d’étiquette.

.

Cela ne l’a pas empêchée de changer ma vie, radicalement, et je vais vous dire comment :

.

Elle m’a ouvert les yeux sur ce que nous mangeons

Et plus exactement sur la façon dont nous prenons soin de notre corps et l’alimentons.

Comme beaucoup, dont Marie elle-même, j’ai nourri mon corps pendant 25 ans grâce aux produits industriels. Mon magasin préféré a toujours été le supermarché et ses millions de produits toujours plus inventifs.

Je n’avais jamais fait attention à la composition de mes achats ni à la qualité (à vrai dire, seul le prix m’intéressait, précarité étudiante oblige). Ce fut donc un vrai coup de massue de me rendre compte que jusqu’à présent je mangeais majoritairement de… la merde. Appelons un chat un chat. De la merde en plastique bourrée de produits chimiques vendue dans de super packagings à coup de jolie publicité.

Du jour au lendemain, j’ai commencé à lire les étiquettes et à faire attention à ne donner à mon corps que des choses de qualité. Si je ne connais pas le nom des ingrédients, je passe. Si le sucre est en top de la liste, je passe aussi. Des fois, je craque, mais je me sens tellement dégoutée de tous ces produits industriels que cela ne dure pas bien longtemps.

Première grande révolution.

Eat good Feel good

.

J’ai mis les pieds dans des magasins bio

Et ça, pour une ancienne adoratrice de Carrefour, c’est une deuxième grande révolution.

.

J’ai fui les restaurants

Vie sociale oblige, je ne suis pas complètement seuvrée.

Mais moi qui étais accro au restaurant et qui voulais y aller toutes les cinq minutes, je suis devenue presque dégoûtée de mes anciens quartiers gourmands et suis désormais ultra sélective sur mes choix.

Je fais très attention à la qualité des plats et au fait maison. Je ne donne plus mon argent aux enseignes de malbouffe et préfère manger des bons petits plats préparés chez moi que dehors.

Mon chéri râle beaucoup et me trouve chiante, mais il sait que j’ai raison.

.

J’ai découvert des alternatives meilleures pour moi

Je suis accro au jus d’orange du matin depuis 1989. Je vous le donne en mille : industriel, le jus.

Désormais, ce sont des oranges pressées sinon rien. J’ai fait un sevrage complet des jus industriels et ça, c’est encore une grande révolution (avant, on m’offrait des briques de jus comme cadeau, c’est vous dire mon amour pour la chose !).

J’ai aussi découvert des nouveaux produits comme le lait végétal qui lui ne me donne pas mal au ventre, les sucres naturels ou les farines autres que de blé. Sans parler de tous les ingrédients, fruits et légumes dont j’ignorais totalement l’existence. Un nouveau monde s’ouvre à moi !

.

Je suis devenue sensible aux animaux

Ca, c’est vraiment l’une de mes plus grosses révolutions. Moi qui n’en avait rien à faire et qui me demandais pourquoi les gens pleuraient leurs chiens ou chats morts, je suis la première surprise en pensant à ce pauvre poulet dans mon assiette, ou à cette gentille vache sur mon barbecue.

J’ai beaucoup appris sur ces petites bêtes dont je ne connaissais rien et bien que je n’ai jamais mangé beaucoup de viande, je n’en mange désormais presque plus. Plus le temps passe et plus ces bêtes sensibles ont raison de moi.

Can't love your animals and eat them too - inspirational vegan quote

Mais ma plus grande révolution depuis que Marie est devenue vegan, c’est que …

.

Je suis devenue beaucoup plus responsable

Je ne regarde plus seulement ce qu’il y a dans mon assiette mais ma façon globale de consommer.

J’essaie de gaspiller le moins possible, je recycle, composte, limite tout achat inutile.

Je me tourne vers la qualité, quitte à y mettre le prix. Car je le mérite et ceux pour qui j’achète le méritent aussi.

Je marche beaucoup plus, je prends soin de mon corps et de mon esprit. J’ai découvert le yoga, la méditation, la sophrologie.

We can make a difference every day

Je me rends compte que j’ai un rôle à jouer dans ce monde

Et qu’en consommant de façon plus réfléchie, je peux contribuer, moi aussi, à inverser la tendance. En tant que blogueuse et chef d’entreprise, j’ai une responsabilité envers ma communauté et je peux choisir quel message partager.

.

En donnant mes sous à des entrepreneurs de talent désireux de changer le monde, plutôt qu’à de grands groupes à l’éthique douteuse, je passe un message comme consommatrice. J’encourage ce en quoi je crois, et je « punis » ce que je ne cautionne pas.

Bien sûr, c’est à mon échelle. Mais pour moi, seuls les petits ruisseaux font les plus grandes rivières. Pour changer le monde, il ne faut pas seulement compter sur les autres, il faut s’y mettre soi aussi.

Be the change

Il y a un an, mon associée d’amour est devenue vegan. Et comme beaucoup de vegans, elle s’inquiète pour ceux qu’elle aime et qui ne savent pas encore prendre soin de leurs assiettes. Mais la réponse n’est pas uniquement dans l’assiette.

Un « simple » changement dans son alimentation a causé en moi une série de révolutions dans mon mode de vie. C’est l’effet papillon.

Je parle beaucoup, autour de moi, du changement de vie de Marie et de ce que cela a bouleversé chez moi. Et je sais que cela a de l’impact. Les gens réfléchissent, se renseignent, réalisent, essaient, changent.

Alors non, ils ne deviennent pas tous vegan. Mais ils améliorent leurs modes de vie et font plus attention. Et forcément, ils en parlent autour d’eux. C’est l’effet domino.

.

Alors chers vegan, végétariens, écolo, changeurs du monde. Regardez autour de vous, les petits impacts que vous faîtes sur votre entourage. Ne les brusquez pas, ne les poussez pas, ne les dégoûtez pas.

Partagez avec eux votre aventure et tout ce que vous apprenez, ouvrez-leur la porte de l’information, faîtes-leur goûter vos plats étranges, soyez gentils, bienveillants et accueillants.

Vous ne les convertirez sans doute pas, pas maintenant en tout cas. Mais vous allez changer quelque-chose en eux, c’est certain.

Et je vous en remercie.

Anouk. »

.

Ce témoignage vous a touché(e) ? 

Partagez-le et inspirez vous aussi votre entourage sur Pinterest, sur Twitter ou tout autre réseau social que vous chérissez ! 

Mon amie est devenue vegan et ça a changé ma vie - témoignage

Crédit photo : Laureen Gazio

Pour envoyer de l’amour à ma copinette Anouk, vous pouvez vous rendre sur son blog, Facebook, Instagram, Twitter ou Pinterest ! <3

Rendez-vous sur Hellocoton !
25 Comments
  • Marielle
    juillet 12, 2015

    J’ai opéré ce changement de « bannir » tout du moins d’éviter au maximum la mal bouffe de notre quotidien…
    ça fait des années que je fais mon marché, jusqu’à un marché de produits 100% français, autant dire que pour nous 6 c’est un très gros budget mensuel, nous consommons jusqu’à 8kg de fruits par semaine et autant de légumes!!! Mais ils sont bien meilleurs et puis je sais à qui je donne « mes sous », la sensation de faire quelque chose pour quelqu’un, de faire quelque chose de bien…
    Prochain défi: passer à des produits non raffinés…pâtes, riz, sucre…etc…le suivant: bannir le maximum de produits industriels, mais cela demande un total changement de mode de consommation, et d’organisation!!! Et il faut engager et emporter toute la famille dans cette démarche!!!!
    Mais je vais y arriver!!!
    Salut les filles 😉

    • marie
      juillet 26, 2015

      Hey coucou Marielle ! J’espère que tu vas bien !
      C’est déjà un trèèèèès grand pas tout ce que tu fais ! Faire son marché, faire attention aux produits que tu choisis, donner une grande place aux fruits et légumes : chapeau ! Surtout pour une famille de 6 personnes ! You’re a superwoman ! 😉
      Je suis sûre que ton prochain défi va être relevé haut la main !
      Bisous et à bientôt !

  • Mlle Mandorle
    juillet 12, 2015

    Bonjour Marie et Anouk !

    Je lis Marie discrètement, j’ai découvert son blog grâce à Gala, et Friendly Beauty.
    Le témoignage d’Anouk me touche beaucoup, car il fait écho à la phase dans laquelle je me trouve actuellement. La lecture du blog de Julie, et d’autres livres, le contact avec le naturel, la Slow Cosmétique, tout ceci a changé ma vie. Je ne suis pas vegan, ni végétarienne. Pour l’instant, je ne sais pas encore si j’atteindrai cet idéal, mais je me pose des questions, je consomme autrement. Je fais plus attention à ce que j’achète, je vais en magasins bio, j’achète localement, je privilégie les petits producteurs plutôt que la grande distribution. Et surtout, j’ai ouvert les yeux sur des rouages dont je me souciais peu, et qui maintenant me dégoûtent.
    Je ne pensais pas qu’un jour acheter de la viande me gênerais, d’en avoir dans mon frigo, dans mon assiette, en manger trop non plus. En manger moins ne me gêne pas. Je n’en ressens pas le manque.
    Bref, oui, je suis d’accord avec Anouk, c’est parce-que ds végans, végé partagent avec amour et envie leur expérience que cela peut avoir un impact sur la vie de leur entourage, familial ou virtuel. Pour moi aussi cela en a eut un. Et je ne le regrette pas !
    Merci à Marie, Gala, Julie, Marie Laforêt, Cléa, Fran Costigan de partager leurs expériences et leurs créations ! On se rend compte qu’être vegan, c’est être gourmand, ouvert, riche, et tellement plus en accord avec sa planète, et toute la vie qui nous entoure !
    Merci pour ce beau témoignage ! <3

    • marie
      juillet 26, 2015

      Merci infiniment pour ton commentaire ! C’est fou l’impact que peuvent avoir les blogs aujourd’hui, car tout comme toi, j’ai appris plein de choses grâce à mes copines Julie et Gala, mais aussi grâce à Marie Laforêt et plein d’autres. Leurs blogs sont une vraie source d’inspiration et tu sais, ce que je dis toujours c’est que la clé, c’est la prise de conscience et la connaissance. Que l’on soit végétarien, vegan, ou autre, peu importe. L’essentiel est de comprendre pourquoi il est important de faire attention à ce que l’on mange (mais aussi à ce que l’on porte, ce que l’on met sur sa peau, ce que l’on consomme etc).
      En tous cas je suis heureuse de lire que tu t’épanouies dans tes nouvelles habitudes ! Je te souhaite plein de belles choses pour la suite et merci encore pour ton joli commentaire ! 🙂 Passe un bel été et à bientôt !

  • Emilie
    juillet 12, 2015

    Quel joli témoignage 🙂
    Elle a tout à fait raison, je m’en rend compte aussi même si mon cheminement est moins avancé que le tien et mon petit coeur est rempli de joie quand mon chéri me dit qu’il a été faire les courses dans le magasin bio ou qu’une copine me dit qu’elle ne va plus chez Zara mais regarde sur mon site pour trouver de nouvelles marques <3

    • marie
      juillet 26, 2015

      Merci Emilie ! Ton cheminement est déjà bien plus avancé que le mien en matière de shopping responsable ! Et j’ai encore plein de choses à apprendre de toi ! 😉

  • Karine
    juillet 13, 2015

    J’adhère complètement, je ne suis pas devenue vegan, mais j’ai suivi toutes les étapes de ton amie Anouk
    Depuis, la malbouffe quotidienne (plus subtile et traitre que la junkfood assumée) me met en colère et j’essaie de sensibiliser mon entourage sur ce fléau, et je fais mon marché (bio) tous les week-end: je me sens en meilleure forme, et même si mon marché est « cher », je fais des économies (les légumes se gardent plus longtemps que ceux achetés au supermarché, qui pourrissent dès qu’ils arrivent chez toi, je ne jette pas car je sais que j’achète ça pour ça…,)
    Ton blog est très doux!

    • marie
      juillet 26, 2015

      Hello Karine ! C’est top que tu te sentes en meilleure forme et si tu as un marché bio à me conseiller à Paris, je suis preneuse 😉
      C’est sûr qu’acheter bio représente un petit budget mais c’est tellement meilleur pour la santé. Un grand merci pour ton message et à très vite !

  • Pokaiju
    juillet 13, 2015

    C’est tellement chouette 🙂

    • marie
      juillet 26, 2015

      🙂

  • Le Cerf à la Menthe
    juillet 14, 2015

    J’ai trouvé ce témoignage très beau et très bien écrit <3 J'ai souvent du mal à imaginer l'impact que je peux avoir autour de moi, avec les résolutions que je prends, et j'ai parfois l'impression d'être inutile, mais cet article me redonne courage et confiance !
    Merci beaucoup !

    Canalis
    du blog "Le Cerf à la Menthe" pour apprendre à s'aimer soi-même et gagner en confiance en soi

    • marie
      juillet 26, 2015

      Coucou ! On peut tous avoir un impact, qu’il soit petit ou non. Je suis certaine que tu es tout l’opposé d’inutile 😉
      Merci à toi et à bientôt !

  • Camomille
    juillet 15, 2015

    Super article! Déjà écolo convaincue, et faisant la majeure partie de mes courses en AMAP et magasin bio, j’ai commencé à faire encore plus de choses pour améliorer mon alimentation depuis que ma sœur ne mange plys de viande! Elle a fait écho à mon cheminement personnel dont je parlais peu, et ça m’a motivée à faire mieux. Je ne suis pas encore végétarienne; pas encore prête, mais des fois je pense que je vais finir par le devenir, je mange peu de viande maintenant et plus du tout de bœuf, j’ai aussi réduit le poisson (même si j’adore ça et que ça va être plus dur de m’en passer). Moi qui allais toutes les semaines chez Ronald à la fac, je n’y mets plus les pieds depuis 6 mois (c’était légèrement contradictoire avec mes courses en magasin bio!!) et ça ne me manque même pas. Pour la première fois de ma vie, je n’ai pas mangé de foie gras à Noël (même si j’adorais ça) et ça ne m’a pas frustrée du tout.

    L’influence des gens qu’on aime peut être incroyablement bénéfique et changer notre vie pour le mieux. On a toujours tellement à apprendre et échanger avec eux! J’espère que moi aussi j’influence les gens qui m’entourent, même un tout petit peu! Je pense aussi que les blogs que je lis n’y sont pas étrangers 😉

    • marie
      juillet 26, 2015

      Hello Camille ! D’abord bravo pour ton joli blog ! 🙂
      C’est impressionnant de lire à quel point certaines personnes peuvent changer notre vie ! Je suis certaine que toi aussi tu as de l’influence sur ton entourage. Rien qu’en papotant, je me rends compte que l’on peut avoir un impact incroyable !
      Alors je te souhaite plein de jolies choses !

  • Léa (Savoure la Vie)
    juillet 16, 2015

    C’est un témoignage très intéressant. C’est vrai que nos actions peuvent avoir une influence sur les autres! C’est tellement agréable de lire que même si Anouk n’est pas vegan, elle fait maintenant beaucoup plus attention à la qualité des aliments qu’elle mange et leur provenance! C’est un très bon pas dans la bonne direction.
    Je pense aussi qu’il ne sert à rien de vouloir pousser à tout prix les autres à faire les mêmes changements que nous. Je crois à la formule « lead by example », c’est-à-dire faire sa vie et les autres se rendront compte par eux-mêmes que peut-être que notre style de vie est meilleur, parce qu’on est heureux, parce qu’on est en bonne santé.
    Merci pour ce témoignage en tout cas.
    A bientôt,
    Léa de Savoure la Vie!

    • marie
      juillet 26, 2015

      Coucou Léa ! S’il y a bien une chose dont Anouk m’a fait prendre conscience, c’est que ça ne sert à rien de vouloir à tout prix pousser les gens. Il faut leur laisser le temps, leur faire goûter nos petits plats et les laisser faire leur petit bout de chemin.
      Un grand merci à toi pour ton message et à bientôt 🙂

  • aava
    juillet 20, 2015

    Ton article me fait ultra plaisir et me donne le sourir pour la journée, c est vraiment chouette que ton amie partage cela avec toi!
    Ma meilleure amie m a bcp soutenue elle aussi quand j ai assumé mon coté vegan de la force en societe et bien qu elle soit tjr omni elle a ete consulter une naturo sur mes conseils et cela a changé sa vie et sa consommation a elle aussi et je trouve ca ultra chouette!

    Je ne sais aps si c est le fait de consulter pleins de blogs vegans ou d etre dans cette sphere la, mais j ai l impression que la jeune generation est super dynamique et un peu plus engagée vis a vis de le nvirronneùent et c est un vrai plaisir à voir (je parle de toutes ces petites nanas qui ont la vingtaine et qui propose des tas de choses….moi j approche de la trentaine et c est vrai qu on est une generation tres produits industriel qui rappel l enfance;..enfin bref GROS BON MORAL alors merci à Anouk et a toi de nous partager son message)

    • marie
      juillet 26, 2015

      Hello Aava ! Je suis super heureuse que le témoignage d’Anouk t’ait inspirée !
      J’ai aussi l’impression que l’on est sur la bonne voie et que les gens ont de plus en plus envie de manger des bonnes choses ! J’espère que cela va continuer 🙂
      Passe un bel été et un grand merci à toi d’être passée par là et de m’avoir laissé un si gentil petit mot ! <3

  • Pénélope²
    août 25, 2015

    Bonjour !
    Je me décide enfin à poster un commentaire (j’ai déjà essayé d’en poster un mais il s’est supprimé …), mais je voulais absolument vous dire à quel point cet article, et votre amitié est fabuleux(se) ! Marie, je regarde ton blog depuis un bout de temps (le GoGreenProject en fait !) et toutes les recettes, DIY et surtout les témoignages sont toujours un plaisir à lire, et ton sourire donne vraiment la pêche 🙂 Cet article, très bien écrit et extrêmement réaliste, m’a vraiment projeté, et je me sens très « moi » (hahaa) en le lisant, j’aime vraiment beaucoup ! Alors bravo, et encore merci pour tout ce que tu fais
    Grosses bises,
    Pénélope ♥

    • marie
      août 26, 2015

      Bonjour Pénélope ! Wouaw quel beau message, merci infiniment ! Ca me touche beaucoup !
      Je te remercie beaucoup pour ces mots ultra encourageants qui me donnent le smile pour la journée ! 🙂
      Je fais passer le mot à Anouk, ça va lui faire plaisir que tu aies aimé son témoignage !
      Passe une belle journée et à très vite !
      Bises <3

  • Fanny
    septembre 10, 2015

    Dans mon entourage j’ai certaines amies devenues vegan, mais le problème comme tu le soulignes au début de l’article c’est qu’elles ont dans le même temps développé une attitude très critique et prosélyte envers ceux qui n’ont pas le même régime alimentaire qu’elles… ce qui fait que peu à peu j’ai pris mes distances car j’ai beaucoup de mal avec les gens qui systématiquement cherchent à « obliger » les autres à avoir le même style de vie… Je n’ai pas l’intention de devenir vegan, mais je respecte ceux qui le sont tant que ceux-ci respectent mon mode de vie… ça va dans les 2 sens ! Je dirai pour terminer que tout est une question d’équilibre et qu’il y autant de régimes alimentaires différents que de personnes sut Terre !

    • marie
      septembre 15, 2015

      Hello Fanny ! C’est ça qui est compliqué. Quand on découvre ce qu’il se passe réellement dans l’industrie agroalimentaire, dans les abattoirs etc, on en veut au monde entier et on a envie de le crier haut et fort. Mais ce n’est pas ce qui marche le mieux pour faire découvrir aux autres une nouvelle manière de cuisiner. Il vaut mieux semer une petite graine et la laisser faire son bout de chemin toute seule !

  • Pascal
    octobre 4, 2015

    C’est incroyable à quel point je me reconnais dans cet article !
    Ma compagne est vegan, et si je ne le suis pas devenu, je suis son plus ardent défenseur malgré les difficultés que cela peut engendrer au quotidien.
    C’est un combat et un art de vivre que je respecte au plus haut point, et je pense aussi qu’inviter une personne non vegan à un bon dîner vegan a beaucoup plus d’impact que de lui hurler ASSASSIN à l’oreille !

    • marie
      octobre 6, 2015

      Je suis bien d’accord avec toi Pascal ! 🙂 Il suffit parfois de faire goûter un bon petit plat !

  • anneva
    octobre 28, 2015

    Je sème mes petites graines depuis bientôt 5 ans…et ça marche, la douceur, la patience, et surtout pas de culpabilité… je n’ai jamais brandi de pancarte, ni même de jugement sur ce que chacun mangeait…tout les produits étaient en circulation libre dans la maison, les sains comme les moins bons, voire les trucs vraiment dégueu..
    végétarienne dans une famille de carnivores ( 4 enfants de 26 à 15 ans et un mari), c’est moi qui cuisine et j’adapte les plats, mais depuis 3 ans, plus de viande le soir, et depuis 1 an plus de viande du tout à la maison, mon mari mange au resto le midi ce qui lui fait plaisir, ainsi que notre petite dernière (les grands ne vivent plus avec nous), et finalement tout le monde se porte bien, mon mari mange du poisson et prends de moins en moins de plaisir à la viande rouge, il aime toujours la viande blanche…et puis un jour je lui ai dit qu’il sentait « la charogne », mon odorat à la viande en cours de digestion est très développé , du coup il m’a dit qu’il préférait ne plus manger de viande que d’être privé d’embrasser sa femme! c’est pas beau ça :)… et mes grands enfants ont fait leur révolution tout seul, l’ainé vit avec une végétarienne, et adore toujours sa côte de boeuf de temps en temps(l’été au barbecue, c’est très limité), la seconde vit à Montréal, et est bien placée pour avoir accès à des produits bio et resto végé, par la force des choses ne mange plus de saucisson, le 3ème ne consomme plus de produits laitiers et mange de la viande occasionnellement, et la dernière commence à se faire son opinion….
    voilà comment j’ai embarqué ma famille dans une démarche végé, sans pression, sans jugement, juste en semant des graines par çi par là…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *