« Changer d’alimentation a sauvé ma peau ! »

lundi, février 29, 2016 7 Permalink

Cela fait un petit moment que je n’ai rien publié dans ma catégorie « elle témoignent ». Le dernier témoignage était celui d’Anouk « Mon amie est devenue vegan et ça a changé ma vie » en juillet 2015.

Puis un message adorable de Mynyma est arrivé dans ma boîte mail et m’a donné envie de donner un petit coup de neuf à cet espace de partage !

En laissant à des green gourmandes la possibilité de partager leur parcours et porter des messages inspirants, je sais que cela va semer des petites graines dans l’esprit des visiteurs qui passeront par là. Et qui sait, peut-être que ces personnes vont se renseigner, réaliser, essayer, changer … Si au moins une personne a un déclic grâce à ces témoignages, notre mission sera remplie ! Alors Mynyma, c’est à toi 😉

.

Qui es-tu Mynyma ?

Je suis une petite trentenaire dont la vie a basculé vers « le côté green de la force » comme tu le dis si bien 😉

Soucieuse de ma santé et très sensible au bonheur de vivre, j’apprends à respecter mon corps, savourer la vie  et  tout ce qui l’entoure en pleine conscience.

Il y a presque deux ans maintenant, j’ai été amenée à revoir mes habitudes alimentaires, et ceci de manière très radicale : 

Suppression des produits laitiers, de tous les sucres industriels et naturels sauf les fruits, les céréales sans gluten, et occasionnellement les fruits séchés. Suppression également du gluten à l’exception du petit épeautre que je tolère bien car je ne suis pas allergique au gluten mais mon petit ventre y reste très sensible !

J’ai également dû limiter mon apport en viande, ce qui finalement est une bonne chose, non seulement pour ma santé mais aussi pour la cause animale.

Suppression des plats industriels bourrés d’additifs, de sel et sucre. Enfin je dois rester vigilante aux aliments fermentés ou à base de levure.

.

Quel a été ton élément déclencheur ?

Je me suis retrouvée du jour au lendemain avec à la fois une acné inflammatoire, une dermatite péri-orale et une dermatite séborrhéique. Mon visage était en feu, me démangeait, ma peau subissait un désordre chaotique.

Parallèlement j’accumulais depuis plusieurs années cystites à répétition, mycoses mensuelles, allergies, fatigue, rétention d’eau, maux de ventre réguliers, et baisse de moral par pic. Mon corps me criait tout son mal être, jusqu’à finir par l’extérioriser sur mon visage.

C’est à ce moment précis que j’ai pris ma vie en main. Tout cela ne pouvait plus durer. Mes RDV réguliers chez des médecins n’arrangeaient rien, ils finissaient tous par mettre ça sur le dos du stress.

Alors que je me décidais à me tourner vers les remèdes naturels,  j’ai eu la chance de rencontrer Marie Josée Deck de la Maison d’or, maison du bien être spécialisée en aromathérapie et en cosmétique naturelle. Une femme splendide cette Marie Josée,  dont la présence rayonne de bienveillance et d’énergie positive.

Pour soigner ma peau elle m’a proposé deux approches : la cosmétique en interne et la cosmétique en  externe. Depuis je ne jure plus que par la cosmétique naturelle et par le « manger sainement ».

Vu l’état catastrophique de ma peau, cette même femme m’a vivement conseillée d’aller voir un dermatologue qui travaille en synergie avec la médecine occidentale et la médecine traditionnelle chinoise. Si ce médecin n’est pas apprécié de toute la sphère médicale, il reste avec la maison d’or, celui qui a sauvé ma peau. Au sens propre comme au sens figuré.

Ce sont ces deux acteurs qui m’ont fait changer d’alimentation, mais j’irai plus loin mon hygiène de vie : cosmétique, alimentation et esprit.

Parallèlement, suite à des examens, j’ai appris que j’étais atteinte d’une candidose. D’où la suppression radicale des sucres à vie.

Je n’ai jamais vécu cette méthode comme un régime, mais comme une nouvelle manière de vivre et d’être. Cela m’a éviter toutes frustrations et m’a permis d’intégrer cette nouvelle hygiène à vie.

.

Où vas-tu faire tes courses ?

Comme je n’achète plus aucun plats préparés, je cuisine tout moi même.

Je suis donc une grande adepte du marché ! Non seulement on prend plaisir à y avoir ses petites habitudes et ses maraîchers préférés, mais les produits sont toujours frais et de saison. Je suis persuadée que les aliments de saison sont justement là pour répondre à nos besoins du moment. Le marché nous offre l’opportunité de ne plus être tenté de cuisiner de tomates en hiver !

J’apprécie également aller au marché, parce que j’y trouve de nouvelles variétés. J’y ai notamment découvert la racine de persil tubéreux – dont je suis dingue! – ou encore le pourpier. Enfin le marché, c’est aussi s’ouvrir au plaisir de sentir, de toucher, ou d’observer toutes ces couleurs chatoyantes.

Le marché c’est mon petit bonheur du samedi matin <3

Tout ce que je ne trouve pas au marché, je l’achète au Biocoop.

Au départ, j’avais beaucoup de mal avec ce petit magasin. Lorsqu’on a l’habitude d’avoir le choix entre 30 sortes d’huiles d’olive et qu’il se réduit à deux ou trois propositions, on est un peu frustré.

Mais très vite, on s’y habitue et plus important on prend conscience de la surconsommation oppressante qui nous entoure.

On devient également très vite fière d’acheter des produits locaux.

Enfin le Biocoop sous ses apparences de magasins rikiki est pourvu d’une variété extra-ordinaire de produits que je ne trouve absolument pas dans des hypermarchés : purée de noix de cajou, tartare d’algue, huile de coco et j’en passe.

Niveau cosmétique il y a également eu des changements d’adresses. Désormais je commande mes huiles végétales et huiles essentielles à la maison d’or, ou les achète au Biocoop en cas d’urgence. Quant au make-up  je me fournis sur mon corner bio, au monoprix pour la marque UNE Natural beauty et dans la parfumerie indépendante du coin pour mes vernis Kure Bazaar.

.

Ces changements d’habitudes ont-ils eu des répercussions sur ton budget ?

Oui ! Et ils sont très positifs.

Du point de vue de la cosmétique je suis passée du nettoyant + tonique + crème de jour + crème de nuit + gommage + masque à 200 euros pour deux mois à deux huiles végétales + beurre de karité brut + hydrolat + 1 à 2 huiles essentielles pour 50 euros maximum pour 3 à 6 mois d’utilisation !

Non seulement je fais des économies mais ces changements sont d’une efficacité surprenante. Un grand merci à la maison d’or !

Au niveau de l’alimentation, même si je suis passée au « tout bio », du fait d’acheter des produits de saison et locaux, je n’ai pas vu l’addition augmenter.

J’ai également réduit la consommation de viande à une fois par semaine, c’est surtout pour mon amoureux en réalité. Pour ma part après deux ans d’une nouvelle alimentation je limite intuitivement  la viande à une fois par mois. Donc idem, l’addition n’a pas augmentée.

Les seuls produits qui coûtent cher sont les purées d’oléagineux, les farines sans gluten et certaines huiles végétales. Néanmoins, comme j’ai parallèlement supprimé l’achat de chocolat, gâteaux, tourtes et fromages, cela compense sans problème l’achat de produits plus onéreux au Biocoop.

Conclusion : j’affiche une meilleure hygiène de vie tout en réalisant de nombreuses économies !

.

Comment ça se passe quand tu sors et que tu manges à l’extérieur ?

Au départ ça n’a pas été facile car pour trouver un restaurant sans gluten, sans lactose et sans sucre… ça n’a pas été simple… j’habite dans une ville de 100 000 habitants.

J’ai fini par trouver mes petites astuces. En priorité je demande à ce qu’on réserve chez un libanais. A moi houmous, Moutabal, falafel et salade du moine !

J’évite les restaurants japonais car leur nourriture est peut être dépourvue de gluten mais elle est bourrée de sucre.

Je préfère les restaurants classiques, où je peux toujours commander un potage, une grande salade ou un poisson accompagné de légumes. Et je n’hésite plus à demander à ce qu’on m’enlève fromage, pâtes etc d’un plat.

.

Quels sont les principaux bénéfices que tu as observés en changeant d’alimentation ?

Que du bon!

Une jolie peau, plus résistante et moins capricieuse. Une meilleure mine.  Toutes mes inflammations ont disparues, mes dermatites également. Les boutons sont devenus tous petits et deviennent très rares. Et cela continue d’évoluer positivement. Cela fait un mois que je n’ai plus rien du tout.

Je n’ai plus eu de cystite, et les mycoses n’apparaissent plus sauf si je suis stressée. Mes maux de ventre se sont largement atténués.

J’ai perdu du poids,  j’affiche désormais  une silhouette harmonieuse, je me sens légère et ma rétention d’eau a disparue. J’ai perdu sans me ramollir. C’est notamment dû à la prise quotidienne d’huile végétale et d’un minimum d’activité sportive.

Je suis beaucoup moins susceptible, je ne pleure plus pour un rien. Je suis moins stressée. Je suis heureuse et optimiste. Je suis bien, tout simplement. Et je compte bien le rester 🙂 Enfin grâce à ces changements, j’ai  pris confiance en moi.

Ce sont toutes ces transformations positives qui m’ont motivée à créer mon blog Mynyma. Je souhaite y partager mon expérience et me rapprocher de personnes que je comprends. Vivre Healthy est devenu une véritable passion!

Une recette signée Mynyma !

Quelles sont les difficultés que tu as rencontrées ?

Je compte trois difficultés majeures, qui se sont estompées avec le temps.

Premièrement : la pression sociale. Les amis qui m’ont soutenue dès le départ dans cette nouvelle hygiène alimentaire, je les compte sur les doigts d’une seule main. Supprimer tous ces aliments semblaient être suicidaire, on me plaignait ou essayait de me tenter. On passe très rapidement pour une associable. Encore aujourd’hui il arrive que je me prenne des remarques. Mais cela ne m’atteint plus du tout, tant les bénéfices sont multiples. J’assume complètement mon choix de vie.

Deuxièmement : l’alimentation occidentale est truffée de sucre, de gluten et de lactose. Dans le ketchup, la moutarde, les tartares, les bouillons, les vinaigres. Les sucres cachés sont partout. Idem pour l’amidon de blé. J’ai eu du mal à trouver des repères, savoir quoi manger en continuant de me faire plaisir. J’ai rapidement décidé de me dégager le temps qu’il faut par jour pour réaliser tous mes repas moi-même. Et je le regrette pas! C’est un moment reposant et créatif 🙂

Enfin la suppression radicale du sucre m’a causée au bout d’une semaine d’atroces migraines, de très douloureuses crampes d’estomac et une baisse d’énergie au point de ne pas avoir la force de lever un bras. La preuve que le sucre est une drogue ! Heureusement cet épisode n’a duré qu’une dizaine de jours, pour laisser ensuite place à une grande énergie et plus aucune envie de manger de sucre.

.

Tu partages avec nous ta recette préférée ?

Sans hésiter ma soupe de racine de persil ! Mais il va falloir attendre la fin de l’été pour la réaliser, car elle nécessite d’acheter des poivrons rouge et courgettes. C’est une racine qu’on trouve sur les marchés de fin août à début mars. Un régal pour le palet, une note douce et sucrée twistée d’une saveur herbacée. J’ai inventé cette recette absolument par hasard avec des restes du frigo et j’espère qu’elle vous régalera 🙂

Une recette signée Mynyma : Un régal pour le palet, une note douce et sucrée twistée d’une saveur herbacée.

Ingrédients (pour 4 personnes) :

  • 1 poivron rouge
  • 2 petites courgettes
  • 2 petites racines de persil ou 1 grande
  • 20 cl de crème de coco
  • 1 bouillon de légume.

.

Préparation : 

  1. Pour le bouillon de légumes  j’achète celui-ci au biocoop vegan et sans levure de raiponce , c’est le meilleur que j’ai pu tester !
  2. Faites chauffer 250 ml d’eau avec un bouillon de légumes dans un fait tout.
  3. Laver les légumes. Les couper grossièrement. Inutile de peler les racines de persil, elles apportent encore plus de goût ainsi.
  4. Lorsque l’eau bout, y ajouter les légumes, baisser sur feu moyen et couvrir. Laisser cuire 10 à 15 min.
  5. Retirer le fait tout du feu. Mixer le tout. Ajouter ensuite les 20 cl de crème de coco. Mixer à nouveau.
  6. J’aime quand les soupes ne sont pas trop liquide, ajouter de l’eau si la texture vous semble trop épaisse. Servir dans des bols en ajoutant un filet d’une bonne huile d’olive, une pincée de fleur de sel ainsi que quelques feuilles de coriandre. C’est prêt !

.

Quels sont tes accessoires indispensables pour cuisiner ?

  • Ma cocotte Staub en fonte pour les plats mijotés : curry de légumes, lentilles, tajine de légumes… Cet accessoire permet une cuisson uniforme des aliments
  • Mon mixeur Kenwood pour mon tartare d’algues, mes soupes etc…
  • Mon cuit vapeur en bambou pour une cuisson healthy, les ravioles vapeur etc…
  • Et j’attends avec grande impatience l’extracteur à jus que j’ai demandé pour mon anniversaire en mars. Je vais pouvoir faire le pleins de vitamines et minéraux tout en me faisant plaisir!

.

Quels sont tes 3 blogs healthy favoris ?

J’en compte plus que trois! Mais si je dois faire un choix je dirais : 

  • Golubka un blog de recettes vegan et healthy qui m’inspire énormément.
  • 100% végétal, idem très joli blog sur lequel chaque recette est appétissante et gourmande !
  • Oleassence pour traiter les problèmes de peau, ce site de cosmétique naturelle est une mine d’informations.

.

Quels sont les 3 livres qui ont changé ta vie ?

La sobriété heureuse de Pierre Rabhi chez Actes Sud. Ce manifeste m’a poussée à consommer plus intelligemment. Et à prendre encore plus conscience du système très alarmant dans lequel nous vivons. Allons à l’essentiel !

Le charme discret de l’intestin de Guilia Anders chez Actes Sud. Quand ce livre est paru j’avais déjà bien entamé ma nouvelle hygiène de vie. Ce livre n’a fait que conforter mon nouveau choix de vie.

La méthode France Guillain de France Guillain aux éditions du Rocher. J’ai découvert cette auteure par le biais de la maison d’or. C’est elle qui a inventé le miam ô fruit, le petit déjeuner qui ne me quitte plus. Cette femme a une vision holistique du corps et propose de nombreux conseils de bon sens pour être en bonne santé. Et ça fonctionne ! Ce livre là a révolutionné ma manière de vivre.

.

Un dernier mot ?

Tout d’abord, un très grand merci à toi Marie de m’avoir offert l’opportunité de témoigner. Merci pour ta gentillesse, ta curiosité d’esprit, ton altruisme.  Merci pour ton joli site plein de bon sens, de bon goût et de bonne humeur.

Je terminerai ainsi : 

Écoutez-vous, restez vous-même, soyez bienveillants envers vous-même et ceux qui vous entourent.

"Il y a presque deux ans maintenant, j’ai été amenée à revoir mes habitudes alimentaires, et ceci de manière très radicale. Cette nouvelle alimentation a sauvé ma peau, à tous les sens du terme !"

Un grand merci à toi pour ce joli témoignage !

Vous pouvez retrouver Mynyma sur son blog, sur Facebook, sur Twitter et sur Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !
7 Comments
  • Geek & Balsamique
    mars 9, 2016

    Comme je te le disais il y a peu, depuis que j’ai découvert ton blog et certains autres, je commence à modifier petit à petit mon mode de vie (cosmétique, alimentation…).
    Alors merci beaucoup pour le témoignage de Mynyma qui est très intéressant et me booste encore davantage 🙂 !

    • marie
      mars 10, 2016

      Merci à toi pour ton petit mot Delphine !

      Je suis contente que ce témoignage t’ait inspirée !

  • Lutetia Flaviae
    mars 13, 2016

    Très intéressant témoignage ! Pour moi ça a été radical d’adopter une cosmétique plus slow et naturelle aussi. Pour l’alimentation j’ai encore du mal. Comme Mynyma, la pression sociale est infernale. Mes proches ne comprennent pas le fait de vouloir manger mieux. Je me fais tout le temps critiquée, voire insultée. Honnêtement, c’est épuisant alors félicitations pour avoir eu le courage de continuer !!

    • marie
      mars 17, 2016

      C’est compliqué au début mais courage !! Tiens bon 😉

    • mynyma
      mars 21, 2016

      Bonjour Lutetia,

      Je me permets de rejoindre l’avis de Marie!
      Je viens de lire ton commentaire et j’ai très envie de réagir en espérant t’aider à prendre ton envol 😉

      L’un des facteurs les plus contraignant lors de mon changement de vie a effectivement été la gestion de l’aspect social. Tous mes amis m’ont pris pour une fille suicidaire qui allait finir par être en carences. J’ai été vue comme une sorte d’ovni…
      Malgré toutes ces pesantes réticences, je me suis tourner vers les deux personnes qui me soutenaient : mon ami et ma mère. Ces deux proches compatissaient clairement pour mon mal être et constatant qu’aucun médecins ni traitements amélioraient la situation, ils ont été assez bienveillants pour me faire confiance et me laisser faire.

      Essaie de t’entourer de cette poignée de proches qui te comprennent.

      Je ne peux que t’encourager à poursuivre dans cette voie, puisqu’en plus d’avoir profité de nombreux bénéfices sur ma santé, ça a aussi renforcé mon caractère. Je suis quelqu’un qui a toujours agi en fonction des autres pour leur faire plaisir. Prendre la décision de changer d’hygiène de vie et m’y tenir m’a permis de me réaliser. D’être plus forte. D’exister et de le faire savoir.
      Ton corps n’appartient qu’à toi! Prends en bien soin <3

      A partir du moment que tu prends confiance en toi et que tu tiens à ce que tu décides, si les personnes qui t'entourent sont véritablement soucieux de toi, ils finissent par accepter ton choix. Par respect pour toi.

      Tu es seule maître de ta jolie vie 🙂
      Encore merci à Marie pour la publication de mon témoignage <3

  • Maeva (CookALife)
    avril 4, 2016

    Très intéressant comme témoignage, même si je ne suis pas concernée par la plupart des problèmes de santé rencontrés par Mynyma, c’est super intéressant de voir qu’un changement d’alimentation et de produits de soin peut changer une vie!

    J’ai beau aussi essayer de faire passer le message, certains ne jurent que par le Coca, les produits bourrés d’huile de palme, de sel, de sucre…

    Et quand on dit qu’on mange « sans ceci, sans cela, ou sans ça… », certains ont tendance à nous traiter de personnes tristes alors qu’au final, c’est pour se faire du bien et faire du bien à la planète, un vrai dialogue de sourds parfois.

    Encore merci pour ce beau témoignage inspirant! Je vais de ce pas aller voir le blog de Mynyma:-)

  • Laurine
    avril 4, 2016

    Un bien belle article ou les choses que se soit sur le bien être interne ou externe sont résumés!

    Laurine

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *